Analyses & Opinions

Les propagandistes du PM-Président Laurent Lamothe font mentir Thomas C. Adams, le Coordonnateur des Affaires Haïtiennes auprès du Département d’Etat

thomas-adams-departement-etat-americain«Adams déclare accueillir favorablement une série d'initiatives prises par le Premier ministre Laurent Lamothe pour assurer la transparence et une meilleure gouvernance et pour assurer bailleurs quant à l'utilisation efficace des fonds octroyés dans le cadre de l'aide. » Rachel Belt, HaitiCaraibesNewsNetWork (HCNN)

Tout-Haïti : Pensez vous que les autorités américaines avaient vraiment donné un satisfecit au régime Martelly-Lamothe sur le dossier de la corruption?

Jean-Junior JOSEPH (JJJ): L’article HaitianCaribbeanNewsNetwork.com (HCNN) est l’œuvre des « spin doctor » du PM-Président Laurent Lamothe. C’est la campagne de « belle image » ou « good boy » qui continue. Le « spin doctor » c’est celui qui joue son rôle en communicaiton politique et marketing politique mais peut aussi agir immoralement dans la technique du storytelling. Son objectif, c’est de faire dire ce qu’on n’a pas dit, dire ce que veut faire dire pour aboutir au mensonge.

L’auteur Rachel BELT, de l’hôpital Bernard Mevs (où l’on a distribué des bracelets rose) est le propriétaire de HCNN. Elle joue le rôle d’ONGiste dans Project Medishare doublement de « spin doctor » pour le PM-Président, Laurent Lamothe. Ce qu’il ne faut jamais oublier, c’est que Lamothe est en pleine campagne pour les prochaines présidentielles.

Le PM-Président sait parfaitement que pour rendre acceptable son image, il faudrait procéder comme Hercule: détourner une rivière pour décrotter ses « écuries d'Augias » en Afrique (ses exploits un peu partout où il passe donc). L’on ne doit rien savoir sur le Sénégal, le Gabon, le Ghana. L’on doit oublier ses démêlées avec la justice américaine. L’on ne doit rien savoir sur la déposition faite devant la justice américaine sur la mort du Juge Jean Serge Joseph. L’on doit toujours mettre dans l’avion les maitres de l’opinion pour leur faire « du publi-reportage ». L’écriture libre est bannie. Les cyber-propagandistes pro-tèt-kalé pourrissent le Net. Le silence coupable dans les opinions de nos radios locales est éloquent. Lamothe est le « good boy » et ses « spin doctor » travaillent sans répit pour embellir l’image du Chef.

Une fois que l’article de HCNN est « spinné » sur les réseaux sociaux, c’est surement une tactique pour la grande presse de Port-au-Prince de le propager sans questionner l’authenticité. Mais ce « spin doctor » oublie que l’on peut tromper les gens une à deux fois, mais pas toutes les fois.

De simples investigations prouvent que HCNN fait dire à Thomas C. Adams ce qu’il n’a jamais dit. Thomas C. Adams, le représentant spécial du Département d’état en Haïti a fait un discours pour présenter en filigrane le bilan de l’USAID là-bas. Son discours est une réponse au Président Michel J. Martelly qui a révélé que 93% de l’aide internationale émanent du Venezuela. Ce n’est pas la première fois que le Président le dit. Il a fulminé une autorité diplomatique du Département d’Etat à Port-au-Prince qui lors d’un diner à Pétion-Ville a lâché en créole après ladite déclaration « misye se vagabon. ». Donc Adams a donné sa version de la contribution de l’aide américaine en Haïti. Dans le discours de Thomas C. Admas le mot corruption est mentionné trois (3) fois. Adams a aussi félicité la Police Nationale d’Haïti. Par cette déclaration, Adams dit à Martelly qu’on ne veut pas de Forces Armées en Haïti.

Les autorités américaines sont trop sensées pour donner un satisfecit public quand ils savent que le juge Jean Serge Joseph est mort suite aux pressions du Président Martelly et du PM-Président Lamothe en compagnie de Gary Lissade. En peu de mots, l’on fait mentir à Thomas C. Adams. Le « spin » ne spinne pas. Ca m’étonne qu’une note de presse de la Primature n’ait pas encore renforcé ce spin. La corruption est partout dans les contrats de gré à gré dénoncés par le Miami Herald. Les données sont là. Thomas C. Adams s’est vu mettre les paroles sur ses lèvres.

