Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Mar07232019

Last update12:40:15 AM

Actualités

Commissaire Clamé Ocnam Daméus contesté : Report de l’audition de Me. Newton Louis St Juste au Barreau de P-au-P sur le dossier de Clifford Brandt

clifford brand a grossi en prison

Au cours d’une interview sur les ondes de RCH 2000, l’avocat Newton Louis St Juste a confirmé que son audition ce mercredi 9 mars 2016 au Barreau de Port-au-Prince sur le dossier de Clifford Brandt a été reportée.  

L’homme de loi a déclaré qu’il envisage de s’adresser au Ministère de la Justice pour solliciter le remplacement des magistrats qui occupent la fonction de Ministère public dans ce procès, notamment le Commissaire du Gouvernement Clamé Ocnam Daméus et son Substitut Claude Jean qui défendent les intérêts de Martelly et de ses proches et non pas ceux de la société comme le veut la loi.

Avec leur présence, poursuit-il, la vérité sur les relations entre Clifford Brandt, Michel Martelly, son fils Olivier Martelly et les autres kidnappeurs qui courent les rues ne sera jamais établie.

Me. Newton Louis St Juste, a rappelé pour l’opinion publique que ce procès ne concerne pas seulement Clifford Brandt mais aussi 5 autres accusés dont une femme qui travaillait chez Brandt, à la Compagnie haïtienne de Moteur (Maison Mazda). Son téléphone aurait été utilisé à son insu pour planifier la remise de rançon. Contrairement à Brandt et 4 autres accusés ayant demandé au Juge en siège de se déporter, cette dame a demandé la poursuite du procès et déclaré avoir confiance dans le Tribunal. La Justice doit fixer la responsabilité de chacun dans cette affaire. ‘‘Tout moun kap travay kay Brandt pa kinapè pou sa’’ a-t-il ajouté.

L’avocat a repris sa dernière note en disant que ce procès doit rendre justice à la famille Moscosso, aux victimes du kidnapping tuées, traumatisées et endettées après avoir versé de fortes rançons, aux habitants honnêtes des quartiers populaires taxés à tort de kidnappeurs depuis 2004 à  cause des groupes de bandits qui y vivent ou de l’obscurité de leurs conditions économiques et sociales.

Selon l’avocat, l’insistance de l’accusé Clifford Brandt pour faire valoir son état de démence peut être considérée comme un aveu sur les faits reprochés.

L’homme de loi plaide pour un procès équitable et de qualité susceptible de fixer la responsabilité de chaque accusé et la vérité sur les autres kidnappeurs qui circulent et opèrent librement.

Enfin, l’avocat conclut en demandant aux Autorités concernées de prendre les mesures nécessaires en vue d’assurer la sécurité de tous les acteurs du procès, notamment les victimes, les témoins et les accusés.

NSJ
Photo credit: LeNouvelliste