Actualités

Audio: Le président du Senat haïtien demande un autre gouvernement qui inspire confiance pour la tenue des élections libres, honnêtes et démocratiques

dieuseul-simon-desras-foh2010Sénateur Simon Dieuseul Desras - Président du Senat haitien

PORT-AU-PRINCE, Haiti (touthaiti.com) Dans une interview accordée à vision2000 le président du sénat l'honorable sénateur Simon Dieuseul Desras n'est pas passé par  quatre (4 ) chemins pour identifier les véritables problèmes qui devraient être posés si ce dialogue,  en cours à l'hotel El rancho,  devrait avoir une chance d'aboutir à une quelconque solution. Personne ne fait confiance a ce gouvernement. Si on veut avoir des élections crédibles il faut changer le gouvernement a déclaré en substance l'élu du plateau central.

Aucun parti politique sérieux n'ira aux élections avec un gouvernement qui a créé son propre parti politique et dont les principaux ténors du pouvoir sont des membres influents de ce parti. Il rajoute, le ministre de la justice est un membre du parti Tet Kale il peut à n'importe quel moment exiger d'un commissaire du gouvernement l'annulation d'un centre de vote si son parti n'a pas obtenu les votes escomptés.

De plus,   l'homme qui a sauvé le parlement haïtien de la fureur Néo-Duvaliériste de Martelly s'est dit déterminer à protéger les acquis de la démocratie, les principes républicains et surtout les prérogatives du sénat. C'est en ce sens qu'il a déclaré avoir exigé comme une pré-condition la publication des membres de la cour supérieure des comptes élus par le sénat de la république. Mr Desras a déclaré avoir dit a Michel Matelly que la non publication des élus du parlement le met en situation de désobéissance au décret sur la formation de la cour des comptes et de la constitution.

L'homme que Martelly voulait éjecter a tout prix de la tête du sénat a précisé que le sénateur du Nord Est Jean Baptiste Bien-aimé travaille activement sur une deuxième mise en accusation contre Michel Martelly et Laurent Lamothe dont un premier dossier de mise en accusation est devant la chambre basse pour leur implication dans la mort du juge Jean Serge Joseph.

le Senateur a déclaré qu'il est en mode trêve jusqu'après le carnaval. il ajoute qu'il veut donner une chance aux dialogue initié par l'église catholique. Le sénateur a également informé le public d'une rencontre à la résidence de l'ambassade américaine.

Tout Haiti vous invite a écouter l'honorable sénateur Simon Dieuseul Desras

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

A Lire Aussi: