Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Actualités

L'exécutif leur manque d'égard, Steven Benoit rend les parlementaires responsables

stevenbenoitLe sénateur de l’Ouest, Steven Benoit, se dit offusqué de la décision du chef de l’Etat qui, dans une correspondance adressée aux parlementaires, leur accorde un délai de huit jours pour désigner leurs trois représentants au Conseil électoral permanent qui doit être formé en vue d'organiser les prochaines élections. C’est un manque d’égard, un pouvoir ne peut pas lancer un ultimatum à un autre pouvoir, a-t-il expliqué vendredi sur Radio Magik 9.

Reconnu pour ses multiples prises de position contre les dérives du chef de l’Etat, le parlementaire s’est pourtant montré plus sévère par rapport à ses collègues qui, dit-il, sont en train de jouer avec leur pouvoir. Nous sommes les principaux responsables de cet écart de l’exécutif, a dit le sénateur. Il a fustigé le comportement de certains députés et sénateurs qui, dit-il, tentent de rentrer dans les bonnes grâces des membres de l’exécutif au détriment du Parlement.

Lire la suite...

Le Conseil électoral permanent dans un cul-de-sac

Le Sénat fonctionne avec 10 sénateurs manquants. Les conseils municipaux sont en fin de mandat depuis presque un an. Dans la plupart des mairies, le gouvernement vient de passer un grand coup de balai. Sauf les plus zélés au régime ont pu sauver leur peau. Le Grand Corps fonctionne de manière abracadabrante. Pas de quorum. La politique de la chaise vide est aujourd’hui l’arme de combat. À quand les élections devant combler ce vide et comment va-t-on les organiser ? Cette question reste encore pendante, même pour les autorités.

Depuis la publication de la constitution révisée, le débat sur la formation d’un nouveau conseil électoral fait rage dans le pays. Les prochaines élections obligent. Provisoire ou permanent ? Les avis sont partagés. Bien que le processus de formation du Conseil électoral permanent ait été modifié et simplifié par la constitution révisée, certains politiques donnent l’impression d’avoir une peur bleue d’un Conseil électoral permanent et plaident pour un ultime Conseil électoral provisoire.

Lire la suite...

Déclaration de patrimoine

Le directeur de l’Unité de lutte contre la corruption a, par ailleurs, annoncé que 80% des membres du gouvernement effectuent jusqu’à date leur déclaration de patrimoine selon les exigences de la loi. Seulement trois ministres de l’actuel gouvernement n’ont pas rempli encore cette modalité près après l’entrée en fonction du gouvernement Laurent Lamothe. Les trois ministres, dont l’ULCC s’est gardée de révéler les noms ont pris contact avec l’institution. Les retards accumulés par certains fonctionnaires de l’Etat, dont des ministres, ont été dénoncés par l’ULCC lors d’un Conseil des ministres retransmis par la Télévision nationale d’Haïti en direct du palais national. Le chef de l’Etat et celui du gouvernement encourageaient leurs ministres, secrétaires d’Etat et directeurs généraux à faire leur déclaration de patrimoine.   

Lire la suite...

« Ne touchez pas à nos maisons !»

manif-jalousie03Sous l'animation d'une bande de rara, des résidents de Jalousie à Pétion-Ville ont gagné les rues jeudi pour protester contre le projet du gouvernement visant à démolir les maisons construites anarchiquement au morne L'Hôpital.

« Martelly nous a trouvés ici (à Jalousie), il nous laissera ici », ont fulminé des riverains de Jalousie au cours d’une manifestation ce jeudi à Port-au-Prince. Ces derniers ne veulent pas entendre parler de démolition des maisons au morne L’Hôpital, en particulier à Jalousie où des logements sont construits dans des ravins et sur les flancs du morne.

Lire la suite...

Les parlementaires du Sud exigent des projets durables pour leur département

drapeaux-haitiensDes parlementaires du Sud menacent de ne pas voter le projet du budget 2012/2013, si le gouvernement ne présente pas des projets durables pour leur département. A ne pas oublier que ce budget faisait déjà l’objet de discussion le mardi 10 juillet entre le Premier ministre,

Lire la suite...

Nouvelle armée, Martelly avancera avec ceux qui le veulent

martelly equateur-armeePar Robenson Geffrard --- Encore une fois, la création d'une nouvelle armée revient à l'ordre du jour dans l'agenda présidentiel. Le président de la République dit vouloir avancer avec ceux qui le veulent. Michel Martelly de retour, jeudi, de l'Equateur où il a reçu le soutien de Rafael Corea en ce sens, enverra, la semaine prochaine, une autre délégation en Equateur pour assurer le suivi du dossier.

« De nouvelles Forces armées sont une nécessité pour le pays. » Michel Martelly revient  à la charge. Cette fois avec plus de détermination. Le président de la République ne jure que pas la création d’une nouvelle force de défense. Sa dénomination n’est pas le plus important. Il veut aussi tenir ses promesses de campagne et doter le pays de ce corps armé. « Nous regardons des étrangers qui viennent nous donner de la sécurité alors que nous pouvons le faire nous-mêmes », a-t-il dit dans une interview accordée aux journalistes, jeudi, sur le chemin du retour de l’Equateur.

Lire la suite...

Le batiment logeant la Mairie de Petit Goave souillé

symbole-justiceLe local de la mairie de la ville de Petit-Goâve a été souillé dans la nuit de mardi à mercredi avec des matières fécales par des inconnus alors que les maires ont été renvoyés par le gouvernement, a constaté sur place un collaborateur de Haïti Press Network.

« Cela s’est produit au cours de la nuit. Il y a une odeur désagréable répandue dans le quartier qui est pratiquement déserté par la population. Les employés de la mairie n’ont pas pu se rendre à leur travail », a indiqué à HPN le directeur de la station Préférence FM Guito Mathieu contacté au téléphone.

Lire la suite...

Gabriel Fortuné annonce une vaste mobilisation dans le sud du pays

Haïti /protestation

gabriel-fortuneGabriel Fortuné annonce une vaste mobilisation dans le sud du pays pour forcer le président Michel Martelly à respecter ses engagement envers ce département.

Une grogne sociale et politique tend  à prendre le large dans la quasi-totalité  du  pays  ces derniers jours notamment dans le sud contre le régime en place.  Considérée comme le bastion du chef de l’état, la ville des Cayes doit encore se faire attendre en ce qui concerne le respect des promesses de campagne, de l’avis de l’ex –délégué départemental du Sud, Gabriel Fortuné.  Il a cité à titre d’exemples la discorde existant  entre  les représentants du président Martelly dans le département  comme  l’un des principaux obstacles au développement de la zone.

Lire la suite...

Forces armées : Martelly se tourne vers l'Equateur

haiti-equateurPendant sa visite officielle en Equateur, mardi et mercredi, le président Michel Martelly a profité pour solliciter le soutien de son homologue dans la formation d'une armée. Une demande que Rafael Corea Delgado prend à coeur. Mais avant, il veut continuer dans la formation et le renforcement de la police nationale.

Fanfare. Déploiement impressionnant de la police et de l’armée équatoriennes dans les rues.  Michel Martelly a été reçu en Equateur avec tous les honneurs militaires. Accueil chaleureux. Tant de la part des autorités que celle des membres de la population. Partout où il passait les gens lui réservaient des applaudissements et le sourire.

Lire la suite...