Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Actualités

Réussite sans précèdent du 2eme Débat Présidentiel de la Diaspora par Friends of Haiti 2010 et Radio Caraibes

2eme-debat-diaspora-podium 600

C’est dans un auditorium d’une capacité de plus 1500 personnes plein comme un œuf que s’est déroulé le deuxième débat présidentiel de la diaspora organisé par Friends of Haiti 2010 (Les Amis d’Haiti 2010), Radio Caraibes et des organisations partenaires. L’assistance électrisée a répondu avec passions aux interventions des 8 candidats sur un total de 54 qui ont été retenus pour la circonstance par les organisateurs.

Après, un petit délai dû a des difficultés techniques le spectacle a débuté avec l’intervention du journaliste Patrick Eliancy de Island Tv qui se passe de présentation et de la talentueuse journaliste Elizabeth Guérin de NBC qui tous deux ont joué le rôle de modérateurs. L’hymne national du pays hôte ainsi que la Dessalinienne ont été chantés avec brio par le jeune haitiano-américain Jamar Germain qui par son talent unique a fait vibrer l’assistance composée de simples compatriotes haïtiens, des journalistes locaux et étrangers, des dignitaires et des élus locaux. Il faut noter que des personnalités importantes sont venues de partout, notamment le juge Lionel Jean Baptiste qui a fait le déplacement depuis Chicago pour se rendre à Miami et apporter son soutien aux organisateurs du débat présidentiel.

Pour cette deuxième édition, les organisateurs ont innové par la mise en place d’un comité d’experts haïtiens de la diaspora qui a réalisé un document soumis aux candidats contenant les différentes thématiques sur lesquelles ils devaient intervenir. Le débat a été très animé et les candidats ont profité de l’occasion qui leur avait été offerte pour faire valoir leur point de vue et vendre leur personnalité à un auditoire très attentif de part et d’autre de l’atlantique et de la mer des Caraibes c’est-à-dire des Etats unis à Haiti et partout ailleurs dans le monde. Les observateurs politiques et les potentiels électeurs en Haiti étaient anxieux pour voir comment les interventions des candidats allaient changer la perception de la diaspora et des millions d’électeurs haïtiens qui écoutaient attentivement à la radio ou rivés devant leur petit écran.

Un panel de très distingués journalistes de la diaspora et d’Haiti a cuisiné les candidats. Nous devons noter la présence de Jean Monard Metellus de radio Caraibes, Valery Numa de Vision 2000 venant directement de Port-au-Prince. Leslie Jacques de radio Haiti International et Euvrard Saint Armand de radio vision nouvelle de la Floride. Au total quatre (4) journalistes de la Floride incluant les modérateurs et deux (2) journalistes de Port-au-Prince.

Steven Benoit a bénéficié de la sympathie du publique qui, par leurs cris insistants, avait obligé les panelistes a lui donné un temps additionnel pour répondre à une question qui apparemment faisait vibrer l’assistance. Le sénateur de l’Ouest a été égal à lui-même et a bénéficié du support du public. Les fanatiques de l’ancien sénateur Madistin ont inondé la salle avec des t-shirts et des pancartes à l’effigie de leur candidat. Madistin a été d’une efficacité remarquable et a fait preuve d’une maitrise parfaite des thématiques soumises par le comité d’organisation et a répondu avec méthode. Le Senateur Desras a positivement étonné l’assistance quand il a répondu avec fermenté et luxe de détails à une attaque du candidat Aviol fleurant qui accusait les anciens législateurs présents sur le plateau de n’avoir pas voté la loi sur les taxes illégales de Martelly sur les transferts et les appels téléphonique. Desras a fait remarque qu’il ne pouvait pas cautionner un vol organisé. Clarens Renois le représentant du secteur protestant a préconisé la réconciliation entre tous les haïtiens pour le démarrage du pays. L’ancien journaliste vedette a fait la promesse, dès qu’il serait élu président, il fera appel aux autres candidats malheureux pour qu’ensemble ils puissent diriger le pays pour le bonheur de tous les haïtiens.

D’un autre côté, Pè leternel  ou Eric Jean Baptiste, est un candidat qu’il faut prendre très au sérieux c’est le seul à prendre une position idéologique sans ambages disant qu’il souhaite transformer le pays en établissant un modèle économique Mixte et qu’il veut galvaniser le corps des métiers et lutter pour le recouvrement de la souveraineté nationale. Aviol Fleurant a fait un coup politique génial en demandant à l’assistance et surtout à ses adversaires de prendre une minute de recueillement à la mémoire des victimes du massacre des haïtiens par les dominicains le 4 Octobre. Ses adversaires et les journalistes étaient pris de court, très éloquent il a harangué la foule par sa voix sonore et la conviction apparente qui transpire de ses prises des positions. Nestor Michelet un nouveau venu sur la scène politique selon Jean Monard Metellus a eu son moment de génie dans la manière qu’il a répondu à la question sur la crise dominicaine. Et enfin, Mathias Pierre ingénieur de formation a élaboré sur son programme le « New Deal » dans lequel il propose les solutions aux multiples problèmes du pays. Il faut souligner que le candidat à la présidence Kesner Dalmacy, de passage en Floride, qui n’avait pas participé au débat a quand même eu l’opportunité de saluer le public.

Le deuxième débat présidentiel organisé à Miami sous le leadership de Friends of Haiti 2010  a été le plus grand évènement politique « non partisan » organisé dans la diaspora haïtienne ou des hommes politiques d’horizon divers se sont affrontés à coup d’arguments, d’échange d’idées et confrontation de programmes.

Répondant à une critique qui préconisait plutôt la tenue du débat présidentiel en Haiti, Magalie Theodore a fait remarquer qu’avec l’aide de la technologie Friends of Haiti et Radio Caraibes viennent de prouver que nous n’avons plus cette limitation de lieu pour réaliser le débat car, en plus des 1500 spectateur de l’auditorium du North Miami High School nous avons touché, selon des estimations, plus de 3 millions d’auditeurs et de téléspectateurs dont une grand partie en Haiti.

De cet évènement extraordinaire de nouveaux leaders de la diaspora se sont émergés a signalisé l’un des membres du comité organisateur qui a indexé particulièrement pour leur dynamisme, la jeune Avocate de Miami Sœurette Michel, Edens Desbas, Magalie Theodore, Alin Louis All, Claude Joseph, Moryl Gattereau, Patrick Morisseau , Kenny Badio, Esaie Boncoeur, Jean Michel Voltaire, Keren Frederick, Betty Alexandre, Jean Junior Joseph, Yves Lafortune, Jean Rony Monestime, Herwill Gaspard etc… pour ne citer que ceux-là. Yvan Morisseau un militant de longue date a réalisé avec brio la conception, et la réalisation du  podium qui selon les observateurs n’avaient rien à envier au podium utilisé par CNN pour la réalisation de son plus récent débat présidentiel.

 PLM