Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Sam08172019

Last update12:57:33 AM

Economie

Haïti-Finances : Le budget de la république et les besoins du pays

haitibudgetPar Emmanuel Marino Bruno- P-au-P, 21 juin 2012 Il est important que les partis politiques comprennent le fonctionnement du budget et son utilisation en vue de transformer le pays, affirme l’économiste et spécialiste en entrepreneurship, Rock André, lors d’un séminaire organisé à l’intention des membres de partis politiques haïtiens, ce jeudi 21 Juin 2012, à Port-au-Prince.

Cette session de formation, qui prendra fin le vendredi 22 juin 2012, rassemble une trentaine d’organisations politiques.

Le budget de la république est un outil important pour l’État, dans la mise en œuvre des politiques publiques qui prennent en compte la définition de ses priorités et la manière de répondre aux besoins de la population, indique Rock André intervenant à l’ouverture de ce séminaire.

La loi de finances (budget) établit les voies et moyens permettant à l’État d’appliquer ses politiques, en fixant les crédits devant assurer le fonctionnement des services publics, les charges de la dette publique, les interventions dans les domaines politique, social, économique et culturel, explique t-il.

La satisfaction de la demande des citoyennes et citoyens se fait à travers le budget de la république, considéré comme un outil permettant de fixer les grandes orientations de l’État.

« L’État a l’impérieuse obligation de garantir le droit à la vie, à la santé, au respect de la personne humaine (à toutes les citoyennes et à tous les citoyens sans distinction), conformément à la déclaration universelle des droits humains », rappelle l’économiste, faisant référence à l’article 19 de la Constitution haïtienne de 1987.

L’institution étatique doit aussi garantir les droits civils et politiques, par exemple, les droits de création de richesses, les droits à la vie, à la liberté d’expression, de réunion, de vote.

Beaucoup de travaux restent à accomplir en rapport au respect de ces droits, malgré les conquêtes constatées.

L’État doit créer plus de moyens pour augmenter les recettes fiscales, dans une perspective de réduire la dépendance du pays par rapport à l’aide internationale, préconise l’économiste, aux yeux de qui cette augmentation de recettes fiscales doit passer par les entrées financières de la douane et de la direction générale des impôts (Dgi).

Dans ce contexte, des dispositions institutionnelles appropriées doivent être adoptées en vue de garantir davantage de moyens de fonctionnement.

Par rapport à l’ensemble des besoins (à satisfaire) de la population, le montant de 69 milliards de gourdes de budget [US $ 1.00 = 43.00 gourdes ; 1 euro = 58.00 gourdes aujourd’hui] - qui a été décidé pour l’exercice fiscal 2009 - 2010 sous l’administration politique du président René Garcia Préval - n’a pas valu grand-chose, rappelle Rock André.

L’investissement pour développer le tourisme n’implique pas que tout le montant doit être alloué au ministère du tourisme, affirme André, recommandant de toujours considérer la notion de transversalité dans une allocation budgétaire.

Le tourisme inclut la sécurité, la construction des routes, des ressources humaines biens formées ainsi qu’une disponibilité des produits agricoles, fait-il remarquer.

« Nous ne saurions nous prévaloir du qualificatif "indépendant" quand 60 pour cent du budget national vient de la communauté internationale », déplore l’économiste.

Initié par l’institut international pour la démocratie et l’assistance électorale (Idea), le séminaire des 21 et 22 juin 2012 ambitionne de renforcer les partis politiques par une vulgarisation des connaissances acquises, souligne la directrice de programme de l’Idea en Haïti, Marie Laurence Jocelyn Lassègue (ancienne ministre à la condition féminine et aux droits des femmes, et aussi à la culture et à la communication).

« Une démocratie saine oblige les partis politiques à jouer leur rôle », fait remarquer Lassègue souhaitant une consolidation des partis politiques « comme le souhaite la population »

Les mécanismes de préparation du budget de la république et son contenu, la présentation et l’analyse du budget de la république pour l’exercice fiscal 2011 – 2012, les perspectives économiques et financières pour le prochain exercice fiscal 2012-2013, sont les principaux thèmes de discussions au séminaire des 21 et 22 juin 2012 à l’intention des partis politiques en Haïti.

 Source: AlterPresse
21 Juin 2012