Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

 

  • Vidéos

  • Liens Importants

Actualités

Jour J -30 : Jovenel Moise à 30 Jours de la fin de son Mandant Constitutionnel

vendredi 8 janvier 2021
Jour J -30 : Jovenel Moise à 30 Jours de la fin de son Mandant Constitutionnel

Le compte à rebours continue ....

Aujourd’hui 8 Janvier 2021 nous sommes à 30 jours de la fin du mandant constitutionnel de Jovenel Moise. Tout Haiti se propose d’apporter à nos lecteurs toute la lumière sur les raisons pour lesquelles le mandat du président Jovenel Moise arrive à sa fin le 7 Février 2021.

Un pouvoir « mal servi » par de faux docteurs (Dokto-rat)

mardi 5 janvier 2021
Un pouvoir « mal servi » par de faux docteurs (Dokto-rat)

Le 1er janvier 2021, au Palais National, les représentants des trois grands pouvoirs de l'État s'étaient donnés rendez vous pour planifier la mise à mort de la Constitution de 1987 sur laquelle ils ont prêté le serment non seulement de la respecter mais aussi de la faire respecter. Devant des hauts fonctionnaires de l'État et des diplomates étrangers, à un mois de la fin de son mandat - celui-ci...

Jour J -50 : Jovenel Moise à 50 Jours de la fin de son Mandant Constitutionnel

samedi 19 décembre 2020
Jour J -50 :   Jovenel Moise à 50 Jours de la fin de son Mandant Constitutionnel

Le compte à rebours a commencé

Aujourd’hui 19 Décembre 2020 nous sommes à quelques jours de la fête de la Noël et en même temps à 50 jours de la fin du mandant constitutionnel de Jovenel Moise. Tout Haiti se propose d’apporter à nos lecteurs toute la lumière sur les raisons pour lesquelles le mandat du président Jovenel Moise arrive à sa fin le 7 Février 2021.

RNDDH : Jovenel Moise a créé une milice qui émule celle de la dictature des Duvalier (décrets ANI et sécurité nationale)

jeudi 17 décembre 2020
RNDDH : Jovenel Moise a créé une milice qui émule celle de la dictature des Duvalier (décrets ANI et sécurité nationale)

Foto credit : Stephen William Phelps

Tout Haiti présente à ses lecteurs un rapport du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDD) sur les décrets anticonstitutionnels du dernier dictateur de la caraïbe qui montre clairement que la voie empruntée par le pouvoir du PHTK et de Jovenel en vue de mettre les bouchées doubles pour réinstaurer la dictature en Haiti. Nous devons souligner que l’é...

Economie

2018-2020 : Taux de croissance de -5.7 % - pire performance économique depuis 30 ans ?

mercredi 30 décembre 2020
2018-2020 :  Taux de croissance de -5.7 % - pire performance économique depuis 30 ans ?

Gouvernement de Jovenel - et ceux qui ont contribué à cette catastrophe économique et sociale

2018-2020 : pire performance économique depuis 30 ans ?

Par Thomas Lalime ---- Le taux de croissance économique a encore été négatif pour l’exercice fiscal 2019-2020. L’Institut haïtien de statistique et d’informatique (IHSI) fournira très bientôt ses estimations préliminaires. Mais, selon celles de l’A...

PetroCaribe : Ce qu’on aurait pu réaliser avec le $4 Milliards 200 millions USD

lundi 24 août 2020
PetroCaribe :  Ce qu’on aurait pu réaliser avec le $4 Milliards 200 millions USD

 

Voici ce que Haiti aurait pu réaliser avec les 4 milliards 200 millions du fond PetroCaribe dilapidé par le régime Tèt Kale du PHTK

10 Universités, 1 Stade de standard international, 3 Hôpitaux de standards internationaux, 600 Km de route, mise en valeur de plus de 200,000 carreaux de terre, construction de 100 Lycées et 2 aéroports internationaux …

Comment la BRH tue l'investissement en Ayiti

vendredi 7 août 2020
Comment la BRH tue l'investissement en Ayiti

Contexte

Face au constat d’échec des politiques monétaires de plusieurs décennies en Ayiti, la Banque de la République d’Haïti (BRH) a invité l’économiste en chef de la Banque Nationale du Rwanda (BNR), le professeur Thomas Kigabo, à venir partager le secret de son système bancaire dans la mise en branle de l’économie de son pays pour connaître une croissance de 8 % au cours des 10 dernières an...

Thomas Lalime: Le financement monétaire de la BRH a augmenté de 722 % en un an

mercredi 5 août 2020
Thomas Lalime: Le financement monétaire de la BRH a augmenté de 722 % en un an

De 4,14 milliards de gourdes le 24 juin 2019, le financement monétaire du déficit budgétaire du gouvernement par la Banque de la République d’Haïti (BRH) est passé à 34,04 milliards de gourdes le 30 juin 2020. Il s’agit d’une augmentation de 722 % en un an. Et l’on ne peut pas attribuer cette hausse spectaculaire uniquement à la Covid-19, puisqu’au 31 mars 2020, le financement monétaire était dé...

Opinions

Comment le sondage du BRIDES sur la réforme constitutionnelle nous induit en erreur

dimanche 10 janvier 2021
Comment le sondage du BRIDES sur la réforme constitutionnelle nous induit en erreur

Le dernier sondage du BRIDES me rappelle l’intervention de l’ambassadeur américain Kenneth MERTEN en 2011. Alors que le débat faisait rage sur une éventuelle nationalité américaine du Président MARTELLY, il sort de son silence, pourtant obligatoire du fait de sa position diplomatique, pour venir confirmer aux journalistes que Joseph Michel MARTELLY est bien « ayisyen tèt kale ». Personne...

La saison Makaya dans la plus pure Tradition du vodou haïtien

mardi 29 décembre 2020
La saison Makaya dans la plus pure Tradition du vodou haïtien

La Saison Makaya dans la civilisation bantoue (kikongo) débute le 21 décembre de chaque année et prend fin le 6 janvier de la nouvelle année. Cette journée du 21 décembre coïncide avec le solstice d’hiver qui marque la renaissance du soleil. Elle correspond à la nuit la plus longue de l’année contrairement au solstice d’été du 21 juin qui constitue la journée la plus longue de l’année ou le sole...

Haïti compte aussi sur la présence de ses enfants de la diaspora pour se libérer de l’impérialisme…

mardi 22 décembre 2020
Haïti compte aussi sur la présence de ses enfants de la diaspora pour se libérer de l’impérialisme…

 « Je vous ai mis dans les mains des livres qui dénoncent les crimes du système capitaliste. Vous en ferez ce que vous voudrez. »
(Robert Lodimus, Le Grand Combat, essai)

Par Robert Lodimus --- L’écriture est devenue pour nous ce fleuve agité dans lequel nous noyons nos douleurs toutes les nuits jusqu’à l’aube. Nous ne pouvons pas nous taire devant les souffrances des populations...

Nouvelle constitution : la faillite morale des élites

mardi 15 décembre 2020
Nouvelle constitution : la faillite morale des élites

La Constitution de 1987 ne laisse aucune ambiguïté sur la procédure à suivre pour la modifier en ses articles 282, 282-1, 283 et suivants. Pourtant il semblerait qu’il y ait une entente tacite, si ce n’est un complot national, pour modifier la constitution sans en respecter les règles. La bataille semble plutôt porter sur qui doit avoir le privilège de la violer.

Diaspora

Naomi Osaka représente-t-elle le triomphe du multiculturalisme ?

samedi 8 septembre 2018
Naomi Osaka représente-t-elle le triomphe du multiculturalisme ?

Tamaki Osaka, Naomi Osaka & Leonard Francois

 Par  Hugues Saint-Fort  --- J’ai « découvert » Naomi Osaka par  un bel après-midi d’août 2014 au tournoi de  l’US Open, à New York, sur le « grandstand », généralement considéré par les habitués de Flushing Meadows comme le tombeau des vedettes. Ce jour-là, Samantha Stosur, une Australien...

Rahoul Dupervil responsable du service consulaire haïtien à Connecticut écrit au Premier Ministre Jack Guy Lafontant

vendredi 15 décembre 2017
Rahoul Dupervil responsable du service consulaire haïtien à Connecticut écrit au Premier Ministre Jack Guy Lafontant

Rahoul Dupervil

 

 

Monsieur Jack Guy Lafontant

Premier ministre de la République d’Haïti

Excellence,

Je me vois dans l’obligation de vous adresser cette lettre ouverte dans l’ultime but de vous faire part de la fermeture de l’annexe déconcentrée du service de livraison de passeport à Connecticut. Responsable depuis une bonne dizaine d’années de ce service, j’ai fourni un temps...

Cary Hector ou la politique du savoir (par Leslie Péan)

samedi 28 octobre 2017
Cary Hector ou la politique du savoir   (par Leslie Péan)

 

Cary Hector en 2013 à l’Université libre de Berlin faisant son
discours de célébration du 50ème anniversaire de sa promotion

 Par Leslie Péan, 21 octobre 2017  --- Cary Hector est parti de l’autre côté de la vie le 14 octobre 2017 à 83 ans. Il nous laisse, avec son œuvre, des clés pour combler de nombreux vides et continuer le combat dont il n’a pas eu le temps de voir l’issue.&...

Thomas Lalime décrypte l’épargne et la littératie financière au Canada

samedi 13 mai 2017
Thomas Lalime décrypte l’épargne et la littératie financière au Canada

Thomas Lalime et Professeur Pierre Carl Michaud

Pour l’obtention de son doctorat en économie, Thomas Lalime a soutenu une thèse présentée sous forme d’articles scientifiques à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). L’économiste haïtien passe au crible l’épargne et la littératie financière au Canada dans cet essai dont la pertinence et la rigueur rédactionnelle sont évoquées par les membres du ...

culture & societe

Les Retrouvailles Placentines

samedi 27 juin 2020
Les Retrouvailles Placentines

Ils se sont connus à l’école primaire dans le terroir mitoyen des départements du Nord et de l’Artibonite, la commune qui héberge les ruines de l’une des plus importantes poudrières de l’Armée Indigène. Ces adultes de Plaisance ont déjà vécu, environ, une cinquantaine d’années sur la terre et ont été séparés par la destinée. Néanmoins, ni le temps ni l’espace ne peuvent biffer leur souvenir d’an...

Décès du Dr. Gérard Lubin en sa résidence privée au Cap-Haitien

mercredi 17 juin 2020
Décès du Dr. Gérard Lubin en sa résidence privée au Cap-Haitien

Tout Haiti annonce avec infiniment de peine la triste nouvelle du décès du docteur Gérard Lubin, oncle de notre collaborateur Alin Louis Hall, survenu le jeudi 11 Juin 2020 en sa résidence privée au Cap-Haitien à l’âge de 99 ans. Gérard s’en est allé rejoindre sa femme Carmen, sa fille Maryse, son fils Gérard, sa mère Aline, son père Marcel, ses sœurs Marcelle et Myriam, son frère Raymond et tou...

Jacques Abraham : L’école Haïtienne - Entre ségrégation et rapports sociaux d’inégalité

vendredi 5 juin 2020
Jacques Abraham : L’école Haïtienne - Entre ségrégation et rapports sociaux d’inégalité

Tout Haiti présente l’ouvrage écrit par le spécialiste en éducation Jacques Abraham présentant les images hideuses de l’école haïtienne outil de prédilection de la  reproduction sociale. Cet ouvrage sera disponible très bientôt aux Editions l’ Harmattan.

Gary Altidor: Une force incontournable de la Télédiffusion

vendredi 26 juin 2020
Gary Altidor:  Une force incontournable de la Télédiffusion

Il est difficile de ne pas succomber sous le charme de Gary Altidor un homme élégant, jovial, bon vivant et un technicien hors pair qui a participé à la formation de plusieurs générations de techniciens dans le domaine de la Télédiffusion tant en Haiti que dans la diaspora à New York ou il évolue actuellement.

Rapport-Enquête, Avril 2012 Assassinat d' Octanol DERISSAINT : Le RNDDH exige le jugement des coupables.

rnddh-logo

 

I. Introduction

Le 18 avril 2012, Octanol DERISSAINT, un jeune commerçant de Fond Parisien, âgé de trente-deux (32) ans, a été assassiné dans des conditions obscures. Cet acte barbare a soulevé la révolte des habitants de la localité et a occasionné la paralysie quasi-totale des activités frontalières.

