Actualités

« Kiko » St-Rémy, frère de l’épouse du chef de l’Etat, présent à la manifestation du 18 novembre de l’opposition pour dénoncer le premier ministre Lamothe

kiko-laurentLamothe

Le frère cadet de l'épouse du président Michel J. Martelly, Charles St-Rémy dit « Kiko », a pris part à la manifestation du 18 novembre de l'opposition à Port-au-Prince, pour dénoncer, selon ses dires, « le plan macabre du premier ministre Laurent Lamothe pour le pays ».

Interrogé par radio Kiskeya, M. St-Rémy a expliqué qu'il demeure un fervent partisan de son beau-frère Michel Martelly que beaucoup de gens aiment et qui terminera son mandat, selon lui. Cependant, il s'oppose à M. Lamothe qui, dit-il, instrumentalise la justice, affaiblit les institutions du pays et projette de faire encore beaucoup de tort au pays.

Mettant l'accent sur la nécessité du maintien et du renforcement des institutions tels la Présidence et le Parlement, Kiko St-Rémy a lancé un appel à l'unité en vue de faire échec à M. Lamothe qu'il a rendu principalement responsable de l'arrestation arbitraire de plusieurs militants politiques, dont MM. Rony Timothée et Biron Odigé.

Interrogé sur un mandat d'invitation qu'un juge lui aurait lancé, M. St-Rémy a affirmé n'en être pas au courant.

La participation de Kiko St-Rémy à la manifestation du 18 novembre de l'opposition vient confirmer des rumeurs qui circulaient depuis déjà longtemps sur l'existence d'un certain différend entre des proches du chef de l'Etat et le chef du gouvernement. M. Martelly n'a cependant jamais raté une occasion pour se féliciter de ses bonnes relations avec M. Lamothe et de sa performance au timon des affaires.

Source: RadioKiskeya

A Lire aussi