Economie

Selon Emmanuel Roy, ex-conseiller de Martelly, Lamothe se fait une fortune avec les pots-de-vin (bakchich) sur les travaux de construction

Déclaration de l'éditeur: Aux environs du 18 Janvier 2014, Tout Haïti a publié un article intitulé "Selon Emmanuel Roy, ex-conseiller de Martelly, Lamothe se fait une fortune avec les pots-de-vin (bakchich) sur les travaux de construction." L'article a été écrit par Emmanuel Roy qui, à aucun moment, n'a travaillé pour Tout Haïti. En outre, ayant été reconnu coupable de fraude, M. Roy est actuellement incarcéré dans une prison fédérale aux États-Unis d'Amérique. Dans cet article, M. Roy a porté des accusations contre Jean Marie Vorbe et sa compagnie, V & F Construction S.A, aussi connue comme Vorbe et Fils, ce qui a conduit M. Vorbe et V & F à faire dépôt d'une plainte pour diffamation.

Tout Haïti n'est pas auteur, enquêteur, ou vérificateur des faits reprochés dans l'article ou des dossiers de M. Roy; Tout Haïti n'a pas non plus, indépendamment, corroboré les accusations de M. Roy lesquelles se rapportent à M. Vorbe et V & F dans cet article. À la lumière de ce qui précède, et suite au démenti formel de M.Vorbe et à sa protestation contre ces accusations, Tout Haïti a décidé de publier la présente déclaration......

Editor's Statement:  On January 16, 2014, Tout Haiti posted an article entitled "Road construction in Haiti or money bonanza for Laurent Lamothe & Company.'" This article was written by Emmanuel Roy, who does not and has never worked for Tout Haiti. Further, having been convicted of criminal activities including fraud, Mr. Roy is currently incarcerated in federal prison in the United States. Mr. Roy's article made certain accusations against the company Ingenieria Estrella S.A., which led Ingenieria Estrella S.A. to file a lawsuit for defamation.

Tout Haiti did not author, investigate, or fact check Mr. Roy's article or files; nor has Tout Haiti independently corroborated Mr. Roy's accusations as they pertain to Ingenieria Estrella S.A. in this article. In light of the foregoing and the vehement denial and protest against the accusations by Ingenieria Estrella S.A., Tout Haiti has decided to post this statement.

Par Emmanuel Roy *

Washington , DC ---  Ces  derniers temps,  il est bon d'être Laurent Salvador Lamothe parce que pour chaque Km de route construite en Haïti , il reçoit un pot de vin 150,000.00 $ et une ristourne (bakchich) de 10% sur les bénéfices des firmes Vorbe et Fils , SA et Ingeniería ESTRELLA , les deux principales entreprises chargées de la construction , la réparation et l'entretien de nombreuses routes en Haïti.

Vorbe et Fils est une entreprise de construction haïtienne dirigée par Jean Marie Vorbe de la célèbre famille Vorbe . La société existe depuis près de quatre décennies et a toujours reçu des contrats pour la construction et la maintenance de route du gouvernement haïtien. Cette situation remonte à au moins 1971. La société a une histoire de payer des pots-de-vin et commissions occultes à des fonctionnaires du gouvernement haïtien en échange de ces contrats . En Mars 2007, lors d'une réunion d'affaires à Port -au-Prince , en présence de l'auteur , le président de Vorbe et Fils , Jean Marie Vorbe , a expliqué pourquoi les routes haïtiens sont dans un état aussi lamentable. Il a dit :

"une fois que vous recevez un contrat du gouvernement , le président attend sa part de l'argent , le Premier ministre veut sa coupe , le secrétaire d'État pour les travaux publics attend sa part , le ministre des Travaux publics doit être payé , et après avoir payer tous ces fonctionnaires du gouvernement il ne reste pratiquement plus d'argent pour terminer le projet . c'est un catch 22. Si vous ne le faites pas votre concurrent le fera à votre place et obtiendra le projet , et quand vous donnez ces pots de vin il n'y a pas assez d'argent pour terminer le projet ... "

Il est très troublant de savoir que cette pratique est encore bien vivant aujourd'hui en Haïti en dépit du fait que le Premier ministre Laurent Lamothe se vante de diriger un gouvernement sans corruption tandis que lui-même continue à perpétuer la pratique des pots-de-vin .

Estrella est une entreprise de construction dont le siège est à Santiago , République dominicaine . Cette société a travaillé en Haïti , au moins depuis 2008 et a reçu plusieurs contrats pour la construction de routes à travers la Banque interaméricaine de développement (BID) qui, essentiellement, ont empêché les représentants du gouvernement haïtien de recevoir des pots-de-vin et des commissions occultes , car il ne contrôlait pas le processus des appels d'offre ni le paiement aux entreprises .

En 2012 , le Premier ministre Laurent Lamothe , homme d'affaires par excellence , a trouvé une nouvelle façon de faire de l'argent illégalement par des pots-de-vin et commissions occultes . L'an dernier , la machine de propagande Laurent Lamothe était en mode overdrive en annonçant la construction de deux échangeurs d'autoroute surélevée dans les communes de Delmas et Carrefour . Les deux échangeurs seront construits par Estrella pour un coût total de plus de 35 millions de dollars et seront financés par le fonds PetroCaribe qui n'est pas contrôlé par une organisation financière internationale .

Toutefois , M. Lamothe n'a pas daigner informer le peuple haïtien des faits suivants : avant 2011 Estrella et Vorbe et Fils facturait à 900.000 dollars chaque Km de route construite , en 2011 , Laurent Lamothe a augmenté le coût du Km, à la charge du gouvernement haïtien à 1,050.000 $ , personnellement empochant le supplément de $ 150,000. En outre, selon des sources proches de la négociation , à la fois Estrella et Vorbe et Fils paient Lamothe un supplément de 10 % sur les profits qu'ils réalisent sur tous les projets signés par Laurent Lamothe comme premier ministre et / ou le ministre de planification .

Il n'est pas du tout surprenant que ces deux entreprises ont reçu presque la totalité des projets de construction de routes , couvrant les dix départements d'Haïti . Estrella construction est responsable de la construction , la réparation et l'entretien des routes suivantes : carrefour de Freycineau ( Saint Marc ) / Bigot ( Gonaïves ) , département de l'Artibonite , ( la route nationale n ° 1 ) ; Joffre et Bienac K Soleil routes dans le département de l'Artibonite , et route nationale n ° 7 , y compris les deux viaduc de Port- au-Prince . Selon le contrat de ce projet qui a commencé en Octobre 2011 il devrait être finalisé à la fin du mois Septembre 2014.

Vorbe et Fils est responsable de la réhabilitation du tronçon de chemin de la Petite Rivière de Nippes / Petit Trou de Nippes (département des Nippes ) ; la réhabilitation de la route de Paillant , la reconstruction de la route du Canapé -vert dans le département de l'Ouest et la réhabilitation complète des Desdunes de la route dans le département de l'Artibonite . Selon des documents Gouvernementaux ces projets ont débuté en Juillet 2013 devraient être achevé à la fin de ce mois .

Le parlement haïtien dont le travail est de surveiller , et d'enquêter sur ces contrats fictifs est incapable de faire son travail parfaitement . Avec un tiers du sénat manquant , il est presque impossible de convoquer un forum de sénateurs , ne parlons pas d'ouvrir des enquêtes sur ces crimes contre le pays . Dans tout pays démocratique ou la loi est respectée, Laurent Salvador Lamothe serait inculpé , poursuivi et emprisonné , mais en Haïti , la corruption du gouvernement est un mode de vie , et aussi longtemps que le peuple haïtien continu à accepter ce type de corruption de ses fonctionnaires du gouvernement nous allons continuer dans ce cercle vicieux de la pauvreté . Alors que les gens meurent de faim , incapable de se nourrir ou d'envoyer leurs enfants à l'école ou de payer pour eux des soins médicaux , leur Premier ministre , Laurent Salvador Lamothe trouve à chaque fois une nouvelle façon de voler le Gouvernement haïtien , un $ 150 000 à la fois.

Suivez Manny sur Twitter :
@ ejrmanny
L'auteur est un ancien conseiller politique du président Michel Joseph Martelly .
Voir article original en anglais: Road construction in Haiti or money bonanza for Laurent Lamothe & Company

  A Lire Aussi: