Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Diaspora

Communiqué - 17 Octobre 2013: Manifestation à New York contre la loi sur le génocide civil des descendants Haïtiens par la République Dominicaine

 

HDCHR-genocide-dominicain-max-baker
 

Communiqué de Presse:

Brooklyn, New YorkL’organisation « Diaspora Haïtienne pour les Droits Humains et Civiques » ou  Haitian Diaspora for Civic and Human Rights (HDCHR),  en collaboration avec une vaste coalition d’organisations civiques,  se fait le devoir d’inviter tous les citoyens concernés  de toutes les nations, ce 17 Octobre 2013, à  une manifestation pacifique  devant le consulat Général de la Républicaine Dominicaine situé au 1051 Broadway, New York, NY.

Les organisations réunies au sein de cette coalition vont demander le retrait immédiat de  la décision 168/13  du 23 Septembre 2013 de la cour constitutionnelle Dominicaine   qui a enlevé la nationalité des Dominicains de descendances étrangères dont la majorité est constituée de  Dominicains d’origine   haïtienne. Cette mesure viole le principe de la non-rétroactivité des lois et s’étend  aux dominicains nés après 1929.

Cette décision inique est une violation flagrante des engagements internationaux de la république dominicaine et constitue une atteinte inacceptable aux droits et à la dignité de cette tranche de la population. Cet acte raciste et xénophobe constitue  un génocide civil. Il est le précurseur  indiscutable d’un nettoyage ethnique.

La République Dominicaine n’est pas à son premier coup. Pour l’histoire et la mémoire, en Octobre 1937; huit (8) années avant l’holocauste des juifs par Adolphe Hitler, le Général Président Rafael Leonidas Trujillo Y Molina a massacré entre 20,000 à 30,000 haïtiens vivant dans la région frontalière. Ce massacre est connu dans l’histoire sous le nom de « Massacre du persil ».Aujourd’hui, notre génération a une obligation morale pour lutter contre cette décision xénophobe et raciste de la cour constitutionnelle Dominicaine. Nous supportons  inconditionnellement nos frères et sœurs dominicains pour empêcher la répétition d’un nouveau massacre.

En 1937 Trujillo a réalisé un massacre

En 2013, Nous disons NON  à ce génocide civil

Oui au respect de la personne humaine

A Lire Aussi: