Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Dim07152018

Last update06:13:42 PM

Actualités

Faut-il préparer la Transition ? – Jovenel évolue dans une autre réalité virtuelle

09-20-2017- New york -manifestation contre jovenel moise  touthaitiNew York - Manifestation anti Jovenel Moise (20 Septembre 2017)

New York, 20 Septembre 2017 (Tout Haiti) --- Au cours de son passage à New York ou il est intervenu sous forme de prêche dans une église à Brooklyn le président inculpé a donné un exemple flagrant d'un apprenti dictateur évaluant dans un monde parallèle coupé de la réalité.

En effet, le chef du pouvoir Tet Kale 2 a débuté son intervention en déclarant pince sans rire qu'il a payé tous les fonctionnaires de l'état et qu'il n'y a plus d'arriéré de salaire dans la fonction publique en Haiti. Cette déclaration qui ferait grandir le nez de Pinocchio a choqué une bonne partie de l'assistance composée d'employés du consulat de New York couvrant New York, New Jersey et Connecticut et des membres d'une délégation pléthorique qui l'accompagnait. Surpris, choqués et un peu amusés par le mensonge de l'inculpé certains employés tant d'Haiti et du consulat de New York ont confié aux journalistes de Tout Haiti sous couvert de l'anonymat qu'ils n'ont pas reçu leurs chèques depuis plus de 3 mois.

Jovenel Moise a présenté un tableau enchanteur de ses 7 mois à la tête du pays en faisant l'éloge de son programme caravane du changement qu'il a présenté comme étant la panacée des problèmes qui affligent le pays depuis plus de 200 ans.

Comme au bon vieux temps de Jesifra, le chef de l'état a essayé de galvaniser l'assistance composée des gens déjà acquis sa cause tels des membres de l'église du Pasteur Nicolas, des sympathisants Tet Kale, des fonctionnaires et des abolotyo payés (Oui même à New York c'est le même phénomène) comme un pyromane qui fait semblant de crier au feu il déclaré que les 5 problèmes fondamentaux du pays sont de 1 jusqu'à 5 la corruption. Mais, il a oublié de mentionner qu'il est lui-même sous le coup d'une inculpation pour blanchiment, son chef de cabinet Wilson Laleau at a été indexé par une commission anticorruption du Senat comme l'un des chefs du détournement des fonds de Petrocaibe et qu'il a nommé comme directrice du ministère des haïtiens vivant à l'étranger Yolette Mengual également inculpée pour fraudes et corruption lors de son passage au CEP de Pierre Louis Aupont.

Alors, qu'il présente la corruption comme problème numéro 1 du pays aucun procès, aucune arrestation, aucune inculpation pour corruption n'a eu lieu pendant ses 7 mois à la tête du pays. Si la corruption était si importante les actes de Jovenel Moise ne sont pas indicatifs de cette urgence qui gangrène le pays en témoigne la gestion kase fey kouvri sa de l'affaire des Kit scolaires qui a éclaboussé son régime lors de la rentrée scolaire.

A aucun moment Jovenel Mois n'a élaboré sur comment il va résoudre le problème du chômage endémique qui pousse la population à fuir le pays en masse, au contraire il s'attaque à des secteurs de l'activité économique qu'il qualifie d'ennemi du changement. Il faut souligner que Jovenel Moise a officialisé le salaire minimum à 350 gdes par jour pour les ouvriers alors que les chiffres montrent qu'un ouvrier ne peut pas vivre avec misérable pitance.

Parlant du budget, il a soigneusement évité de mentionner pourquoi le parlement a reçu 7 milliards pour 147 parlementaires et seulement 6.2 milliards pour la santé de 12 millions d'Haïtiens. Il n'a pas non plus expliqué pourquoi le palais national a obtenu 17% du budget pour sa caisse noire, il n'a pas expliqué comment le pouvoir judiciaire a été traité en parent pauvre au point ou les membres de ce pouvoir ont été obligés d'écrire une lettre de protestation. Il n'a pas non plus expliqué comment le budget du parlement est 20 fois plus que celui de l'environnement.

Entouré de ses adulateurs, Jovenel Moise évolue dans une réalité virtuelle ou il pense que les manifestations massives contre son budget sont orchestrées par le secteur des producteurs d'électricité que lui et ses laquais qualifient de Machann Blackout. Pour lui ce n'est pas le peuple qui participe à ces manifestations mais c'est un jeu virtuel.

Au réveil, Jovenel Moise sera choqué de voir qu'il a perdu le support de ceux qui appuient aujourd'hui son pouvoir de plus en plus fragilisé. Les manifestations qui se propagent au pays comme celles de la diaspora sont passées de la demande du retrait du budget et maintenant se radicalisent en demandant le départ de Jovenel Moise.

Le président inculpé dans sa réalité virtuelle croit dur comme fer qu'il a raison au point qu'il n'a fait montre d'aucune flexibilité politique, le choc est frontal, 5 années d'instabilité ou la transition est inévitable.


Tout Haiti

LES DERNIERES NOUVELLES