Actualités

Communiqué G8 : Dénonce la publication “ de ce que le CEP appelle Résultats définitifs des élections législatives

g8 complet

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Port-au-Prince, le 19 décembre 2015

Nous, signataires de la présente, candidats à la Présidence engagés dans le processus électoral devant conduire à l’installation du nouveau Président élu le 7 février 2016, communément appelés Groupe des 8 (G-8) :

 Condamnons fermement la publication de ce que le Conseil électoral provisoire (CEP) appelle des "résultats définitifs pour les élections législatives" alors que de graves accusations de corruption pèsent sur les membres de différents Bureaux de Contentieux électoraux départementaux (BCED) et du Bureau du Contentieux électoral national (BCEN). La publication de ces résultats, quatre-huit heures après la formation d’une commission électorale pro-gouvernementale, démontre que le pouvoir et le CEP ont délibérément choisi de verser dans l’escalade et la provocation. Cette volonté évidente d’empirer la crise pour mieux se présenter en position de force dans des négociations politiques éventuelles confirme à quel point l’Etat a perdu de sa superbe et de son prestige avec le pouvoir Tèt-kale et le caractère servile d’un CEP scélérat soumis aux caprices de l’Exécutif.

 Rejetons en bloc lesdits résultats intervenus brusquement dans le but évident de couper court aux dénonciations de plus en plus persistantes relatives aux distributions de pots-de-vin aux conseillers électoraux, aux juges des Bureaux électoraux départementaux (BCED) et du Bureau électoral national (BCEN).

 Réaffirmons la volonté, maintes fois réitérée, du G-8 d’arriver à la formation d’une commission d’enquête indépendante de vérification électorale chargée de restituer la sincérité du scrutin pour tout le processus électoral.

 Rappelons que dans le communiqué du 3 novembre 2015 le G-8avait indiqué les secteurs à consulter pour la formation de ladite commission, les modalités de désignation de ses membres et sa mission.

 Le G-8 croit qu’il est indispensable aujourd’hui d’accorder une protection particulière aux dénonciateurs et aux témoins des actes de corruption dont se sont rendus coupables des membres des BCED et du BCEN avant la publication des résultats. La loi sur la prévention et la répression des actes de corruption permet d’accorder un statut particulier à ceux qui veulent coopérer pour permettre à la justice de faire la lumière sur des actes de corruption impliquant des juges électoraux et de les réprimer avec la dernière rigueur. Il n’est pas normal que le Centre de Tabulation (CTV), les BCED et le BCEN, par la pratique du pot-de-vin, se substituent aux électeurs.

 Le G-8 appuie les manifestations populaires pacifiques organisées un peu partout à travers le pays pour forcer l’Exécutif et le CEP à respecter le verdict des urnes.

 Le G-8 reconnaît au peuple haïtien le droit légitime à la révolte en vue d’exiger le départ anticipé d’un pouvoir kleptocratique qui s’écarte des règles démocratiques de gestion de l’Etat.

 Plus que jamais Uni et Solidaire, le G-8 renouvelle sa volonté de tout entreprendre, dans le cadre de la loi, pour faire respecter la volonté populaire.

 Pour le G-8 :
Samuel l MADISTIN

Les Dernieres Nouvelles