Engagé dans la lutte contre l'impunité, et fidèle aux principes de justice pour tous, sans considération d'ordre politique, économique et idéologique, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) a diligenté une enquête sur les lieux et se propose de partager, avec tous ceux que la question intéresse, les conclusions de ses investigations.

II. Méthodologie

Dans le cadre de cette enquête, le RNDDH s'est entretenu avec :
1. Jean Pétimé POLISSAINT, commerçant et syndicaliste ;

2. Lobens DERISSAINT, frère de la victime ;

3. Lergo DERISSAINT, cousin de la victime ;

4. Jean Romain DERISSAINT, cousin de la victime

5. Nuesto NERE, commerçant, et syndicaliste ;

6. Louis Jacques POLYNICE, commerçant ;

7. Franckel POLYNICE, commerçant ;

8. Jean Garry ROC, Inspecteur Divisionnaire affecté à Malpasse ;

9. Mercidieu Valentin CALIXTE, Conseiller Politique du Président Michel Joseph MARTELLY.

III. Faits antérieurs

Depuis octobre 2011, Mercidieu Valentin CALIXTE se rend régulièrement à Malpasse où il est présenté comme étant le Conseiller politique du Président, le représentant de la Présidence sur la frontière et le délégué de la Première Dame.
C'est à Mercidieu Valentin CALIXTE qu'il incombe d'ouvrir la barrière de la frontière le matin et de la fermer le soir avant son départ. Lorsqu'il est empêché, il délègue un de ses collègues.

De son arrivée à nos jours, Mercidieu Valentin CALIXTE n'a établi aucun contact avec les autorités policières et judiciaires locales. Pour plus d'uns, il est un envoyé spécial du Président dont la tâche réelle n'est pas connue. Pour d'autres, il est tout simplement un rançonneur.

Toutefois, lors de son entrevue avec le RNDDH, Mercidieu Valentin CALIXTE a affirmé être le conseiller politique du Président, responsable de la supervision des travaux de réhabilitation de toutes les zones frontalières. Dans le cadre de son travail, il a sous ses ordres dix (10) individus qui, selon lui, sont embauchés à titre de portefaix. Cependant, les membres de la population questionnés sur la présence de ces individus affirment qu'ils sont plutôt au nombre de vingt-cinq (25) et que leur tâche n'est pas clairement définie. Ils sont tantôt considérés comme des agents de sécurité, tantôt comme des agents de la Douane. Ils ont pour devoir notamment de fouiller les valises des passants. Ils travaillent sans identification et sans uniforme. Lorsqu'ils retrouvent dans les valises des voyageurs, une forte somme d'argent, ils doivent faire appel à leur chef qui donne ou non un laissez-passer à la personne détentrice de cette somme.

IV. Faits

Le 18 avril 2012, les responsables de la Douane et du service de l'Immigration à Malpasse ont décidé de fermer la frontière à cinq heures trente de l'après-midi (5 : 30 PM), soit, trente (30) minutes avant l'heure de fermeture habituelle. Cette décision a créé la panique sur la frontière et, plusieurs individus, dont des syndicalistes ont essayé de parlementer avec Mercidieu Valentin CALIXTE pour le porter à revenir sur cette décision. Face au refus catégorique qui leur a été opposé, une vive dispute s'en est suivie au cours de laquelle des propos ronflants ont été prononcés de part et d'autre.

Plusieurs commerçants qui, en raison de leurs engagements devaient se rendre en République Dominicaine ont été obligés d'abandonner leur véhicule sur la cour
de la Douane. Il en a été de même pour ceux qui se trouvaient en République Dominicaine et qui devaient rentrer chez eux. Ils ont traversé la frontière, ont laissé leur véhicule sur la cour de la Douane et sont passés par la passerelle des piétons pour renter chez eux par le moyen des transports publics.

Octanol DERISSAINT était au volant de son camion immatriculé ZA 04366 et revenait de la République Dominicaine. A son arrivée, la barrière ayant déjà été fermée, il a stationné son camion et attendait une moto pour rentrer chez lui, lorsque plusieurs des individus qui accompagnent généralement Mercidieu Valentin CALIXTE, l'ont abordé, continuant avec lui la discussion préalablement éclatée sur la cour de la Douane et relative à la fermeture prématurée de la frontière. C'est à ce moment que Mercidieu Valentin CALIXTE s'est amené, lançant à l'encontre des habitants de Fond Parisien, des propos peu élogieux, arguant que ces derniers doivent être traités avec rigueur.

