Actualités

RNDDH : Massacre au Bel-Air - Le nième massacre du Régime PHTK de Jovenel Moise

massacre bel-air 4 novembre 2019 rnddh touthaiti

C’est avec le titre de « Massacre au Bel-Air : Banalisation du droit à la vie par les autorités étatiques » que le RNDDH a publié son rapport sur ce qui est devenu aujourd’hui en Haiti au pays des Tet Kale une chose normale et banale après les massacres de Lassaline, Carrefour Feuille, Mariani, Tokyo etc … La vie des opposants et manifestants contre le régime du président inculpé ne représente pas grand-chose dans l’indifférence la plus totale d’une frange de la population et de la communauté internationale si prompt a juger et a dénoncer la moindre escapade dans les pays ou les puissances qui contrôlent ce pays n’ont pas leurs laquais au pouvoir.

Tout vous invite à lire le rapport du RNDDH sur le massacre d’état perpètre dans le quartier du Bel-Air....

 « Massacre au Bel-Air : Banalisation du droit à la vie par les autorités étatiques »

Le 4 novembre 2019, tôt dans la matinée, des riverains en route vers leurs activités journalières ont remarqué de nombreux individus lourdement armés qui enlevaient des barricades dans plusieurs tronçons de route menant à Bel-Air. Et, vers dix (10) heures du matin, le bruit soudain et ininterrompu des armes automatiques a alerté toute la population de la zone.

 Rapidement, il est fait état dans plusieurs stations de radio de la capitale, de morts d’hommes et d’incendies de maisons, de véhicules et de motocyclettes.

Le scénario, répété les 5, 6, 7 et 8 novembre 2019, a été jugé très préoccupant par le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH). En date du 8 novembre 2019, l’organisation a adopté et acheminé aux autorités concernées, une position de principe condamnant ces événements sanglants et recommandant à ces dernières de diligenter une enquête et d’intervenir rapidement en vue de ramener l’ordre à Bel-Air.

Aujourd’hui le RNDDH, qui avait continué à documenter les événements susmentionnés, se fait le devoir de partager avec tous ceux et toutes celles que la question intéresse, les conclusions de ses investigations.

Pour lire la totalité du rapport :

Les Dernieres Nouvelles