Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Actualités

NOTE DE PRESSE: lancement officiel du mouvement politique ACORRH-1804

logo-touthaitiHaïti, jadis, Empire de la liberté, aujourd’hui, République d’Haïti, reste et demeure la plus riche histoire des pays du monde : une bande de nègres révoltés, ayant à leur tête Jean-Jacques DESSALINES, ont donc osé changer le cours de l’histoire, tel qu’il a été instauré par les puissances impérialistes de l’époque, en disant NON à l’esclavage, OUI à la liberté générale, et ce, même avant les Etats-Unis. Est-ce donc la raison pour laquelle notre pays et sa population subissent ce pilonnage des arsenaux d’un système aveugle, déréglé, néo-esclavagiste, créant toute forme d’inégalités et de déshumanisation ?

Nous, les militants et les membres du mouvement ACORRH-1804, sommes sortis de notre longue observation de l’histoire, et avec notre compréhension du présent, pour faire obstacle à cette guerre datant de l’assassinat de l’Empereur Jean-Jacques Dessalines et par ainsi créer une renaissance pour une Haïti bien meilleure sur les points social, économique, culturel et politique.

 Notre pays est en guerre ! Et nous réfutons de toute notre âme la thèse de crise. C’est pourquoi nous vous invitons, frères et sœurs haïtiens à vous ressaisir pour vous organiser à combattre au lieu de vous laisser bercer par des mains d’experts traîtres vous faisant croire qu’il s’agit d’une simple crise.

 Vous devriez tous comprendre qu’Haïti est en guerre, et nous nous devons d’identifier les adversaires et les ennemis de la Nation en vue d’apporter la réponse appropriée. Pour ce faire, les frères et sœurs de l’ACORRH-1804 n’entendent avoir aucune proposition, aucune négociation dans leur agenda ! Nous avons des revendications semblables à des stratagèmes capables d’apporter un souffle positif au sein de la population délaissée et exploitée.

 Le combat que nous entamons est loin d’être spontané, car nous sommes les descendants directs de ceux qui ont pactisé à la grande Assemblée politique du Bois Caïman pour vaincre le statu quo de l’esclavagisme, faire la révolution et proclamer la liberté générale! L’interdiction nous est faite de nous soumettre aux dictats et à l’obéissance aveugle du néo-colonialisme qui ne fait que nous diviser depuis 1804 au détriment de nos propres intérêts !

Alors, nous vous invitons tous et, spécialement la RESERVE de la nation et la MAJORITE SILENCIEUSE à vous reconnaître et à assumer ces revendications.

Les trois pouvoirs qui composent l’Etat haïtien ont failli et ont toujours été utilisés comme étant les principales armes dans cette guerre contre notre patrie. Après maintes consultations dans les dix départements géographiques du pays et au sein des haïtiens vivant à l’étranger, nous arrivons aux conclusions légitimes que voici :

1.Exiger de l’Exécutif et du Parlement haïtien de faire injonction à la MINUSTAH et de prendre les mesures nécessaires afin que cette mission internationale puisse quitter le sol haïtien une fois et pour toute. En cas de refus, nous constaterons automatiquement la démission du Président de la République et l’invalidité du Parlement.

2.Exiger du Président de la République l’interdiction de fouler le sol d’Haïti à Bill Jefferson Clinton.

3.Exiger du Président de la République de déclarer Pamela Ann WHITE persona non grata et de l’expulser du pays du GénéralDESSALINES.

4.Nous demandons au Président de la République de prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter l’idée qui consisterait à ce que le pays puisse être dirigé par décret àpartir du 12 janvier 2015.

 Toutes ces revendications doivent être effectives dans un délai de neuf jours, à compter de la date à laquelle ces informations sont rendues publiques. Dans le cas contraire, nous passerons à la phase 2 de notre combat, dont l’objectif primordial est de faire obstacle aux ennemis de la nation, jusqu’à l’obtention de la satisfaction.

 Nous, membres de ACORRH-1804, saisissons l’occasion pour inviter tous les amis du pays, les filles et les fils de la nation, tous les médias nationaux et étrangers au Fort-National, le premier janvier pour assister au lancement officiel du Mouvement politique ACORRH-1804 et prendre avec nous la soupe de l’union, de liberté et de paix en mémoire à l’idéal libérateur mondial du Père fondateur de la nation : l’Empereur Jacques 1er.