Actualités

Dimanche 3 Novembre 2019: Manifestation de la Diaspora Contre le régime PHTK et Jovenel Moise à Brooklyn New York

march ny 3 novembre 2019

Après le succès du sitting de la diaspora tenu le 21 Octobre 2019 devant les bureaux de l’organisation des Nations-Unies à New York, les leaders communautaires de la diaspora continuent à monter la pression et ont lancé cette fois ci une marche pacifique dans les rues de Brooklyn ce Dimanche 3 Novembre à partir de 2hr PM pour dénoncer la présence à la tête du pays du président inculpé qui maintenant est doublé d’un président responsable d’après le RNDDH et l’Amnesty International de l’utilisation de la Répression contre des manifestations pacifiques. Plus d’une centaine (100) d’assassinats chez les manifestants selon certaines sources.

Le pays est pratiquement en mode lock depuis près de 8 semaines après les appels et mots d’ordre du secteur démocratique et populaire qui réclament le départ du président inculpé Jovenel Moise. La population a perfectionné sa méthode de lutte après que le président inculpé aidé de ses allies s’est montré insensible à leurs revendications et aux manifestations gigantesques de plus d’un million de personnes qui réclament son départ sans conditions du pouvoir.

La diaspora a participé activement à la lutte sur les réseaux sociaux en lançant le mouvement Petro Challenger, en faisant pression sur les élus américains dont la congresswoman Frederica Wilson et Nancy Pelosi la cheffe de la majorité démocrate lors de son passage à Miami le Mardi 3 octobre 2019. De plus, des organisations de la diaspora de Miami ont sollicité des rencontres pour la délégation de l’opposition institutionnelle pour faciliter leur rencontre avec des élus américains pour plaider la cause haïtienne et forcer les américains a lâcher leur laquais le président inculpé d’Haiti.

C’est pour continuer cette lutte contre le régime PHTK 2.0 et son chef qu’une série d’organisations dont Haitian Artist coalition, NY Haitian clergymen, NJ Haitian clergymen, CT Haitian clergymen appuyés par organisations communautaires ont lancé cette marche qui comme le souhaite ces organisateurs va rassembler le plus grand nombre de diaspora pour dire un non retentissant à la répression PHTK, non à l’ingérence internationale qui soutient l’inculpé qui a été lâché par la quasi-totalité des secteurs de la société en Haiti.

TH

Les Dernieres Nouvelles