Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Actualités

Évans Paul chahuté à la Primature

banner mare evens paulPhoto archive

Le Premier ministre  sortant, Évans Paul a été chahuté  en pleine cérémonie par des militants hostiles à son comportement. L’incident s’est produit, le lundi 28 mars 2016 lors de la cérémonie d’installation du nouveau Premier ministre Enex Jean-Charles dans les locaux de la Primature.

À quelques heures seulement de sont départ de la Primature, le souvenir sera lourd pour le Premier ministre sortant, Évans Paul. Au moment où il devait prendre la parole, il a été publiquement  l’objet de cris  hostiles des militants,  proférant des paroles injurieuses à son encontre. Il n’a pas pu piper mot. Pour tenter de rétablir le calme, il a invité les perturbateurs à revenir à la raison. Véritable coup de théâtre ! Cette situation s’est détériorée. Ce qui a contraint l’ancien maire de Port-au-Prince à solliciter le soutien des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH), spécialement  la « Cat team ».

Dans cet imbroglio, l’intervention des forces de l’ordre a été sans ménagement envers ces fauteurs de trouble. Vraisemblablement, il n’y a pas eu de blessés et de morts. Mais, elle s’est soldée par l’interpellation d’une dizaine de militants, qui avaient enfilé leurs vestes comme des invités. Ces trublions ont investi la cour de la Primature où des tentes avaient été aménagées dans le cadre de cette cérémonie solennelle. De quoi questionner le service protocolaire et sécuritaire de la Primature.

Ces détracteurs ont accusé Évans Paul de tous les maux. Ils se sont référés à ses multiples prises de position pour supporter l’équipe Tèt Kale, particulièrement son vœu de mener à terme les élections des 9 août et 25 octobre 2015 avec le même format : Jovenel Moïse contre Jude Célestin, sans la mise en place de la commission d’évaluation électorale. En dépit, soulignent-ils, que le chef du gouvernement démissionnaire est un ancien secrétaire général du KID.

En guise de remerciements, après les douze mois passés à la Primature, le « pompier » n’a pas su trouver de l’eau pour calmer les feux de ces détracteurs. Comme cela a tendance à devenir une coutume chez nous, il va sans dire que les autorités vont annoncer l’ouverture d’une enquête. Ce, en vue de déterminer les commanditaires de cet événement, participant à la cérémonie d’installation du nouveau Premier ministre, Enex Jean-Charles,

Reynold Aris
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Source: LeNational