Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Economie

Manifestations de masse et révolution fiscale (1 de 3)

martelly-1-50-taxe-illegale

par Leslie Péan, 1er mars 2015  ---  Le déficit de pensée et d’action qui s’affiche en Haïti a des racines profondes dans la psychologie de la colonialité qui affecte, d’une part, les élites haïtiennes et, d’autre part les masses victimes, malgré elles, du syndrome du nivellement par le bas. Ce déficit de pensée et d’action s’exprime souvent par le silence. Haïti n’est pas morte, mais ses citoyens sont emmurés vivants et vivent comme dans un état végétatif où la conscience est absente. Un état de zombification témoignant d’une profonde crise de civilisation. Au cours de la décennie 2004-2014, les recettes publiques ont augmenté de 54%, passant de 8.2% à 12.7% du produit intérieur brut (PIB) sans que les services donnés à la population s’améliorent[i]. Toutefois la pression fiscale demeure faible et ne dépasse pas la moitié de celle de la République Dominicaine.

Lire la suite...

Haïti/Corruption/Petro Caribe : Plainte formelle contre Félix BAUTISTA, René Garcia PREVAL, Jean Max BELLERIVE, Laurent Salvador LAMOTHE, Jude Hervé DAY, la UNIBANK

martelly preval lamothe herve day bellerive

Haïti/Corruption/Petro Caribe : Plainte formelle contre Félix BAUTISTA, René Garcia PREVAL, Jean Max BELLERIVE, Laurent Salvador LAMOTHE, Jude Hervé DAY, la UNIBANK et consorts pour corruption, association de malfaiteurs et blanchiment d'argent

L'avocat Newton Louis ST JUSTE a renouvelé ce mardi 24 février 2015 sa plainte dénonciatoire faite depuis le 2 avril 2013 contre le Président Michel Joseph MARTELLY en raison des pots-de-vin estimés à plus 2.5 millions de dollars américains reçus de l'ancien Sénateur dominicain Félix Bautista.

Lire la suite...

L’État contre le citoyen dans le domaine énergétique en Haïti (2 de 3) - La subvention de l’état à l’EDH est récupérée en réalité par les fournisseurs privés d’électricité

caricature revocation directeur edh bis

« Tout est lié et il est totalement futile de penser pouvoir faire une gestion saine dans un secteur donné quand la gestion globale est pourrie. »

 Par Leslie Péan, 5 février 2015 --- Créée en 1971 pour prendre la relève de la Compagnie d’Éclairage Électrique établie en 1910 et dirigée en 1960 par l’américain Everett Shrewsbury, l’entreprise EDH avait hérité des installations désuètes de cette dernière. Les coupures d’électricité étaient alors telles qu’il fallait toujours avoir sous la main allumettes, bougies, lampes et tèt-gridap. Sachant que son contrat allait se terminer dans dix ans et ne serait pas renouvelé, la compagnie de Shrewsbury n’avait fait aucun investissement dans la capacité de production et de distribution. À cette époque, le Sénat avait encore en son sein des personnalités d’une certaine indépendance d’esprit et qui n’avaient pas vendu leur âme. C’était un plaisir pour les élèves du secondaire de s’y rendre pour écouter les joutes oratoires des tribuns sénateurs usant de leurs prérogatives, défendant leurs dossiers et n’avalisant pas forcément les directives du Palais national.

Lire la suite...

350 millions de dollars illégalement versés au sénateur Dominicain Felix Bautista embourbé dans un procès de corruption dans son pays

leopold fernandes stanley lucas martelly

Santo-Domingo, le 8 février 2015 – (AHP)- Dans le cadre du procès pour coruption intenté contre le sénateur dominicain Felix Bautista, ce marchand tailleur devenu multimilionnaire en quelques années, le ministère public a fait savoir que les fonds utilisés par la firme ROFI SRL pour construire des complexes d'appartements dans la ville de Santiago proviennent du trésor public.

Lire la suite...

Deux autres journées de grève pour la baisse du prix de l’essence

duclos benissoit

La Plateforme nationale des syndicats des transports fidèles (PNSTF), formée de plus d'une vingtaine de syndicats des transports, a lancé officiellement, ce vendredi, un nouveau mot d'ordre de grève pour les 9 et 10 février 2015. Ces derniers réitèrent la volonté de poursuivre « le combat jusqu'à la victoire finale », celui de forcer l'Etat à réviser le prix de l'essence jusqu'à 100 gourdes.

Lire la suite...

L’État contre le citoyen dans le domaine énergétique en Haïti (3 de 3) - Les bamboches ont asséché les finances publiques

carnaval 2014 stand martelly ambassadrice americaine-tout haiti

« Tout est lié et il est totalement futile de penser pouvoir faire une gestion saine dans un secteur donné quand la gestion globale est pourrie. »

Par Leslie Péan, 5 février 2015 --- Haïti n'a aucune possibilité de sortir des ténèbres de l'ignorance sans effectuer des réformes profondes particulièrement dans le secteur de l'énergie. Pour sortir le pays du blackout et dispenser la lumière, l'État doit faire des choix stratégiques au plus haut niveau. Il doit donc mettre en œuvre une gestion rationnelle pour préserver le pouvoir d'achat de la monnaie nationale et favoriser la promotion sociale. Pour sortir le pays du blackout chronique et dispenser la lumière, le gouvernement doit faire la lumière sur l'EDH, son fonctionnement, combattre le gaspillage, la démesure dans les coûts de production de l'électricité, analyser les investissements prévus et réalisés, élaborer une  politique tarifaire axée sur le coût de revient réel du kilowatt. Pour sortir le pays du blackout chronique et dispenser la lumière, l'EDH de son côté, doit prendre l'habitude de rendre compte de sa gestion en  réalisant et diffusant un audit technique et financier annuel. C'est seulement à la lumière du cadre ainsi tracé qu'il faudra évaluer la justesse des politiques appliquées dans le secteur énergétique.

Lire la suite...

La justice haïtienne se tait quand Félix Bautista, Michel Martelly, René Préval, Laurent Lamothe et Jean Max Bellerive sont dans le viseur de la Justice dominicaine pour détournement et blanchiment des fonds du Petro Caribe

bautista-martelly-preval-belleriv-laurentlamothe

Le procès de Félix Bautista se poursuit en République Dominicaine. Le Sénateur Bautista est poursuivi pour détournement de fonds, blanchiment d'argent, escroquerie et faux contre les Etats Dominicain et Haïtien.

Après l'audience de ce jeudi 29 janvier 2015, trois autres audiences sont prévues mardi, mercredi et jeudi prochains.

Lire la suite...