Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Dim08182019

Last update12:57:33 AM

Economie

Haïti marginalisée, non pas à cause de l'annulation de sa dette, dixit Camille Charlmers

Economiste camille-charlmersCertains pays, tels  le Honduras et l’Ouganda, ont accès à d’importants crédits au niveau international en dépit du fait que leurs dettes ont été annulées, a fait remarquer Camille Charlmers avant de souligner que l’annulation de la dette constitue un mécanisme normal de fonctionnement des institutions prêteuses.

Lire la suite...

De l'électricité pour le développement de Léogâne

electricite-leoganeLa construction de la centrale électrique est l’apport du gouvernement coréen, à travers l’agence coréenne internationale (KOIKA), pour aider l’Electricité D’Haïti à pallier les dommages causés par le tremblement de terre dans le système de distribution électrique dans la ville de Léogâne et ses environs. La centrale, basée à Belval (localité hors du centre-ville de Léogâne) sur un espace octroyé par la municipalité de Léogâne, contribuera à améliorer la production de l’électricité ainsi que le système de  distribution à la cité Anacaona.

Lire la suite...

Les recettes propres d'Haïti dépasseront les dons...

wilson-laleauLe ministre a.i du de l'Economie et des Finances, Wilson Laleau, a annoncé, le lundi, 23 juillet, que les recettes de l'Etat Haïtien vont dépasser les dons de la communauté internationale durant le prochain exercice fiscal, tel que proposé par la loi de Finances déposé fin juin au Parlement haïtien.

Lire la suite...

Botswana, le miracle économique africain

botswanaPendant que le reste de l’Afrique a connu un taux moyen de croissance économique négatif de -0.3 % sur la période allant de 1965 à 1998, le Botswana a enregistré sur la même période un taux  moyen de croissance de 7.7 %. Une performance qui était, à l’époque, supérieure à celle des tigres asiatiques qui ont réalisé des miracles de croissance économique au cours du dernier quart de siècle. Ce, en dépit de ses conditions initiales défavorables telles qu’un faible volume d’investissement pendant la période coloniale et une forte inégalité. Au cours de la même période, les taux moyens de croissance du Produit intérieur brut (PIB) par habitant du Singapour et de la Corée du Sud s’élevaient respectivement à 6.4 % et 6.6 %. À un moment où les dirigeants haïtiens promettent de faire passer Haïti au stade de pays émergeant à l’horizon 2030, le miracle botswanais mérite d’être scruté. L’astre africain a multiplié par 11 le niveau de vie de ses citoyens entre 1960 et 2007. Un vrai miracle.

Lire la suite...

Tout n’est pas rose, Mr. Le directeur

Petro-caribeEn guise de réponse rapide au directeur du Bureau de Monétisation par Ella Perrard

Par Ella Perrard --- Dans sa livraison du jeudi 19 juillet 2012, Radio Métropole Haïti a publié l’intéressant article suivant  : “Petrocaribe dispose de 400 millions de dollars pour la réalisation d’autres projets”. À la vérité, nous ne savons s’il s’agit d’un article de la station ou d’une note de presse de Petocaribe S.A puisqu’a cote de l’article figure le logo servant à identifier ledit organisme ou du Bureau de Monétisation. Ne pouvant pas déterminer exactement qui est le véritable auteur de l’article, nous ne tiendrons compte que des déclarations du directeur du Bureau de Monétisation à qui nous adresserons cette note.

Lire la suite...

MEF : présentation du projet de loi des finances 2012-13

kesner-pharelCe lundi 23 juillet 2012, le ministère de l’économie et des finances (MEF), s’est engagé à l’issue d’une conférence à l’hôtel Montana, à faire de la transparence la force motrice de ses actions. Marie Carmelle Jean-Marie, titulaire de ce ministère, a soumis le projet de loi des finances 2012-13 au secteur des affaires et la société civile. Cette présentation devrait leur permettre de cerner les principales priorités du gouvernement à travers les allocations budgétaires. Cela les aidera aussi à se positionner stratégiquement et à prendre de meilleures décisions dans leurs activités au cours du prochain exercice fiscal.

Lire la suite...

Recettes fiscales et réalité sociodémographique

Pour la prochaine année fiscale, les autorités du Ministère de l’Economie et des Finances estiment que le budget de la République d’Haïti sera financé à hauteur de 50.07% par la communauté internationale. Cet apport, certes, est encore relativement élevé; mais son niveau actuel constitue un progrès non négligeable par rapport aux années antérieures où il a été évalué, dans le pire des cas, à plus de  67%.  En fait, il traduit toujours un degré de dépendance extrêmement contraignante si l’on considère son poids dans le budget d’investissements publics. Et, sous cet aspect, le quote-part relatif de l’aide externe (contribution de Pétro caribe comprise) dépasse le seuil des 80%. On ne peut pas s’étonner que l’Etat haïtien ne soit jamais parvenu à exécuter 40% des dépenses d’investissement.

Lire la suite...