Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Diaspora

Video: Le régime Martelly-Lamothe a signé un accord pour légitimer le crime de génocide civil contre les Dominicains d’origine Haïtienne

casimir-accord-haiti-dominicanie-denationalisation-accord

Ahurissant ! Le tandem Martelly Lamothe a accepté de signer un accord avec la république Dominicaine sous les auspices du Venezuela pour trouver un soi-disant accord négocié sur la question de la dénationalisation des dominicains d’origine haïtienne.

Par cet acte Martelly et Lamothe ont signé l’arrêt de mort de ces citoyens dominicains d’origine haïtienne alors que toutes les autres nations de la caraïbe et du monde demandent des sanctions pour obliger les Dominicains a faire marche arrière sur cette décision raciste et anti Haïtienne.

Le régime anachronique et anti Haïtien de Martelly-Lamothe n’a même pas attendu le rapport de la commission interaméricaine des droits humains (Cidh) qui devait venir enquêter à Santo Domingo avant de poignarder dans le dos les dominicains d’origine haïtienne. D’après des informations de sources concordantes Martelly a agit ainsi en échange pour que les dominicains ne déstabilisent pas le pouvoir Tet Kale.

Tout Haiti remercie Michelle Mevs Portes pour son travail extraordinaire de compilation documentaire qui nous permet de rester à la pointe de l’information sur le dossier de la dénationalisation des Dominicains d’origine haïtienne.

Tout Haiti vous invite à lire une compilation de textes Documentaires présentée par Michelle Mevs Portes.

HAITI signe un accord donnant la voie libre a la république Dominicaine.

Avec la médiation du Venezuela  Haïti et la République dominicaine  viennent de signer  le 19 Novembre 2013 un  " accord sur le dialogue  a entreprendre sur les dénationalisées Dominicains d'origine haïtienne’’.

 Le Gouvernements de la République dominicaine et  celui d’ Haïti ont signé un accord en  trois points qui donne la priorité au  dialogue avant toute autre moyen de résoudre toute situation impliquant des personnes affectés par le jugement TC 168/13.

 Ils ont également réaffirmé leur volonté de faire avancer les mesures nécessaires pour assurer le respect des droits de ces personnes.

Les deux pays ont apprécié la facilité offerte par les autorités de la République bolivarienne du Venezuela, qui a conduit à la signature de cet accord.

ACCORD: DU 19 Novembre 2013.

Voici les trois points de l'accord  SOI T LA DECLARATION CONJOINTE ENTRE L’ ETAT HAITIEN ET CELUI LA REPUBLIQUE DOMINICAINE signé par le ministre de la Présidence de la République dominicaine, Gustavo Montalvo et ministre des Affaires étrangères de la République d’Haïti, Pierre- Richard Casimir

1 - . Les deux gouvernement d’ un commun accord confirment  que  le dialogue sera le moyen approprié pour résoudre toute situation concernant les personnes d'origine haïtienne nés en République dominicaine touchées par la mise en œuvre de la TC 168/13 arrêt rendu par la Cour constitutionnelle de la République dominicaine . De sorte qu’ il faudra prioriser  le dialogue avant toute autre voie .

2 – Les deux gouvernements  réaffirment leur sa volonté d’aller de l'avant dans toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité juridique, la pleine jouissance et le respect des droits des personnes d'origine haïtienne nés en République dominicaine.

3 - . Considérant que le gouvernement dominicain va rendre public dans les prochains jours une série de décisions à cet égard, les deux gouvernements ont convenu de tenir une nouvelle réunion pour parvenir à des accords satisfaisants.

Fait et signé après la réunion qui s'est tenue à Caracas, Venezuela , le 19 Novembre 2013, en double exemplaire, en langue espagnole tout aussi valable et en français

A Lire Aussi