Tout-Haïti: Laurent Lamothe a ses propagandistes qui rapportent que des hauts fonctionnaires américains parlent de mesures exceptionnelles contre la corruption. Cette information, est-elle vraie?

 Jean-Junior JOSEPH (JJJ) : Faire mentir un haut fonctionnaire américain peut avoir de grandes conséquences. Voici les extraits sur la corruption dans le discours de Thomas C. Adams devant les membres du Congrès américain:

 1.Extrait no. 1 : «Pour attirer les investissements indispensables, les Haïtiens eux-mêmes devraient démontrer leur engagement dans le renforcement des capacités, la lutte contre la corruption et accroître la stabilité. »

 2.Extrait n ° 2 « Sans une bonne gouvernance, la croissance économique en Haïti est construite sur des bases fiables. La corruption, la bureaucratie et les procédures désuètes sont des obstacles à la fois le soutien des bailleurs de fonds et les investissements étrangers. Nous parlons évidemment avec les Haïtiens à ce sujet, sur la législation et les réformes nécessaires pour promouvoir la primauté du droit et améliorer le climat des»

 3.Extrait no. 3 « Même avant le tremblement de terre, Haïti souffrait d’une capacité très limitée dans ses institutions gouvernementales et civiles. La fuite des cerveaux du pays , ce qui a donné lieu à plus de 80 pour cent du petit nombre d' Haïtiens qui ont fait des études universitaires en utilisant leurs talents et leur énergie à l'extérieur du pays… Une longue histoire de corruption et de l'État de droit faible est également freiné Haïti.»

Sur le même site internet de HCCN, dans un article sur la manif du 30 septembre, la conclusion de l’auteur dit : "Des sondages récents prouvent que la majorité des Haïtiens soutiennent le gouvernement Martelly-Lamothe" Le régime Tèt Kalé peut arroser plusieurs directeurs d’opinions à Port-au-Prince mais il restera toujours des doutes sur ce qui suit :

-      la Primature a annoncé qu’il allait rencontrer le Président Alassane Ouattara en Cote d’Ivoire. C’était faux ;

-      L’on a annoncé que Laurent Lamothe allait rencontrer la reine de l’Angleterre, il n’y a pas encore de photo.

-      Ils peuvent raconter que le PM Lamothe a rencontré Barack Obama mais l’on sait ce que c’est passé. 

-      L’on peut raconter que Lamothe a rencontré le Président du Sénégal Marcky Sall et celui du Ghana à l’ONU, l’on attend encore les voyages dans ces deux pays-là.

 Je n’ai aucun doute que Thomas C. Adams ne va pas être très heureux qu’un « spin doctor » place un mensonge aussi cruel sur ses lèvres pour le profit d’un Premier Ministre en panne d’intégrité et d’honnêteté. Pour terminer, l’article de HCNN dit ceci : « Adams déclare accueillir favorablement une série d'initiatives prises par le Premier ministre Laurent Lamothe pour assurer la transparence et une meilleure gouvernance et pour assurer bailleurs quant à l'utilisation efficace des fonds octroyés dans le cadre de l'aide. »(1) Mensonge !

Dans le discours de Thomas C. Adams (2), le nom du Premier Ministre Laurent Salvador Lamothe n'y a jamais été mentionné même une seule fois. Ce qui est marrant dans tout ça, le PM-Président a glissé cette même poubelle de HCNN sur son compte twitter.

 Références


(1)  WASHINGTON SALUE DES EFFORTS ANTI-CORRUPTION SANS PRÉCÉDENT EN HAÏTI http://www.haitiancaribbeannewsnetwork.com/hcnn/fr/politics/washington-salue-des-efforts-anti-corruption-sans-pr%C3%A9c%C3%A9dent-en-ha%C3%AFti

 (2)  Testimony: Thomas C. Adams, Haiti Special Coordinator Department of State, Office of the Haiti Special Coordinator House Committee on Foreign Affairs Hearin g: “Hai t i : Assessing U.S. Ai d Effectiveness” October 9, 2013 : http://docs.house.gov/meetings/FA/FA00/20131009/101397/HHRG-113-FA00-Wstate-AdamsT-20131009.pdf

 A Lire Aussi: