Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Mar09252018

Last update06:58:14 PM

Conseils de lecture et critiques de livres

Y a-t-il vraiment eu un « jean-claudisme ? »

 martelly-jeanclaude-duvalier-baby-doc

Par Hugues Saint-Fort ---   Dans le récent ouvrage collectif  qu’ils ont dirigé, «  Le Prix du Jean-Claudisme. Arbitraire, parodie, désocialisation », Pierre Buteau et Lyonel Trouillot ont réuni un peu plus d’une demi-douzaine  d’intellectuels et d’universitaires haïtiens  parmi les plus incisifs et les plus lucides  pour réfléchir sur ce qu’ils appellent le « jean-claudisme ». Y a-t-il ici un abus d’-isme ? Pourquoi devrions-nous considérer le « jean-claudisme » comme le « duvaliérisme dans sa deuxième phase », (pg.13) ainsi que Trouillot le définit peut-être un peu trop vite dans son introduction ?   Etant donné la fortune de ces termes en –isme dans le vocabulaire politique en général en tant qu’ils désignent un corpus d’idées, de valeurs, et de comportement politique, parler de « jean-claudisme » renvoie à un imaginaire philosophique rationnel, cohérent et porteur d’une stratégie.

Lire la suite...

Recension du dernier livre d'Edwidge Danticat

claire-edwidge-danticatLa vie, l’amour, la mort

Claire of the Sea Light

Par Edwidge Danticat

New York, Alfred A. Knopf 2013, Pp. 256

Par  Hugues Saint-Fort --- Il y a quelque chose dans la structure narrative de Claire of the Sea Light, le dernier récit d’Edwidge Danticat, --le livre sortira en librairie dans deux semaines, le 27 août 2013-- qui rappelle celle d’un autre texte de fiction de cet auteur : The Dew Breaker (2004), traduit en français sous le titre, Le Briseur de rosée, Paris, Grasset 2005. En effet, dans chacun de ces deux récits, l’histoire qui est racontée au début--ainsi que, dans une certaine mesure, les principaux personnages qui traversent ces récits de fiction, dans le cas de Claire of The Sea Light, Nozias Faustin, sa fille Claire Limyè Lanmè Faustin, Madame Gaëlle, Max Ardin Père, son fils Max Ardin Junior, Albert Vincent…--trouve un dénouement ou est élucidée à la fin du texte. Rien d’anormal à cela puisque c’est le propre de tout dénouement d’apporter un terme, une conclusion à une intrigue narrative.

Lire la suite...

A propos de 'La Reine Soleil Levée de Gerard Etienne

gerard-etienne-reine-soleil-leveSoumis à Tout Haiti le 31 Decembre 2012

Par Pascale F. Doresca ---La litterature haitienne est par vocation engagée. Dans 'La Reine Soleil Levée', Gerard Etienne sonne l'hallali d'un peuple au trepas, dont la mort inhumaine, abjecte, mysterieuse et imminente est à la fois une cause et une consequence de la corruption fratricide par le biais de laquelle les regimes sanguinaires des soixante dernières années se sont maintenus au pouvoir.

Lire la suite...

Guerdy Jacques Préval: Histoire de la culture haitienne

 

HistoireCulturelle-guerdy-preval

Par Reynold Nemorin

Haiti à l'heure de Montréal

Le 21 Juillet dernier, à la Casa italia de Montréal, de nombreux passionnés des belles choses de l'esprit et de l'art haitien,soucieux et respectueux de leur attachement à des événements socioculturels, ont répondu en grand nombre à l appel de leur culture, de leur identité, de leur histoire.

Lire la suite...

Preserving our Oral Literature

 Maryse-noel-roumain1Maryse Noël Roumain, PHD

In 2009, I presented some 12 Haitian folktales targeting storytellers and the children's audience that listens and interacts with them, to be published in an anthology.

These folktales were part of Mimi Barthelemy's collection, a writer, storyteller and actress based in Paris who has done extensive research and performing to present them to a broad audience – mostly French but not exclusively – eager to be entertained and participate in the Haitian cultural experience and imaginary world.

Lire la suite...