Culture & Société

Le grand Don Kato et le petit Michel Martelly ( audio Invité du jour 28 Février 2014)

don-kato-censure-sweet-micky-libre-25ans-liberte-3ans-recul1

PORT-AU-PRINCE, Haiti (touthaiti.com)  ---  Valery Numa a confié à la fin de l'interview avec Don Kato que des auditeurs et auditrices ont pleuré en écoutant le lead vocalist  et maestro de Brothers Posse de son vrai nom Antonio Cheramy.

Don Kato a montré une facette de l'artiste que peu de gens connaissait avant sa longue interview avec Valery Numa. Des questions des fois à double sens par l'expérimenté interviewer Valery ont obtenu des réponses d'une profondeur insoupçonnée, le Don a dégagé une force de caractère hors du commun dans sa réflexion, son attitude digne, conciliant mais ferme sur les principes par contraste à Michel Martelly qui ne pourra jamais atteindre cette plénitude même dans sa énième réincarnation .

Pauvre petit Michel

Tout Haiti estime que Jean Marie Gabriel l'un des comédiens de matin Caraibes dirait sans nulle doute que " kato blaze Sweet Micky " et il n'aura pas tort car personne ne s'attendait à trouver un homme humilié, coincé, marginalisé et banni par un régime néo dictatorial qui utilise sa situation pour projeter autant de grandeur.

Nous rappelons que Michel Martelly avait joui de la liberté et de la démocratie des 25 dernières années à un point qu'il a testé la limite de notre tolérance en tant que société et celle des gouvernements Lavalas quand il dénonçait ces régimes sans être inquiété. Martelly a même dépassé les limites de la décence tant par les propos utilisés, ses accoutrements et surtout le fait qu'il a humilié le président Préval et l'a ironisé méchamment sur sa maladie de cancer de la prostate devant des millions de spectateurs et de carnavaliers. Martelly avait même qualifié Aristide alors en fonction de lèd e santi kaka (voir ici) pourtant il n'a pas été ni censuré ni banni.

Don Kato n'en a pas fait autant. Son seul crime a été de chanter ce qu'il voit , ce qu'il ressent en tant qu'artiste et créateur en fait le violateur de ses droits est Michel Martelly alias Sweet Micky et Ti Simone. Le Don a mis Martelly a nu sans le citer. Son attitude compréhensive et non conflictuelle malgré sa détermination pour camper derrière sa conviction et ses principes (chocho nèt) ont fait de Martelly un petit homme rudimentaire   à l'âge de la pierre taillée.

Tout Haiti vous invite a écouter Don Kato au micro de Valery Numa.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

 A Lire Aussi: