Economie

Audio : Laurent Lamothe a détourné des dizaines de millions dollars de la NATCOM selon le sénateur Moise Jean Charles

lamothe-natcom-yap-pale-nap-vole

Les déclarations du sénateur ne font que confirmer les rumeurs persistantes qui circulaient dans la capitale et dans la diaspora. Moise Jean Charles, Sénateur de son état qui a accès aux documents officiels et témoignages des acteurs impliqués dans le système et certains dans les tractations a déclaré que Lamothe et Martelly se sont pratiquement accaparés des 40% que possède l'état haïtien dans l'entreprise mixte NATCOM. Alors que ces revenus devraient aller au trésor public pour le développement du pays

Nous rappelons que Laurent Lamothe avant d’avoir pris d’assaut la primature était un détaillant de minutes téléphoniques avec la compagnie NO PIN en association avec d’autres actionnaires ou publiciste dont Michel Martelly actuel président de la république d’Haïti. Donc le premier ministre qui n’avait passé que moins de 180 jours dans le pays alors que la constitution exigeait 5 années consécutives soit 1825 jours est très familier avec les activités d’achat et de vente de minutes téléphoniques.

Ces déclarations ont été faites sur les ondes de radio vision 2000 qui étrangement et inhabituellement avait permis a un membre du gouvernement d’intervenir dans une émission invité du jour pour prendre le contrepied du sénateur.

Les démentis du gouvernement ne doivent pas être à L’ALORAL comme l’a fait Garry Baudeau de la Primature au micro de Marie Lucie Bonhomme. Lamothe, doit préciser si la compagnie NOPIN ou n'importe quelles autres compagnies qu'il possède ne bénéficient d'un accès privilégié ou de taux préférentiels. De plus, Olivier, Sophia et Michel Martelly doivent également prouver à la nation qu'ils ne sont pas propriétaires ou actionnaires d’autres entreprises vendant des cartes prépayées . En tant que officiels du gouvernement il leur revient de lever le doute placé sur eux par le sénateur.

Pour dissiper les doutes la compagnie NO PIN doit publier des copies de son contrat et de sa facture avec la NATCOM pour confirmer que cette compagnie liée au premier ministre ne bénéficie pas d’un traitement préférentiel au détriment de la compétition car nous sommes dans un pays capitaliste et open for Business.

Tout Haïti attend ces informations pour l’édification du public car historiquement presque toutes les déclarations du sénateur Moise Jean Charles se sont révélées vraies.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Tout Haiti,

A Lire Aussi:

Cliquer pour lire Tout-Haiti: Avis de non-responsabilité sur les opinions exprimées dans les articles dûment signés par des contributeurs