Diaspora

L'américaine d'origine haïtienne est morte 6 heures après avoir été atteinte par balles

La nouvelle de l'assassinat de Myriam Saint Germain appelée Myriam Durand sur sa page facebook publié par le journal en ligne Tout Haiti a été rapportée par la presse  Americaine et particulièrement celle du Massachusetts. Boston Globe en a fait grand écho de même que ABCNews, WCVB.com et bien d'autres. Mais, la nouvelle la plus déroutante a été ce qui est arrivée après que la dame a été touchée par les balles assassines de ses agresseurs ce 25 Juillet 2014 à Port-au-Prince.

D'après des informations fournies par des proches de la victime, elle est morte après plus de 6 heures de péripéties en dépit des efforts de ses proches pour trouver un hôpital disponible pour la soigner et stopper l'hémorragie qui apparemment a causé sa mort.

" Si elle était aux Etats-Unis elle ne serait pas morte a déclaré avec peine Mr Jacques Jean un ami de Myriam selon ce qu'a rapporté WCVB.com. Elle a été amenée à un premier hôpital qui a déclaré n'avoir pas les équipements qu'il faut pour extraire la balle logée dans son corps. Arrivée à un second hôpital, elle n'a pas pu résister et a succombée à ses blessures.

Pendant tout ce temps, la police et le peu d'assistance dont dispose le pays étaient mobilisés pour sécuriser le carnaval des fleurs, un événement artificiel déterré des décombres de l'histoire par l'actuel président Michel Martelly. Les appels, après l'incident, pour demander des explications à la Police sont restés sans suite selon ce qu'a déclaré un autre proche de la victime.

Toujours d'après Jean et rapporté par le WCVB.com Myrian fut la 6e victimes de la diaspora tuées lors d'un voyage en Haiti. Nous soulignons qu'ils n'ont pas précisé sur quelle période.

Le silence de la presse en Haiti sur cet événement ne peut choquer que les observateurs étrangers car ses tueries deviennent si courantes dans le pays qu'ils ne constituent plus un événement à couvrir par la presse traditionnelle locale excepte que si la victime s'appelle Myriam Saint Germain et travaillait dans sa capacité pour la Harvard université. Et même là encore, a déclaré avec amertume un auditeur d'une émission de libre tribune, ce meurtre n'a pas eu d'écho dans la presse haïtienne car elle n'était pas une touriste blanche.

Tout Haiti,

Reference:
Tout Haiti.com: Une diaspora, Myriam Durand de Boston assassinée lors de sa visite en Haiti
WCVB.com: 'Dedicated' Everett woman slain in Haiti
ABCNEWS.com: Officials: US Citizen Killed by Bandits in Haiti
BostonGlobe.com: Harvard health aide killed in visit to Haiti

a lire aussi