Economie

Interdiction de départ : Précision d’Anne-Rose Schoen (note de presse)

anne-Rose SchoenJe, soussignée Anne-Rose Schoen, certifie par la présente de ne plus être la gestionnaire d’ARCA Advertising SA depuis mars 2008, la compagnie ayant été dissoute à cette même date. Cependant, les formalités administratives régulières n’ayant jamais été remplies, la compagnie se retrouve redevable envers l’Etat Haïtien d’un montant d’arriérés de taxes sur base forfaitaire pour les quatre années qui ont suivi sa dissolution.

Suite à une publication parue dans le journal Le Nouvelliste à la date du 18 juillet 2012, j’ai immédiatement contacté la Direction Générale des Impôts pour de plus amples informations. Compte tenu du fait que j’ai été, durant de nombreuses années, le représentant légal de cette société anonyme, de sa création à sa dissolution, j’ai décidé de plein gré d’assumer les factures accumulées de 2008 à 2012 et qui totalisent un montant de quatre cent soixante-cinq mille sept cent quatre-vingt sept Gourdes 36/100 (HTG 465,787.36).

Des négociations ont eu lieu, dans une atmosphère empreinte de cordialité et de professionnalisme de la part des responsables de la DGI, et un arrangement a été trouvé entre la DGI et moi-même pour régler la dette en quatre versements dont deux ont déjà été payés à la DGI le 27 juillet et le 31 août 2012, tel que stipulé dans l’entente intervenue entre les parties.

Aussi me semble-t-il curieux que le nom de ARCA Advertising SA et le mien comme gestionnaire qui figuraient, à raison, nul ne pouvant bénéficier de ses propres erreurs, sur une ancienne liste, soient publiés comme faisant partie de contribuables récalcitrants.  

En aucune manière, je ne dérogerais à mes responsabilités envers l’Etat, ni envers d’autres partenaires.

Cette note est publiée pour servir et valoir ce que de droit.

Port-au-Prince, le 3 septembre 2012