Diaspora

Quand SANDY demasque le Ministere des Haitiens vivant a l"Etranger!

daniel supplice

SANDY offre au Ministere des Haitiens Vivant à l'Etranger l'opportunité de se montrer utile

Par Pascale Doresca --- C'est une chose de se retrouver face à face à une catastrophe naturelle de l'envergure de Sandy dans son pays de naissance. C'est une autre chose de vivre ce drame dans un pays d'adoption où la langue, les moeurs et les consignes sont dans une langue que beaucoup d'Haitiens à New Jersey et à New York ne parlent pas. Imaginez un Haitien semi-illetré de premiere generation qui, voulant evacuer sa maison inondée, ne peut ni appeler au secours, ni comprendre les consignes à suivre en cas d'urgence, ni communiquer sa detresse aux secouristes,ni comprendre l'ampleur de ce qu'il vit. Et si cet Haitien est par hasard diabetique et qu'il doit s'administrer de l'insulin avant ses repas et qu'il est à cours d'insulin et dans l'impossibilite de contacter son medecin ou son pharmaciste! C'est à ce moment que des delegués du MHAVE sont indispensables.

Mais etant donné que la diaspora est, dens toutes les situations, la pourvoyeuse d'argent et de soins, ce serait pas etonnant que le MHAVE qui n'existe pas en realité (hormis les titres et les budgets alloués aux colloques)ne se sente responsable de la securtié de ces Haitiens en difficulté. De plus, quand le MHAVE pense à la diaspora haitienne, il est generalement de bon ton de considerer les bruyants,audacieux, grands-mangeurs et egocentriques diapos à diplomes (tout voum se do) avec la complicité desquels ils depensent l'argent des colloques. A t-on jamais fait un inventaire des Haitiens vivant à NY, NJ, en Floride et au Massachussetts? Les a-ton jamais repartis par groupes d'age, activités, besoins...? J'en doute.

Ce qui importe c'est que la diaspora prenne soin de ceux restés au pays, qu'elle se substitue au gouvernement haitien, qu'elle n'ait aucune pretention dans les affaires du pays, et qu'elle se taise. Mais la nature a sa facon de demasquer les ignominies de ceux qui se croient grands. SANDY vient de donner aux collecteurs d'argent des colloques l'opportunité d'etre utile. Messieurs et dames le monde vous attend! la balle est dans vos pieds.

Pascale Doresca (PFA)