Actualités

Me André Michel abandonne la course à la présidence pour travailler au rassemblement du secteur démocratique et populaire

andre michel caraibes touthaiti

Dans une note officielle adressée au Président du CEP Léopold Berlanger, dont Tout Haiti a obtenu une copie, l’homme politique Me André Michel a mis un terme à sa tentative de se faire élire président de la république dans les prochaines élections d’Octobre 2016. L’intrépide homme  politique qui a terrassé la meute des Tet Kale en a profité pour rappeler qu’étant engagé dans la lutte pour empêcher la tenue des élections « Yon sel grenn soulye » de Michel Martelly, il avait refusé d’accepter les 2, 000,000 de gourdes de subvention octroyés par l’état Haïtien au candidat briguant la fonction de la présidence.

Tout Haiti vous invite à prendre connaissance de l’intégralité du texte.

Port-au-Prince, le 22 juin 2016

Léopold Berlanger

Président du Conseil Electoral Provisoire

En ses bureaux.-

Objet : Retrait définitif de Candidature

Monsieur le Président,

 Les conditions inacceptables dans lesquelles s’étaient déroulées les élections législatives du 9 août 2015 m’avaient conduit à prendre la décision de ne pas participer aux consultations du 25 octobre 2015.  D’ailleurs, membre fondateur de l’Espace de Resistance Patriotique composé, entr’ autres, de la FUSION, du RDNP et de l’alternative socialiste (ASO), j’étais même engagé dans une véritable croisade contre la tenue des élections du 25 octobre 2015.   Car, me basant sur la journée du 9 août 2015, j’avais la conviction qu’elles ne pouvaient être que la pire farce électorale de l’histoire de notre jeune démocratie.

De plus, cohérent dans ma position, j’avais refusé d’accepter la subvention de deux millions (2.000.000) de gourdes accordée par l’Etat haïtien aux candidats à la présidence en campagne.

Monsieur le président du Conseil Electoral Provisoire,

Aujourd’hui, en dépit de la position de mes partisans me demandant de confirmer ma candidature, je réalise, pour ma part, que ma mission consiste d’abord et surtout à travailler au rassemblement du secteur démocratique et populaire, condition Sine qua non au  triomphe des idées et du projet de ma famille politique.

Monsieur le président du Conseil Electoral Provisoire,

 Pour toutes ces raisons, après consultations et discussions avec les membres du directoire de la Plateforme JISTIS, je vous informe que je ne participerai pas aux élections présidentielles prévues pour le 9 octobre 2016,  ce, pour faciliter l’unité de mon camp politique.

Monsieur le président du Conseil Electoral Provisoire,

Tout en renouvelant ma détermination à accompagner l’institution électorale et le gouvernement actuel sur le chemin de l’organisation des élections démocratiques, libres et honnêtes, indispensables à la stabilité politique et au bonheur national, je vous prie de bien vouloir accepter mes patriotiques salutations.

  ___________________________

André Michel, Avocat
Avoka pèp la

Les Dernieres Nouvelles