Parallèlement un chauffeur de motocyclette, appelé par Jean Pétimé POLISSAINT et répondant au nom de Wisly PAUL, a demandé à Mercidieu Valentin CALIXTE la raison pour laquelle il s'en prenait aux membres de la population de Fond Parisien. Offusqué de la hardiesse de ce chauffeur de motocyclette, ce dernier a dégainé son arme et a tiré en l'air, à trois (3) reprises. Les habitants de Fond Parisien qui se trouvaient sur les lieux ont menacé Mercidieu Valentin CALIXTE de l'empêcher de rentrer chez lui à Port-au-Prince.
Suite à cet incident, Octanol DERISSAINT et Jean Pétimé POLISSAINT sont montés à bord de la moto de Wisly PAUL et sont rentrés chez eux. Ils ont pris leur bain et se sont donné rendez-vous à l'Ambassadeur du Christ Boutique, un dépôt de boissons gazeuses appartenant au père de Octanol DERISSAINT, en vue de discuter de ce qui venait de se passer. Ils échangeaient à propos de l'événement avec quelques amis lorsque Mercidieu Valentin CALIXTE accompagné de trois (3) autres individus ont fait leur apparition, à bord d'une Nissan Patrol de couleur blanche.
Ces individus répondent aux noms de :

1. Jean Joseph Fred LAVAUD un agent de la PNH ;

2. Guy ALEXANDRE ;

3. Reynold BOURDEAU.

En passant tout près, l'un des accompagnateurs de Mercidieu Valentin CALIXTE a pointé le groupe du doigt. Sans réfléchir, il a dégainé son arme pour la seconde fois

et a tiré deux (2) balles dont l'une a atteint Octanol DERISSAINT à la tête, au niveau de l'occipital, ressortant par l'avant du crâne.

Pour s'enfuir après leurs méfaits, Mercidieu Valentin CALIXTE et ses trois (3) acolytes toujours à bord du même véhicule, ont tiré une rafale de balles d'armes automatiques et sont partis à toute vitesse. L'inspecteur divisionnaire Jean Garry ROC qui était sur les lieux, avec quatre (4) agents de la Police Nationale d'Haïti (PNH), ont dû se mettre à l'abri pour ne pas y laisser leur vie.

De plus, le véhicule appartenant à Jean Romain DERISSAINT, un pick-up de marque Toyota de couleur noire immatriculée TP 14284, stationnée sur le bas-côté de la rue a essuyé deux
(2) balles. La vitre avant est brisée.

V. Faits postérieurs

Ayant appris que quelqu'un avait été touché lors de la fusillade, l'inspecteur divisionnaire Jean Garry ROC, qui se trouvait à cent (100) mètres de la victime, en compagnie de quelques riverains, a tenté d'emmener Octanol DERISSAINT à l'Hôpital. Il a rendu l'âme en cours de route.

Suite à la mort de Octanol DERISSAINT, une vive tension régnait à Fond Parisien. Des pneus et des barricades enflammés ont été entreposés sur la route nationale. La PNH, pour ramener la situation au calme, a été obligée d'appeler au renfort. Des agents de l'Unité Départementale pour le Maintien de l'Ordre (UDMO) ont depuis, été déployés.
Jusqu'au lundi 23 avril 2012, la situation était très tendue à Fond Parisien et à Malpasse.

VI. Commentaires et Recommandations

Le RNDDH condamne avec véhémence l'incident survenu le 18 avril 2012 à Fond Parisien au cours duquel, Octanol DERISSAINT a été lâchement assassiné de dos par Mercidieu Valentin CALIXTE. A ce titre, le RNDDH tient à souligner qu'il n'y avait pas de barricades sur la route lorsque la victime a été tuée, encore moins à l'endroit où elle a reçu la balle.
Il est inconcevable qu'un Conseiller politique du Président, soit aussi prompt à dégainer et à tuer des membres de la population. Ceci démontre, si besoin en était,
le manque de sagesse et de tolérance de certains des membres de l'entourage du Président de la République.

Le RNDDH rappelle que c'est aux autorités étatiques qu'il revient de réaliser les droits humains des personnes et de veiller à leur respect. Or, au cours de la semaine du 16 au 20 avril 2012, les noms de deux (2) autorités haïtiennes sont cités dans au moins deux (2) cas d'assassinat :

Rodriguez SEJOUR, Député de la 49ème Législature, représentant de la 1ère circonscription de Port-au-Prince, est accusé d'être impliqué dans l'assassinat, le 17 avril 2012, du Policier Walky CALIXTE, issu de la 18ème promotion, âgé de vingt-sept (27) ans et affecté à la Direction Centrale de la Police Routière (DCPR) ;

Mercidieu Valentin CALIXTE, conseiller politique du Président de la République a froidement assassiné Octanol DERISSAINT.

Aujourd'hui, il est donc clair que la situation de tension qui règne dans le pays en général et dans les institutions étatiques en particulier est la résultante du comportement des hauts placés de l'Etat et du peu d'intérêt accordé par certains d'entre eux, au droit à la vie des citoyens haïtiens, droit inaliénable, consacré, garanti et protégé par l'article 3 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948, l'article 6 du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques de 1976 et l'article 19 de la Constitution de la République d'Haïti de 1987.

Il est aussi déplorable que la Police Nationale d'Haïti (PNH) n'ait pas été mise au courant des démêlés enregistrés à la Douane de Malpasse car, si cela avait été le cas, l'incident aurait pu être évité et une vie, épargnée.

Parallèlement, le RNDDH ne comprend pas qu'un haut placé, d'une part, investi de pleins pouvoirs par le Président de la République, et d'autre part, jouissant de la pleine confiance de la Première Dame, puisse percevoir des taxes illégales sur des marchandises, rançonnant de fait des commerçants à la frontière. En effet, en été 2011, Mercidieu Valentin CALIXTE a accumulé une forte somme d'argent en exigeant de chaque marchand se rendant en République Dominicaine, un montant de dix (10) gourdes. Ces fonds ont été collectés sans émission de reçus fiscaux. A nos jours, le total du montant collecté, ainsi que son usage reste inconnu. Toutefois, cette mesure n'a pu être prolongée en raison de la résistance des membres de la population.
De plus, les hommes de Mercidieu Valentin CALIXTE procèdent à des fouilles de valises sur la frontière sans être identifiés. Considérant la sécurité du pays qui se dégrade au jour le jour, le RNDDH estime que cet état de fait est de nature à aggraver la situation.
Alors que les services habilités de la Douane et de l'Immigration sont disponibles à Malpasse, c'est, de manière incompréhensible, un conseiller politique du Président qui est investi du pouvoir d'ouvrir et de fermer la frontière selon son bon vouloir. Cette situation dénote précisément de la confusion institutionnelle entretenue par les autorités de l'Etat, confondant les rôles et attributions des institutions politiques, avec celles chargées de la protection du territoire, des biens et des personnes. Ceci se fait au détriment de la sécurité de simples citoyens haïtiens et d'une gestion ordonnée et réglée de la circulation des biens et des personnes au niveau des zones frontalières.

Le RNDDH estime que cette collusion sciemment entretenue entre les différentes institutions de l'Etat porte atteinte à leur réputation, contribue à leur affaiblissement tout remettant sérieusement en question l'établissement d'un Etat de Droit dans le pays.


Fort de tout ce qui précède, le RNDDH enjoint les autorités concernées à :

Tout mettre en oeuvre en vue de régulariser la situation dans les services étatiques disponibles à Malpasse.

Ramener le calme tant à Fond Parisien qu'à Malpasse ;

Mener une enquête sérieuse sur l'assassinat de Octanol DERISSAINT ;

Juger avec la dernière rigueur, Mercidieu Valentin CALIXTE et ses complices.

RNDDH

A Lire Aussi:

  1. Libération du conseiller de Martelly Calixte Valentin: Pour le RNDH On ne peut pas parler d’Etat de droit sous l’administration Martelly- Lamothe
  2. Indignation après la libération sans jugement d’un conseiller de Michel Martelly accusé de meurtre