Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Economie

MEF : présentation du projet de loi des finances 2012-13

kesner-pharelCe lundi 23 juillet 2012, le ministère de l’économie et des finances (MEF), s’est engagé à l’issue d’une conférence à l’hôtel Montana, à faire de la transparence la force motrice de ses actions. Marie Carmelle Jean-Marie, titulaire de ce ministère, a soumis le projet de loi des finances 2012-13 au secteur des affaires et la société civile. Cette présentation devrait leur permettre de cerner les principales priorités du gouvernement à travers les allocations budgétaires. Cela les aidera aussi à se positionner stratégiquement et à prendre de meilleures décisions dans leurs activités au cours du prochain exercice fiscal.

Lire la suite...

Les recettes propres d'Haïti dépasseront les dons...

wilson-laleauLe ministre a.i du de l'Economie et des Finances, Wilson Laleau, a annoncé, le lundi, 23 juillet, que les recettes de l'Etat Haïtien vont dépasser les dons de la communauté internationale durant le prochain exercice fiscal, tel que proposé par la loi de Finances déposé fin juin au Parlement haïtien.

Lire la suite...

Petrocaribe dispose de 400 millions de dollars pour la réalisation d'autres projets

Petro-caribeLes ressources disponibles dans le cadre des fonds de Petrocaribe sont estimées à 400 millions de dollars informe le directeur du Bureau de Monétisation des programmes d'aide au développement, Michael Lecorps. Ces fonds générés dans le cadre d'un prêt du gouvernement vénézuélien sur les achats d'hydrocarbures sont utilisés pour la réalisation de plusieurs projets d'infrastructures.

Lire la suite...

Tout n’est pas rose, Mr. Le directeur

Petro-caribeEn guise de réponse rapide au directeur du Bureau de Monétisation par Ella Perrard

Par Ella Perrard --- Dans sa livraison du jeudi 19 juillet 2012, Radio Métropole Haïti a publié l’intéressant article suivant  : “Petrocaribe dispose de 400 millions de dollars pour la réalisation d’autres projets”. À la vérité, nous ne savons s’il s’agit d’un article de la station ou d’une note de presse de Petocaribe S.A puisqu’a cote de l’article figure le logo servant à identifier ledit organisme ou du Bureau de Monétisation. Ne pouvant pas déterminer exactement qui est le véritable auteur de l’article, nous ne tiendrons compte que des déclarations du directeur du Bureau de Monétisation à qui nous adresserons cette note.

Lire la suite...

La bourgeoisie est-elle si indifférente au développement ?

Par Jean-Claude Boyer --- Un intellectuel épingle la bourgeoisie dans un livre où sa prétention est de radiographier cette catégorie sociale. Je trouve les notes que j’avais prises en mars 2011 après avoir suivi attentivement ses explications à «Métropolis», magazine animé par Mme Nancy Roc. A cette tribune, il s’en est pris vivement à cette catégorie sociale; à ses yeux,  la bourgeoisie est devenue une caste, tournée sur elle-même. Uniquement mue par la recherche et la défense d’intérêts individuels. «Jamais un seul n’a construit une autoroute menant jusqu’à résidence, construit une école, un hôpital…», laisse-t-il entendre.

Lire la suite...

Recettes fiscales et réalité sociodémographique

Pour la prochaine année fiscale, les autorités du Ministère de l’Economie et des Finances estiment que le budget de la République d’Haïti sera financé à hauteur de 50.07% par la communauté internationale. Cet apport, certes, est encore relativement élevé; mais son niveau actuel constitue un progrès non négligeable par rapport aux années antérieures où il a été évalué, dans le pire des cas, à plus de  67%.  En fait, il traduit toujours un degré de dépendance extrêmement contraignante si l’on considère son poids dans le budget d’investissements publics. Et, sous cet aspect, le quote-part relatif de l’aide externe (contribution de Pétro caribe comprise) dépasse le seuil des 80%. On ne peut pas s’étonner que l’Etat haïtien ne soit jamais parvenu à exécuter 40% des dépenses d’investissement.

Lire la suite...

La corruption coûte à l'Etat 500 millions dollars US par année

La corruption est considérée comme l'une des causes des malheurs du pays. L'Etat cherche à y mettre un terme, sinon à réduire sa propagation, car elle fait perdre, chaque année, à l'Etat, plusieurs centaines de millions de dollars américains. Le directeur de l'Unité de lutte contre la corruption (ULCC), Antoine Atouriste, plaide pour la moralisation de la fonction publique et pour un cadre légal renforcé afin de combattre cette pratique.

Lire la suite...