Analyses & Opinions

Audio: Fessée historique de Liliane Pierre Paul à la ministre des finances de facto Marie Carmelle Jean Marie ( Maman tounen)

lilianne-pierre-paul-marie carmelle jean marie touthaitiKote granmoun pale w mal , ti moun pap janm respekte w

C'est l' ambiance générale d'irrespect pour la liberté d'expression et le respect de la personne humaine et des haïtiens en particulier au plus haut échelon du pouvoir Martelly-Lamothe qui explique le comportement agressif et irrévérencieux contre la presse affiché par les jobeurs et jobeuses du régime en place. C'est en substance ce qui ressort d'une intervention fracassante du symbole de la liberté de la presse en Haiti Liliane Pierre Paul.

Cette raclée de Liliane Pierre Paul est intervenue après que la ministre de facto appelée Manman Tounen par DS (voir ici) a déclaré qu'elle n'avait pas a répondre aux questions des journalistes et qu'elle ne doit d'explication qu'au peuple haïtien sur un ton arrogant et méprisant dénoncé par la Mega Star de radio Kiskeya Liliane Pierre Paul.

Pourtant Marie Carmelle Jean Marie avait accumulé un capital politique considérable quand elle avait démissionné avec fracas de ce gouvernement en dénonçant les mauvaises pratiques en vigueur.

Elle avait commencé à perdre son lustre après que la nouvelle est parvenue à la presse qu'elle n'avait pas totalement abandonné le bateau des bandits légaux en prenant un poste de conseiller auprès du chef des bandits légaux. En clair, elle avait gaspillé son capital politique en faisant un investissement qui lui a valu son retour à la tète des finances du pays.

La voix originale du journal 4è (4 heure) de radio Kiskeya a dans son style original fait connaitre à la nouvelle recrue de l'équipe des bandits légaux qu'elle a fait le mauvais choix en s'alignant sur le camp des obscurantistes en attaquant la liberté de la presse qui est pérenne alors que son pouvoir est éphémère.

Tout Haiti
Source Audio: Radio Kiskeya

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

A Lire Aussi: