Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Actualités

Senateur contesté Youri Latortue exige 4 ministères additionnels et le rejet de la commission de vérification pour sécuriser son poste au sénat

gary bodeau  youri latortueGarry Bodeau émule de Youri La Tortue

La bataille hideuse qui se fait au sénat de la république n’a rien n’à voir avec le pays et même la présence ou non de Jocelerme Privert à la tête de l’état. Il s’agit d’une bataille pour maintenir au parlement les parlementaires mal élus indexés par la commission de vérification dont le sénateur Youri Latortue qui avait utilisé la méthode de calcul zokiki pour entrer illégalement au sénat. Et de plus, La tortue et ses alliés veulent avoir la mainmise sur des ministères clefs pour contrôler et orienter le reste des élections le cas échéant.

Lors de l’assemblée nationale inconstitutionnelle du 28 Juin 2016, La première exigence du groupe des PHTK, KID et OPL alliés de Youri Latortue dans le cadre de la feuille de route qu’ils exigent pour le nouveau président c’est d’attacher un point qui stipule qu’ a aucun moment on ne doit toucher les résultats contestés déjà jugés par les BCEN fautifs pour lesquels la commission de vérification a explicitement demandé la mise en place d’un BCEN spécial pour rendre justice aux candidats lésés et permettre à la population de réellement élire ses représentants et réfute le calcul Zokiki.

La tactique utilisée par Youri Latortue et ses alliés est vielle comme la prostitution le plus vieux métier du monde, il exige initialement des choses impossibles pour faire plus tard des concessions apparentes et demande ce qui initialement aurait été inacceptable mais qui parait, après les dilatoires, raisonnables tant qu’ils ont « lâché du lest » en acceptant de faire des concessions qui n’auraient pas du être sur la table des négociations from the get go.

Par exemple, Youri latortue et la meute PHTK avaient exigé que Jocelerme Privert vienne remettre au Parlement l’écharpe présidentielle en attend de décider sur son sort qui passerait par de nouvelles élections avec de nouveaux candidats qui seront sélectionnés par ce même parlement contesté. Dans l’intervalle, Enex Jean Charlres continuerait à assurer l’interima dans l’interima. Maintenant ils disent avoir fait des concessions. Ils acceptent le principe de la reconduction de Privert, son sort est laissé entre les mains de l’assemblée, mais exigent que les mal élus soient légitimés et ils veulent faire le plein des ministères restant qu’ils ne contrôlent pas encore totalement. Définitivement, Youri La tortue et son compère, les Garry Bodeau de ce pays continuent à prendre les haïtiens pour des imbéciles.

A force de tirer sur la corde, ils finiront par la casser. Aujourd’hui le parlement perd de ce qui lui restait de légitimité et sans le vouloir ils apportent de l’eau au moulin de ceux qui sont pour le maintien de Privert a la tête du pays en attendant la tenue des élections d’Octobre. Ainsi, ceux qui veulent la tenue d’un nouvel accord politique pour donner un carde consensuel a la transition viennent de marquer un point par rapport à ceux perçu comme des racketteurs et amis du chaos et ceci malgré le temps d’antenne qu’on leur accorde à la radio et le degré de sympathies qu’ils jouissaient dans certains  milieu.

Tout Haiti