Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Actualités

La publication de l'amendement constitutionnel : une pomme de discorde

La position du président Martelly est  claire: il promulguera la Constitution révisée  au cours du mois de juin 1012, parce qu'il tient à ce qu'Haïti bénéficie des changements opérés dans la loi mère. Une décision qui suscite de grands débats au sein de la population. A cet effet, le sénateur Andris Riché croit que les amendements sont frauduleux et la publication ne ferait que plonger le pays dans une crise. «  Le président Martelly ne doit pas se laisser influencer par son entourage, il faut qu'il se ressaisisse, déclare le parlementaire. Par ailleurs, soutient-il, la communauté internationale n'est pas innocente dans cet imbroglio auquel fait face le pays.

Lire la suite...

« Ti manman cheri » où est ta carte rose ?

Décidément le président de la République ne finira pas de prendre des initiatives. Chaque jour apporte la sienne. Elles se suivent et se ressemblent certaines fois. Banm limyè, Banm lavi, Aba grangou, Ti manman cheri et Kat woz, la toute dernière en date, sont parmi les plus connues du nouveau pouvoir. Coincées dans l’antre du Palais national, ces initiatives peinent à atterrir. Le dosage de certains programmes pilotes ou en plein déroulement laisse souvent à désirer et les résultats sont encore dans l’impasse. Pas de méthodologie. Véritable illusion. Ces impulsions frisent parfois l’absurdité. Cependant, ces intentions sont pour le moins bonnes. Que valent finalement les initiatives de Michel Joseph Martelly, se demande plus d’un.

Lire la suite...

Pour le pays et pour demain

le-negre-marronLe Marron inconnu s'interroge. Doit-il regagner le maquis ? Nous laisser notre capitale où l'on ne respecte plus rien ? Même pas lui le géant d'airain. La peinture des travaux d'embellissement n'avaient pas encore séché que nous nous en sommes pris à lui; à sa machette, à sa chaîne; à sa flamme. Sa superbe nous rabaisse. Nous l'avons cassée. Pour un peu, nous aurions enlevé de sa bouche ce lambi qui sonne le ralliement de tous les fils de la nation. Ce n'est pas un geste politique, cela se comprendrait. Ni un geste de déraison, cela serait pardonnable. Non. C'est carrément un acte de vandalisme. Une incivilité gratuite comme il en fleurit, pour un oui ou pour un non, ici et ailleurs. Le Champ de Mars se vide, reprend forme, retrouve sa vie insouciante après les mois tragiques qui l'avaient défiguré, le temps de donner abri aux fils de Port-au-Prince dans le besoin. Cela devrait nous réjouir.

Lire la suite...

Garry Conille, météore ou météorite


Débat

Par Leslie Péan*

conille-meteoreSoumis à AlterPresse le 21 mai 2012
Telle est la question essentielle que doit se poser le président Michel Martelly. Surtout après la lecture de l’ouvrage Au gré de la mémoire ̶ Garry Conille ou le passage d’un météore du Dr Rony Gilot. Pourtant, le président Martelly ne devrait pas craindre les effets de ce phénomène cosmique, car il est bien élu pour cinq ans. Son projet devrait être de s’assurer d’avoir des gens compétents à ses côtés pour empêcher l’échec de son entreprise. Laquelle ? D’être président de la République ou de contribuer à sortir les Haïtiens de leur situation de misère abjecte ? L’indécision du président Martelly à déterminer lequel de ces deux choix est primordial ne rend-t-il pas sa gouvernance moins hospitalière au sang nouveau ? Le point d’interrogation s’impose pour mesurer son insistance à surveiller son pouvoir comme le lait sur le feu. Et à en écarter des personnalités qui ne demandent qu’à servir leur pays.

Lire la suite...

Conille et ses audits qui disent tout

garryconilleL’État haïtien contribue-t-il à enrichir les firmes de construction ? La question paraît bien anodine. Cependant, depuis le tremblement de terre du 12 janvier 2010 et les flots de milliards de dollars américains promis par les bailleurs à la conférence de New York, elle prend tout son sens. La perspective de reconstruction d’Haïti représente une grande opportunité pour les multinationales de construction. Avec la complicité des autorités, les contrats juteux pleuvent

Lire la suite...

Blanchiment d'argent: Haïti classée en « zone rouge »

Haïti est classée 4e parmi les pays où le risque de blanchiment d'argent est le plus élevé, selon une étude de l'Institut de Bâle (Suisse) sur la gouvernance pour l'année 2012.

Sur les 144 pays analysés dans le cadre de cette étude, Haïti figure parmi les 32 pays ayant les plus hauts niveaux de risque de blanchiment derrière l'Iran, le Kenya et le Cambodge. Le « Basel AML Index 2012 » est le nom de  l'indice utilisé pour ce classement. Les scores obtenus par chaque pays ont été calculés à partir de 15 indicateurs accessibles au public, dont les rapports de suivi émis par le Groupe d'action financière internationale (GAFI), un consortium mondial des ministres de gouvernements qui partage leurs expériences dans la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Les normes  et la transparence dans le système financier des pays ainsi que leur risque politique sont aussi pris en compte dans cet indicateur.  

Lire la suite...

Bill, Hillary and the Haiti Debacle

hilary bill clintonFormer US President Bill Clinton and US Secretary of State Hillary Clinton attend the grand opening ceremony of the new Caracol Industrial Park in Caracol, Haiti on October 22, 2012. Agence France-Presse/Getty Images

Haitians are upset by the reconstruction effort managed by the Clintons.

Wall Street Journal,  May 18, 2014:  ---The news website Tout Haiti reported last month that two prominent lawyers have petitioned Haiti's Superior Court of Auditors and Administrative Disputes, demanding an audit of Bill Clinton's management of the Interim Haiti Recovery Commission (IHRC). There are powerful interests that won't want to see the petition succeed and it may go nowhere. But the sentiment it expresses is spreading fast. In the immortal words of Charlie Brown, Mr. Clinton has gone from hero to goat.

Lire la suite...

Deux citoyens américains amenés traduits par devant la justice haïtienne

Deux citoyens américains amenés traduits par devant la justice haïtienne

americainfadhLe porte parole de l’ambassade Américaine en Haïti, Jon Piechowski confirme la nationalité des deux étrangers appréhendés en compagnie des prétendus anciens militaires, le vendredi 18 mai. Il revient à la justice haïtienne de régler le sort de ces suspects

Lire la suite...

where to buy viagra in bcfound ithelpful resourcesez online pharmacy buy cialis usaMore hints