International

Avec un jour de retard, Tampa a accueilli la convention républicaine 2012

congres-republicain-2012

Avec ses 27 grands électeurs sur les 538 nécessaires aux élections présidentielles, la Floride, ‘Etat du soleil brillant" sera, particulièrement a Tampa, du 28 au 30 aout 2012, le lieu de prédilection de la Convention nationale républicaine. C’est dans cet état du Sud des Etats Unis que sera cité officiellement les noms des candidats a la présidence et vice président républicain choisi pour affronter président Barack Obama et Joe Biden aux élections de novembre.

Au dernier moment, la Convention du GOP qui devait s'ouvrir lundi a Tampa en Floride pour désigner officiellement Mitt Romney comme candidat du parti à l'élection présidentielle de novembre, a été, en raison de la menace potentielle de la tempête tropicale Isaac repoussée à mardi (28 aout). Les organisateurs de cette grande manifestation républicaine ont, finalement samedi soir, arrivé a cette décision par un souci de sécurité pour les 50.000 personnes qui sont attendues a cette convention. "En raison des informations graves sur les conditions climatiques prévues dans la région de Tampa, la Convention nationale républicaine sera convoquée lundi et ses travaux immédiatement reportés à mardi", avait, dans un communiqué, déclaré le président du Comité national républicain, Reince Priebus.

C'est la deuxième fois, consécutivement, pour des conditions climatiques, que les républicains ont été forcé a repousser leur convention. ‘’Ils avaient déjà du suspendre la majeure partie de leurs travaux, lors du premier jour de leur convention à Saint Paul Minnesota) en 2008, en raison de l'ouragan Gustav. Cette grande fête républicaine qui avait pris plusieurs mois pour son élaboration, va être, définitivement, réviser. Mais, mieux vaut tard que jamais.  Le GOP et les organisateurs de la convention ont trois jours pour faire ce qu’ils devraient faire en quatre jours.
Avec la fin des élections primaires républicaines en juin dernier, tout l'été était donc réservé au choix du vice président qui, ensuite, suivi de la grande convention en Floride fin Aout. Lors des dernières présidentielles américaines de 2008, la convention républicaine s'était déroulée à Minneapolis dans le Minnesota du 1er au 4 septembre 2008. Tandis que celle du parti démocrate avait pris place à Denver au Colorado du 25 au 28 août. Depuis la constitution du ticket Romney-Ryan semaine dernière, tout était concentré a la préparation de cette grande fête de rassemblement national du parti ou les délégués du GOP auront á désigner officiellement les personnalités (Romney et Ryan) qui les représenteront comme candidats au présidentielle de novembre que.

La convention de Tampa en Floride sera aussi l'occasion pour Romney et Ryan de présenter leur programme au peuple américain, particulièrement á l’électorat républicain. Cette manifestation républicaine de quatre jours annoncera officiellement l’ouverture de la campagne électorale. ‘’Une fois le vote achevé, le candidat désigné et son partenaire peuvent faire campagne avec l'aide de l'appareil et des fonds de leur parti. La Convention nationale, qui est l'occasion de présenter au grand public la plate-forme des candidats, se tient durant l'été ; elle signale l'ouverture de la véritable campagne électorale, celle qui opposera entre septembre et novembre les candidats républicains aux candidats démocrates’’.

La Floride, un état clé

De plus, le choix d’organiser la convention du GOP dans l’état de la Floride répond a une démarche stratégique de la part de l’équipe de campagne de Romney. “L'importance de la délégation d'un Etat à la convention nationale se calcule selon une formule établie par le parti lui-même qui tient compte de données telles que la population de l'Etat, le soutien qu'il a apporté dans le passé aux candidats nationaux du parti, et le nombre de fonctionnaires élus et de dirigeants du parti occupant des postes officiels au nom de cet Etat”.

Depuis les toutes dernières élections présidentielles américaines, la Floride, considérée comme l'un des états indécis, peut, á n’importe quel moment faire une différence en faveur ou contre n’importe quel candidat. Grace á une victoire, quoique incontestée, en 2000, la Floride avait permis à George W. Bush de remporter l'élection présidentielle contre le vice président sortant d’alors, Al Gore. Cependant, en 2008, c’était au tour du candidat démocrate Barack Obama de remporter cet état contre son adversaire républicain John McCain. « Lieu de retraite préféré des Américains dont plus de 20% de la population est d'origine hispanique, le vote de l’état de la Floride est non seulement traditionnellement conservateur, mais très crucial pour les deux candidats en course pour la Maison Blanche ».

La Convention républicaine qui avait eu lieu en 2008 à Minneapolis-Saint Paul, dans le Minnesota, un autre état indécis, avait voté pour Obama. Tandis que celle des démocrates qui avait été tenue à Denver, dans l’état du Colorado, a son tour, avait voté pour Obama. “La dernière fois que le Parti de l'Eléphant a tenu sa convention dans un Etat indécis et gagné remonte à 1980 quand le Michigan avait voté Ronald Reagan et que le président sortant, Jimmy Carter, avait été battu”

Les républicains seront ils en mesure de gagner la Floride comme ils les avaient fait lors de l’organisation de leur convention a Michigan en 1980?  En organisant leur convention cette année dans un swing état (littéralement « État pivot », « État balançoire » ou « État bascule ») comme la Floride, les républicains, voulaient ils lancer un message claire au président sortant pour lui dire qu’ils sont déterminé a aller après les 27 grands électeurs de ce ‘’battleground state’’ (état champ de bataille). En attendant de répéter l’exploit de Michigan en 1980, les stratèges républicains se préparent sérieusement pour exploiter a leur profit politique, chaque seconde de visibilité gratuite dans les médias durant cette convention 

Visibilité gratuite

Retransmis en direct par le network des grands médias nationaux comme ABC, CBS, NBC, CNN, Fox News, MSNBC, C-Span, Fox etc. pendant trois jours, la convention sera l’une des activités les plus suivi par le peuple américain. Grace á cette retransmission gratuite, la convention sera une occasion pour les candidats et les stratèges du parti de vendre au peuple américain leur programme et vision pour l’Amérique.  Mis a part les critiques contre l’administration d’Obama et la vision du GOP pour l’Amérique pour les prochains quatre ans, les stratèges du parti se verront aussi dans l’obligation de montrer au peuple américain et a la communauté internationale que le parti de l’éléphant est plus que jamais uni derrière leurs candidats a la présidence et au vice président.

Un GOP unifié a la Convention de la Floride

Initialement affaiblit après l'intense et très serrée bataille pour l’investiture des primaires républicaines, le parti semblait, dans un premier temps, au bord de l'explosion. Le GOP devait finalement réconcilier avant même la Convention nationale à Tampa Floride ou du moins, affiché, en apparence, une union dans la désignation de Paul Ryan au ticket républicain 2012.

Il n'y a pas de grande division entre modérés et conservateurs, au moins en apparence au sein du parti républicain. La base du GOP peut, dans une certaine mesure, avoir ses réserves et même des mécontentements sur certains dossiers. Mais dans l’ensemble, il n'y a pas de révolte de la frange conservatrice et religieuse du parti comme avait laissé entendre certains analystes politiques au lendemain même de la victoire de l’investiture de Mitt Romney. Une primaire disputée ne nous divise pas, elle nous prépare et nous allons gagner »  a déclaré Mitt Romney après l'annonce de sa victoire. Il continue: « notre parti sera uni avec un ticket gagnant pour l'Amérique »  a-t-il promis.

Mis á part le côté artistique riche en couleurs et décoratif avec le symbole du parti de l’éléphant pendant les quatre jours, le choix des intervenants et leurs discours de circonstances restent un atout majeur qui nécessite une très bonne coordination des stratèges républicains. On n’invite pas pour inviter.  Tout est calculé. Surtout dans le cadre du choix des intervenants. Dans une course á la présidence ou les sondages donnent favoris le président sortant, les stratèges républicains savent comment les moindres erreurs dans cette convention est importante. Comme sa réussite peut basculer ou affecter les sondages, donc ils sont prudents parce que chaque détail compte énormément pour eux.

Les orateurs á la convention

Puisque tous les sondages donnent favori le président sortant, donc disons, pour un ticket républicain en difficulté, a cette convention, il y aura au menu, les influents et éloquents sénateurs, gouverneurs et anciens présidents membres du GOP a prendre la parole dans l’optique de rattraper et convaincre les électeurs qui sont jusqu'à présent indécis. En un mot, á travers chaque discours sous formes de refrain, les orateurs se succèderont d'abord soit pour vanter les qualités de Mitt Romney et Paul Ryan soit pour attaquer le ticket démocrate.

Pour se faire, certaine personnalités républicaines comme l’ancienne responsable de la diplomatie durant le second mandat de George W. Bush et, première femme noire américaine nommée secrétaire d'État sera á l’honneur. Selon l’Agence France-Presse Washington ‘’L'ancienne secrétaire d'État Condoleezza Rice figure parmi les principaux orateurs retenus pour la convention républicaine fin août, qui intronisera Mitt Romney comme candidat officiel du parti à l'élection du 6 novembre, ont annoncé lundi les organisateurs. Parmi les autres intervenants de renom lors de la convention, qui se déroulera du 28 au 30 août à Tampa en Floride, figurent l'ex-candidat républicain en 2008 et adversaire malheureux de Barack Obama, le sénateur de l'Arizona John McCain. Mais aussi l'ancien et populaire gouverneur de l'Arkansas Mike Huckabee, l'actuel gouverneur de l'Ohio John Kasich, la gouverneure de Caroline du Sud Nikki Haley, et celui de Floride Rick Scott’’.

De plus, ‘’Le gouverneur du New Jersey connu pour son franc-parler Chris Christie a été choisi pour prononcer le discours le plus attendu de la convention républicaine de Tampa en Floride fin août, a annoncé mardi son parti. Ancien procureur de 49 ans, qui a pris les rênes de son New Jersey (est) natal en janvier 2010 alors qu'aucun républicain n'avait remporté ce bastion démocrate depuis plus d'une décennie, a immédiatement félicité le choix de Paul Ryan, samedi, comme colistier du candidat à la Maison Blanche, Mitt Romney’’

L’ancien grand rival de Romney lors des primaires, y sera aussi

Quant a Rick Santorum, candidat rival de Mitt Romney et qui avait été très critique à l'encontre de l’ancien gouverneur du Massachusetts durant les primaires républicaines, il sera lui aussi a la fête. Il ne viendra pas, comme il l’avait fait lors des primaires de cette année, pour critiquer Romney, mais pour donner, même si c’est en apparence, l’image d’un parti unifie autour de leur candidat á la présidence. Selon WOLFEBORO, NEW HAMPSHIRE (Reuters) – ‘’Rick Santorum, le rival le plus féroce du candidat républicain à la présidentielle américaine Mitt Romney, a accepté de s'exprimer à la convention de Tampa en Floride qui doit officialiser le choix de Romney ce mois-ci’’.
Selon cette même source ‘’L'ancien gouverneur de Floride Jeb Bush fait aussi partie des orateurs de la convention, aux côtés du gouverneur de l'Oklahoma Mary Fallin et du sénateur du Kentucky et membre des Tea Party, Rand Paul’’.

Depuis les toutes dernières élections, surtout dans les swing states, la population hispanique, de par sa croissance démographique, constitue un électorat essentiel pour tout candidat à la présidence, démocrate comme républicain. Donc avec la participation du gouverneure du Nouveau Mexique comme orateur a cette convention, les stratèges républicains essaient de jouer sur deux grands atouts a savoir: femme et hispanique a la fois. ‘’La nouvelle gouverneure du Nouveau-Mexique, Susana Martinez, première femme hispanique gouverneure des Etats-Unis, prononcera aussi un discours dans l'espoir d'attirer le vote d'électeurs actuellement largement favorables à M. Obama’’.

Finalement, cette grande fête républicaine à Tampa dans l’état de la Floride recevra 2,286 délégués et 2,125 « alternate délégués » venant des 50 états, du District of Columbia et des cinq territoires. Cette convention sera couvert par, approximativement, 15,000 medias accrédités et un international press corps.
Il est important aussi de rappeler que la convention de cette année sera la troisième du genre organisée par le parti républicain dans l’état de la Floride.  Lors de la nomination de Richard Nixon en 1968 (5 au 8 aout) et 1972 (21 au 23 aout), les deux conventions avaient eu lieu au Miami Beach Convention Center à Miami Beach dans l‘Etat du soleil brillant".

Quant à la convention démocrate, elle se déroulera du 4 au 6 septembre à Charlotte dans l’état de la Caroline-du-Nord.


Prof. Esaü Jean-Baptiste
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
New York, USA
Lundi 27 aout 2012