Actualités

Privert doit rester pour assurer la transition et remettre l'écharpe à un président élu le 7 Février 2017

jocelerme Privert lumiere touthaiti

Port-au-Prince, 16 Juin 2016 (Tout-Haiti) --- Ce qui fait la force d’une société c’est la capacité des élites progressistes et de ses citoyens à faire des choix judicieux pour sauvegarder les intérêts supérieurs de la nation et assurer la survie de ses institutions face aux dérives des dirigeants politiques qu’ils soient au pouvoir ou qu’ils aspirent à s’accaparer du pouvoir. Dans la conjoncture politique dégradante de l’après accord Martelly – parlement contesté les citoyens haïtiens se retrouvent en face d’un choix qui les oblige à prendre une position sans équivoque « san voye wòch Kache men ». Jocelerme Privert doit rester au Palais national pour assurer la transition et remettre le pouvoir à un président démocratiquement élu le 7 Février 2017. L’alternative est le chaos que propose la meute du PHTK ayant à sa tête l’ancien démocrate Evans Paul Kplim et le sénateur contesté Youri Latortue qui ont passé 5 années au pouvoir sans organiser une élection et détruisant toutes les institutions du pays.

C’est le spécialiste en administrative publique Yves Lafortune dans un poste sur son compte Facebook qui a résumé avec brio la situation en disant et nous citons « La paire Privert/ Jean Charles envoie de très, très mauvais signaux dans leur approche de gestion de l'Administration Publique, Certes!... Toutefois, ils demeurent le choix le moins couteux pour la République » fin de citation.

En effet, le peuple haïtien n’avait pas choisi Privert comme président et il se trouve qu’il est arrivé au pouvoir dans les conditions que nous connaissons et jusqu’à date malgré que le locataire du palais national n’a pas fait les alliances qu’il faut, il reste et demeure l’unique alternative face aux rapaces de la meute des Tete Kale qui veulent à tout prix le chambardement pour éviter l’application des résultats de la commission de vérification des élections frauduleuses du 9 Aout et du 25 Octobre 2015 et surtout empêcher la mise en place d’une commission d’audit indépendante pour faire la lumière sur plus de 2 milliards de dollars volés et détournés par le régime Martelly-Lamothe- Kplim.

Ce qui reste de démocrates à plein temps et de progressistes dans le pays doivent faire un choix entre le moindre mal que pourrait représenter l’équipe de Privert et le pire représenté par Kplim, Youri Latortue et les Garry Bodeau du pays.

La meute PHTK et alliée ont perdu, la première manche, car il n’y aura pas d’assemblée nationale, Privert restera au Palais national. Cependant, il doit entamer immédiatement les négociations pour aboutir à un accord inclusif  avec les forces politiques existantes pour légitimer son pouvoir dans le but de s’assurer la participation de ses alliés objectifs dans la gestion de ce qui lui reste de son mandat.

De plus, la plateforme JISTIS de Me Andre Michel en protestant contre la tentative de coup d’état parlementaire de PHTK et alliés a apporté son soutien implicite au maintien de Privert au pouvoir sous la condition de la signature d’un accord politique permettant à tout un chacun d’établir une feuille de route sans équivoque pour la réussite de la transition sans influence de l’internationale car pour un autre dirigeant politique le fait que Privert a fait le choix de financer avec les fonds nationaux les élections est une étape positive dans le processus de recouvrement de la souveraineté nationale et une conquête que nous les démocrates et progressistes doivent protéger à tout prix.

Après la défaite de Martelly et son départ dans l’indifférence la plus totale du pouvoir les Tet Kale de PHTK et alliés viennent de subir leur deuxième défaite politique en essuyant un échec retentissant dans leur tentative de renverser le pouvoir de Jocelerme Privet et ceci malgré l’utilisation systématique de la violence. On se rappelle l’assaut contre le commissariat de la ville des cayes et l’assassinat crapuleux du policier en service menés par les hommes armés au service de Guy Philippe selon des témoins et malgré aussi les incendies des stations d’essence par les hommes de Kplim d’après l’ex Senateur et candidat à la présidence Moise Jean Charles. Les Tet Kale de PHTK et alliés n’ont pas réussi a terrorisé la population et ce 16 Juin 2016 Privert est encore au Palais national il y restera jusqu’à 7 Février d2017 «  depi li mete devwa li o pwòp « 

Tout Haiti

Les Dernieres Nouvelles