Analyses & Opinions

Laurent Lamothe a déclaré la guerre à Radio Zénith et a toute la presse véritablement indépendante

conatel-jeanMarieGuillaume

Pour avoir ouvert une enquête sur le dossier de SonSon Lafamilia qui risque de dévoiler l'implication et la complicité de beaucoup de gens proches du pouvoir et même le président et le premier ministre, Radio Zenith est devenue la cible de Laurent Lamothe qui, de plus, n'a pas digéré le fait entre autre que cette station de radio avait diffusé en boucle ses déclarations mensongères, les brejenn diront a l'Oral, sur la disponibilité dans le pays de l'électricité 24 / 24.

Nous rappelons que ce n'est pas la première fois que Radio Zenith est victime du régime Martelly-Lamothe. L'un de ses journalistes de la radio Wendy Phele a été laissé pour mort (voir ici) avec plusieurs balles dans le corps par des sbires du régime qui malgré les évidences ont eu une promotion de Michel Martelly.

Quand Lamothe ne peut pas vous avez achetez

Quand Lamothe ne peut pas vous avez achetez il utilise le système judiciaire ou légal pour vous réduire au silence. Tel est également le cas lui opposant à Tout Haiti ou ne pouvant pas mettre le journal en ligne sous couple réglé il a décidé d'utiliser le système judiciaire américain pour nous impressionner avec l'aide de ses allies Estrella et Vorbes et Fils deux compagnies de construction qui son impliquées d'après Emmanuel Roy dans une opération complexe de kickbacks de commission illégale et d'octroie de contrat sans appel d'offres. Mais c'est mal connaitre la détermination de cette jeune équipe de Tout Haiti qui ira jusqu'au bout pour la défense de la liberté d'expression.

Le conatel comme outil pour réduire au silence les radios indépendantes.

Dans une note de presse (voir plus bas) qui rappelle le décret datant de 1977, les temps les plus les funestes de la dictature duvaliériste et des régimes de coup d'état Militaro Duvaliériste, le Conatel ayant a sa tète un individu du nom de Jean Marie Guillaume qui dans tout pays sérieux serait dans un pénitencier a purger une peine pour concussions constatées par un rapport du sénat (voir plus bas) a menacé la presse indépendante non rose et particulièrement Radio Zenith FM.

Liliane Pierre Paul présidente d'une association de patrons de presse à rapporté une conversation qu'elle a eu avec Jean Marie Guillaume ou ce dernier lui a fait savoir que sa note de presse n'était dirigé que contre une station de radio en particulier. Tout Haiti peut confirmer de source sure que la cible de cette note est Radio Zenith pour qui les hommes du gang Galil alliés du régime Martelly-Lamothe ont une peur bleue.
Voir la note plus bas, qui ne pouvait venir que d'un homme de main qui pour le sénat haïtien ne devrait pas être a ce poste pour continuer le pillage des fonds prélevés illégalement sur les appels de la diaspora qui s'élèvent a des dizaines de Millions de dollars.

C'est cet escroc d'après le rapport du sénat (voir ici) qui s'érigé, aujourd'hui en donneur de leçons a des journalistes qui ont choisi de dire la vérité et faire des analyses pour donner leur versions des faits politiques. Evidemment , sous une dictature naissante cette liberté de penser est un crime pour les Laurent Lamothe, Michel Martelly, et Jean Renel Sanon accusés d'être des sympathisants du gang Galil ou au pire des membres actifs selon des informations qui circulent dans le pays. A ce titre, L'Amicale des juristes a même donné un ultimatum a Martelly pour prendre une position non équivoque sur participation ou non a des activités de kidnapping, de trafic de drogue ou de blanchiment (voir ici)

Ces attaques du Conatel a exacerbé une situation de malaise au sein de la coopération des journalistes d'autant plus déroutant qu'il existe d'après nos sources une certaine rivalité entre les radios et entre les présentateurs vedettes qui courtisent le public et les contrats de publicité lucratives. Au delà de cette rivalité stérile, il faut comprendre que le régime est en train de franchir des étapes inquiétantes vers la défaite des conquêtes démocratiques dont la liberté de la presse continue l'élément le plus important.

Tout Haiti a révélé une liste non exhaustive des organes de presse qui ont été touchés par la furie de Lamothe et de ceux qui sont allergiques a la libre circulation des idées et a la liberté de la presse. Des organes de presse victimes nous pouvons citer les radios communautaires indépendantes , Radio Kiskeya, Radio Caraibes, Haiti observateur, Tout Haiti et maintenant Radio Zenith. Ces actions récurrentes attestent de l'agressivité de ce régime pour imposer la paix des cimetières.

L'équipe de Tout Haiti renouvelle sa solidarité avec les confrères de Radio Zenith et promet toute notre aide dans cette lutte pour le respect de la liberté de la parole et contre l'obscurantisme du régime Néo Duvaliériste de Martelly-Lamothe.

Tout Haiti,
Caricature: mAXB

 conatel-rappel-a-ordre

A Lire Aussi: