Culture & Société

Un diplômé d'Harvard Université porte sur ses épaules l'espoir d'Haïti pour les jeux Olympiques de 2012

SAMYR-LAINE-3-570
La compétition de Laine est fixée au 7 Août a 5:30 AM.

Soumis à Tout Haiti le 1er Aout 2012 - - - Après 84 ans de quêtes sans succès de médailles aux Jeux Olympiques et surtout deux ans après le séisme le plus dévastateur de son histoire, la nation Haïtienne a un homme qui veut lui gagner une médaille et faire briller sur elle la lumière de la dignité : Samyr Laine, discipline triple saut. Laine est un jeune brillant avocat éduqué dans quelques unes des plus prestigieuses institutions des USA. De parents Haïtiens il décida de représenter Haïti aux Jeux Olympiques de Londres. Nous lui souhaitons tout le succès dans sa croisade noble et présentons ci-après un article qu'il publia sur des blogs américains sur son parcours et sa motivation a participer aux jeux.

Titre original: Harvard Grad Inspires a Nation at the 2012 Olympics in London
Traduction française de Marc-Arthur Pierre-Louis. Remerciements a Erilande Sully pour sa lecture.

Un diplômé d'Harvard Université porte sur ses épaules  l'espoir d'Haïti pour les jeux Olympiques de 2012

 Je débutai avec le triple saut au cours de ma première année a l’école secondaire. Cela arriva après avoir été un coureur de longue distance, après que j'eus été renvoyé de l’équipe de course dans ma dernière année avant l’école secondaire. Apparemment la course de longue distance n’était pas ma vocation en ce qui concerne l’athlétisme. A mon retour a l’école pour ma première année de classe secondaire le nouvel entraîneur réalisa que ma vitesse était raisonnable et que j'avais de bonnes aptitudes pour le saut et des leviers allongés (bras et jambes), ce qui selon lui ferait de moi un bon triple sauteur. Ce fut un coup de foudre avec la fluidité et la beauté de l’activité. Ce qui m’encouragea aussi étaient de petites victoires remportées de très tôt, avant que mes parents discontinuèrent ma participation de l’équipe d’athlétisme pour me porter a me concentrer sur mes études classiques. Je réintégrai l’équipe au cours la dernière année de l’école secondaire et le triple saut fut depuis lors ma discipline sportive primordiale.

Je ne peux pas dire que mon rêve a toujours été de participer aux jeux olympiques, bien que les Jeux de Sydney en l'an 2000 me servirent définitivement de motivation pour un retour a l’athlétisme. Je ne réalisai que je pouvais être un olympien qu'en 2007, après ma graduation de l’université du Texas et décidai de continuer avec le triple saut durant mes études de droit. Cette décision était due a ma réalisation que non seulement j'avais plus d’énergie en réserve en moi mais que je pouvais être l'un des meilleurs triple sauteurs du monde. Cette découverte m'aida a mettre les choses en perspective dans ma vie professionnelle.

Au fil du temps j'arrivai a la réalisation que je ne pouvais pas indéfiniment participer au triple saut et que je reçus une bénédiction avec ma capacité de m'engager dans cette activité a un niveau élevé. Je sais aussi que cela me permet d'affecter beaucoup de gens de façon positive. En conséquence je me sens une obligation d'essayer de voir au moins la profondeur du puits. Mon diplôme d'avocat ne va pas s’évaporer et l'examen pour accéder au barreau n’étant rien de plus qu'un souvenir, je peux me concentrer sur le triple saut a plein temps pour la première fois...

SAMYR-LAINE-2-570

Le cheminement qui me conduisit a une transformation en un athlète de classe internationale est loin d’être ordinaire. Durant mes études de droit a l’université Georgetown, il était surtout question de compartimenter ma vie. Mes professeurs n'avaient aucune idée de mes voyages en France, a Qatar ou au Brésil pour des compétitions de fin de semaines car je m'assurais que mes travaux étaient toujours a point. De cette façon je pouvais poursuivre l'excellence et en classe et sur la piste sans laisser l'une affecter l'autre.

J'ai travaillai très tard dans la nuit dans les salles d'haltérophilie et sur les pistes pour me réveiller tôt le prochain matin pour terminer les devoirs ou bien les compléter durant mon voyage en métro vers l’école. Je m'appliquai a l’étude de la profession d’athlétisme de la même façon qu'a l’étude du droit. Je fis aussi les ajustements nécessaires a mon mode de vie (un régime alimentaire et de sommeil/repos, etc..) afin de me mettre en position optimale pour atteindre les objectifs que je m’étais fixé. En fait, le gros de tout ce que je fis ces dernières années fut d'apprendre a exécuter le triple saut et appliquer ce que je pus observer a ce que je voulus que mon corps fasse. Par dessus tout, il m'a fallu entraîner mon esprit autant que j'eus a entraîner mon corps.

La route vers Londres a été truffée de défis. Les obstacles auxquels je dus faire face vont des choses ordinaires comme joindre les deux bouts, à convaincre les commanditaires a supporter mes efforts, à être renvoyé de l’équipe d’athlétisme comme ce fut le cas durant l’école secondaire. Je peux aussi me rappeler de ma sélection comme capitaine de l’équipe durant ma dernière année a Harvard et dut m'asseoir a cause d'une blessure a ma jointure tibia-fibulaire. C’était une expérience et une reconstruction difficiles. Je ne pus pas participer a une compétition qu’un an plus tard au Texas, ce qui était en soi un défi. Je débutai cette saison avec le saut le plus long de la ANACU (Association Nationale Athlétique des Collèges Universitaires et des Universités) mais mes compétitions suivantes produisirent tellement des résultats médiocres que certaines personnes y compris moi simplement conclurent que ou bien j'avais perdu ma “magie” ou bien mon premier saut de l’année était un coup de chance. Néanmoins, a travers tout cela je maintins ma tête haute.

SAMYR-LAINE-4-570

Bien que beaucoup de gens eussent purent croire que j'avais perdu ma “magie” peu d'entre eux mirent en doute ou en question ma décision de poursuivre l’athlétisme. Pendant un certain temps mes parents n’étaient pas au courant du fait que j’étais réellement un des meilleurs et pouvait rivaliser les meilleurs au monde. Je crois qu'ils le trouvèrent difficile de croire que j'avais plus de succès comme athlète qu'a être un avocat ou un académicien. Mais malgré que je n'avais pas choisi de m'adonner a ces dernières activités immédiatement, mes parents et le reste de la famille me supportèrent complètement.

Pour ce qui est des jeux Olympiques de cette année cela me vaut la prunelle des yeux de représenter Haïti. En dépit du fait que je me considère comme un Haitiano-Americain j'ai choisi de représenter Haïti dans une démarche d'inspirer les gens et de faire briller la lumière sur la dignité de mon pays. Ordinairement lorsqu'Haïti fait la une de l’actualité c'est pour des raisons déplorables en dépit du fait que la beauté du pays dépasse toute autre chose - même le séisme.

Lorsque je parle de représenter Haïti sur la scène internationale, je ne peux le faire sans penser aux enfants d'Haiti qui peuvent même ne pas connaître ce que sont le jeux olympiques, ou aux Haïtiens de la diaspora qui peuvent avoir des doutes sur leurs capacités et se demandent si le possibilités sont vraiment illimitées? Je représente Hait avec fierté et je suis reconnaissant d’être une influence positive, que ce soit indirectement comme un athlète ou en visitant les orphelinats et ma fondation Jump for Haiti (Sautez pour Haiti). Je veux être un symbole de quelque chose de bien et faire la différence par le biais du don que j'ai reçu. Et si je n'essaie pas de représenter et d'aider Haïti, alors j'aurai dissipé le “don.”

Quand je gagne une médaille la première chose que j'ai l'intention de faire est de trouver mes parents et mes frères pour leur remercier de leur support et de m'avoir accompagné le long de ce pèlerinage. Ensuite je me prendrai un drapeau Haïtien parmi la foule et me trouverai une camera de télévision pour faire connaître au monde que cette médaille est celle d'Haiti.

SAMYR-LAINE-1-570

Après les jeux il se pourrait que je participe a une ou deux compétitions puisque la saison s’achève officiellement a la mi Septembre. Je veux aussi prendre le temps de donner de l'essor à ma fondation et de partir en vacances en Europe. J'ai aussi une offre d'emploi a une firme internationale d'avocats basée a New York et qui a été si gracieuse de renvoyer ma date de début depuis ma graduation de l’école de droit.

En jetant un coup d’œil rétrospectif sur mon parcours et ce qui m'attend dans le futur, je suis incroyablement reconnaissant pour l'amour et le support de ma famille, de mes amis, et d'Ayanna Alexander. Ils ont été des instruments par lesquels je pus continuer a ascendre et a croître quotidiennement. Je ne peux exprimer assez comment mes parents ont été pour moi une source intarissable d'inspiration. Leur émigration d'Haiti tout en se donnant pour devoir de travailler infatigablement pour permettre a mes frères et a moi d'exceller dans un domaine – quelque soi le domaine en l'occurrence – a réellement influencé ma façon d'approcher la vie.

J'ai été aussi grandement marqué par le discours de Will Smith. L'entendre parler continuellement de son éthique de travail qui le permet de dépasser d'autres possiblement plus talentueux que lui m'a marqué de façon indélébile, plus spécialement lorsque je considère sa trajectoire et tout l'effort qu'il déploya pour arriver a destination. Pareillement, sa conviction dans la capacité de la pensée a propulser l'individu vers la grandeur quand la foi, la diligence, la discipline, et la persistance sont les points focaux de sa vie est une conviction que je partage avec lui, réellement.

Lien a l'article orignal en Anglais sur le site de Single Black Male http://www.singleblackmale.org/2012/07/26/sbm-inspiration-samyr-laine-discusses-his-journey-to-the-2012-olympics/
Lien a  l'article en Anglais sur le site de Huffington Post: http://www.huffingtonpost.com/samyr-laine/samyr-laine-triple-jump_b_1715802.html#slide=more241527
L'homme sur qui les Yeux de la Nation Haītienne Doivent se Fixer

MAPL: Marc-Arthur Pierre-Louis
Tout Haiti

A lire aussi:

  1. Lettre de la mère de Samyr Laine, olympien représentant la république d’Haïti aux Jeux Olympiques 2012 de Londres
  2. A Letter from Samyr Lainé's Mom: Samyr Laine is a new york based haitian olympian