Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Analyses & Opinions

Alin Louis Hall: Une péninsule émergente d’ici 2030 ... (1 de 3)

peninsule-sud-touthaiti

INTRODUCTION

En écho à l'intuition qui fit germer les principes féconds de toute civilisation, avec détermination et humilité, nous voulons mettre en évidence certains éléments de constat déterminants pour placer la péninsule du Sud au cœur d'une Haïti bien caribéenne. Une forte conviction anime notre démarche et nous montre qu'en prenant appui sur la spécificité péninsulaire une réflexion robuste et profonde peut être engagée. De ce point de vue, il est essentiel de dégager la dimension stratégique de la péninsule en la sortant des cadres de référence conventionnels. Pour dire les choses autrement, les économies régionales, en tant que pôles de croissance, sont essentielles pour un rééquilibrage de l'économie nationale.

La péninsule doit être réintroduite dans le devenir d'Haïti comme échelle de référence. Dans ce contexte, les habitants de la péninsule représentent un enjeu de premier plan, du fait qu'ils forment la pierre angulaire d'un avenir partagé. Se porter à la hauteur de cette responsabilité implique une mobilisation plus résolue. Mesurant l'impact des graves crises qui traversent notre territoire, nous avons décidé de nous mobiliser pour créer les conditions d'une culture d'autonomie régionale capable de trouver l'harmonie entre le développement urbain, une stratégie économique efficace, dynamique et pérenne tout en protégeant et améliorant l'environnement. De tels développements doivent être planifiés en conformité avec les exigences de maximisation durable du potentiel de la péninsule dans un cadre multidisciplinaire. Plus généralement, l'idée d'une « inter-régionalité » qui s'étende au-delà des frontières étatiques constitue à nos yeux une condition essentielle du développement partagé. C'est là que s'origine la nécessite d’un changement de paradigmes pour réconcilier la péninsule du Sud avec sa potentialité, sa région et ses fondamentaux historiques.

VUE D’ENSEMBLE

La première étape de notre démarche est de renforcer la conviction fondamentale que la décentralisation est le seul moyen efficace pour atteindre le développement durable. Pertinemment, au nom du potentiel extraordinaire de la péninsule du Sud et de ses échos à l'universel, doivent être identifiés non seulement les défis contemporains qui préoccupent les gens, les travailleurs, les propriétaires fonciers et les hommes d'affaires, mais aussi les questions émergentes qui seront importantes à l'avenir.

Notre Mission: La maximisation du potentiel de la péninsule du Sud

Notre Vision: Une péninsule proéminente dans la Caraïbe

Nos Propositions :

  • une bourse de valeurs mobilières;
  • une bourse agricole;
  • une zone économique spéciale;
  • une agence de développement.

La zone économique spéciale engloberait les départements du Sud, de la Grande-Anse et des Nippes. Ce regroupement territorial s'alignerait sur un schéma traditionnel géographique et permettrait une organisation administrative plus efficace et économique. Tandis que, l'Autorité de développement de la péninsule (ADP), en tant qu'entité semi-autonome parrainée par le gouvernement haïtien, sera responsable de la promotion et du développement économique de la péninsule.

Elle aura cinq composantes principales:

  • une agence de financement;
  • une commission de développement économique;
  • une société des parcs industriels;
  • une agence de développement des petites entreprises et un bureau des zones franches.

L'objectif de l'Autorité de développement de la péninsule sera d'agir comme une autorité de coordination qui assumera, intégrera et unifiera les fonctions des organismes susmentionnés ou des commissions sous un même conseil d'administration afin d'atteindre une efficacité maximale des opérations, éviter la duplication des services, des postes et des responsabilités, de réduire les dépenses pour le personnel, les installations physiques et les opérations et de développer des programmes complets de développement économique de la péninsule par l'exercice des pouvoirs et des devoirs de toutes les cinq entités dans le cadre de l'objectif global de promouvoir le développement économique de la péninsule. Comme sources de financement, l'Autorité de développement de la péninsule sera investie des pouvoirs pour utiliser comme levier les marchés de capitaux de la Caraïbe.

L'une de ses toutes premières tâches sera de réaliser le Schéma de cohérence territoriale (SCoT) de la péninsule, outil qui va permettre d'imaginer à quoi ressemblera la péninsule du SUD en 2030 et de l'aménager, ensemble, à partir de son identité et de ses caractéristiques.

Pourquoi devrions-nous commencer par un SCoT?

Parce qu'il y a:

  • une nécessité d'améliorer le cadre de vie et la protection de l'environnement;
  • une urgence de dynamiser l'économie locale par le biais d'un plan de développement économique cohérent;
  • des difficultés sociales d'insertion des familles et un phénomène d'éclatement spatial des principales villes.
  • La présence de ces enjeux et la persistance de leurs impacts négatifs rendent nécessaires l'élaboration d'un SCoT pour la péninsule. Le SCoT, en tant qu'outil de conception, de mise en œuvre et de suivi d'une planification intercommunale dans une perspective de développement durable, permet de coordonner les réflexions et de proposer des orientations à mettre en œuvre dans un cadre intercommunal.

mer-caraibes

JUSTIFICATION

Parce qu'à l'affirmation de son existence se sont toujours opposés l'incompréhension et le mépris; parce que l'histoire a souvent brouillé les cartes, la péninsule, confrontée à une politique du déni, affirme sans discontinuer sa détermination à durer.

À l'exigence de reconnaissance s'est ajouté l’espoir.

"Ce n'est pas l'arbre qui choisit l'oiseau, mais l'oiseau qui choisit l'arbre ".

A proximité d'une des voies maritimes les plus fréquentées du monde, idéalement située entre la Caraïbe, la Floride, l'Amérique centrale , l'Amérique du Nord et du Sud, ce serait donc hérétique de ne pas lier le futur d'Haïti au développement du potentiel de la péninsule. Avec l'élargissement du canal de Panama et le manque de ports pour gérer les nouveaux navires à conteneurs de taille, plusieurs baies naturelles en eau profonde ont été repérées le long des côtes comme des endroits idéaux pour une plate-forme logistique, avec port et aéroport de transbordement. Au-delà du port et de l'aéroport, la stratégie consisterait à offrir les meilleures infrastructures et les meilleurs services pour faire de la péninsule le Singapour de la Caraibe.

Des richesses de tous ordres sont en effet encore mobilisables. Au nom de ces richesses accessibles à tous, ressources naturelles, foncières et patrimoniales, il faut donc commencer par inverser l'ordre de la déresponsabilisation collective en mettant en oeuvre un développement de la péninsule, maîtrisé par ses habitants, en résonance avec nos fondamentaux historiques et culturels qui structureront de façon pérenne le cadre de notre existence.

C'est donc là l'origine de ce qui nous pousse à l’innovation incontournable pour en finir avec les modes de pensée mécaniques et les clichés qui entravent le développement durable. C'est en femmes et en hommes libres que nous vous demandons de supporter une vision d'une péninsule émergente d'ici 2030.

Alin Louis Hall

 A Lire Aussi: