Actualités

Photos: Lavalas la desann et a remis les pendules à l'heure: De quelques dizaines devant sa maison à Tabarre à au moins 10,000 dans les rues le 30 Septembre 2014 à P-a-P

09-30-2014-manifestation 30 sept 1

De quelques dizaines devant sa maison à Tabarre lors des tentatives d'arrestation d'Aristide par le juge politique Lamarre Belizaire à plus dix milles selon certains observateurs, Les Lavalassiens ont démontré une fois de plus que malgré les assauts répétés contre eux ils ont une capacité de mobilisation qu' aucune autre organisation, mouvance ou parti politique ne peut se targuer d'avoir.

09-30-2014-manifestation 30 sept  2 foto fanatikPhoto credit: @pgranitzAinsi, cette manifestation du 30 Septembre vient de remettre les pendules à l'heure et Aristide vient de prouver si besoin en était pour les incrédules qu'il a la capacité de faire trembler la capitale et le pays avec. Cette démonstration de force vient de donner raison à Godson Aurelus, ou ses tuteurs/conseillers, qui n'avait pas voulu lancer la police PNH dans cette bataille visiblement politique du juge Lamarre Belizaire et par ainsi mettre la police faible et fragilisée en face de la population.

Michel Martelly et les éléments de l' extrême droite viennent de perdre le momentum pour " Fouke Aristide " comme ils se plaisent à le dire ou à le souhaiter. Maintenant, les analystes politiques vont devoir réévaluer leurs analyses, certains sont même allés à Tabarre pour constater d'après eux que Aristide et Lavalasse étaient réduit à une peau de chagrin. Très souvent ces analystes politiques certains proches du régime Tet Kale avaient récemment développé une tendance à minimiser l'emprise de Jean Bertrand Aristide sur le devenir de la politique en Haiti et à faire changer les rapports de forces.

Il faut par ailleurs souligner que, sous influence et / ou contrainte externe ou pas Jean Bertrand Aristide et la direction de son parti ou mouvement Lavalas contribuent grandement au maintien de Michel Martelly au pouvoir. Le parti Lavalasse pendant qu'il réclame la tête de Laurent Lamothe n'est pas encore arrivé à demander le départ anticipé de Michel Martelly. Victime de deux coups contre son pouvoir, Aristide n'est jamais parvenu aux termes de ses mandats. Intelligemment, en prenant cette posture officielle il veut rester cohérent avec la ligne de son mouvement qui avait dénoncé les coups d'état contre son régime et le fait qu'il aurait dû terminer ses mandats constitutionnels.

Tout Haiti,

09-30-2014-manifestation 30 sept6

Photos: Lavalas la desann et a remis les pendules à l'heure: De quelques dizaines devant sa maison à Tabarre à au moins 10,000 dans les rues le 30 Septembre 2014 à P-a-P

Les Dernieres Nouvelles