Analyses & Opinions

Affrontement ouvert entre Martelly et Lamothe – un conseil des ministres à tourné au vinaigre

martelly-lamothe-insolite-positionRegarder la position de Laurent Lamothe par rapport à Martelly

RIFIFI au sein du pouvoir KALE TET/TET KALE

La campagne présidentielle déjà lancée de Laurent Lamothe énerve déjà le Palais de port-au-Prince. Le discours de lancement de cette nouvelle étape dans la carrière mafioso-politique de Lamothe est une des plus piètres parmi ses minables prestations. Il se trouve sur son blog personnel. Quitte à cela, le bonhomme fonce. Vers le Palais Présidentiel en 2016. Hier, jeudi 2 Mai, il se faisait recevoir dans quelques stations de radios et un quotidien de la capitale. Les photos publiées ou disséminées sur les réseaux sociaux montrent l'homme tout sourire, en compagnie de patrons de presse et personnels de médias.

Cette ènième opération de visibilité n'aurait été autre qu'un sursaut de la bête... qui a reçu, selon des sources fiables, un véritable coup sur la tête. En effet, après s'être tellement imposé depuis deux ans, comme le véritable patron du pouvoir KALE TET, le voilà qui s'est fait nettoyer par la langue sale de Sweet Micky Martelly, en présence de plusieurs ministres au Palais National. Salement enguelé, une ministre a laissé couler des gouttes de larmes. Vexé, Lamothe aurait offert sa démission sur le champ.

Le malaise était très perceptible au sein de l'équipe au pouvoir lors de la célébration du 1er Mai, fête de l'Agriculture et du Travail. Après que Laurent Lamothe ait écrasé sur son passage rageur, Daniel Supplice, Thierry Mayard Paul, Josaphat Gauthier, Marie Carmelle Jean Marie, Régine Gaudefroy, et renvoyé pas moins de six chefs de cabinet en deux ans, le voilà aujourd'hui en face d'une incohésion gouvernemantale certaine, vu que deux autres ministres auraient affiché leur impatience de partir. Les fonds alloués aux projets de fonctionnement des ministères de l'Education Nationale sont déplacés vers le FAES où un proche de Laurent Lamothe. Lajan an sikile yon sèl bò, ne cesse-t-on de répéter dans le milieu Kale TET et c'est seulement dans le clan Lamothe.

Isolé lors des cérémonies du 1er Mai à Damien, Lamothe s'était tenu éloigné de Martelly lors des échanges et même lors des tournées de échoppes d'expostions agricoles et artisanales. Il n'a pas accompagné "son président" qui avait fait le déplacement à Jacmel dans l'après-midi du 1er Mai. Il aurait déjà décommandé plsusieurs rendez-vous officiels pour cette fin de semaine. La saga Lamothe en route pour la présidentielle de 2016 commence sur des chemins sablonneux et malaisés.

Norluck Dorange
Journaliste

A Lire Aussi: