Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Lun09182017

Last update07:31:59 PM

Analyses & Opinions

La crise haitiano-dominicaine: la faute aux élites haitiennes ! (Daly Valet)

michel-martelly-leonel-fernandes

RD : la faute aux élites haitiennes !

La crise haitiano-dominicaine actuelle m'a permis de me rendre compte d'une triste réalité : les élites gouvernementales et intellectuelles haitiennes sont pratiquement déconnectées de la République Dominicaine. Des hommes et des femmes d'affaires haitiens font, certes, du business et de l'argent avec nos voisins Dominicains, mais Haiti perd de l'argent, sa dignité et sa souveraineté dans ses relations de plus en plus asymétriques avec ce pays.

Le fond du déséquilbre entre les deux pays qui se partagent l'ile d'Haiti, c'est que les Haitiens se désinteressent des dynamiques écononiques et intellectuelles qui ont cours en République Dominicaine. C'est assez signifcatif que ce soit seulement maintenant, soit près de cinq ans après sa publication en novembre 2010, que de grandes figures intellectuelles, sociales, politiques et économiques d'Haiti se disent informées de l'existence du " Rapport de la Commission Internationale sur le Développement Stratégique de la République Dominicaine ". Un rapport préparé sous la direction du célèbre économiste francais Jacques Attali.

De rares individualités haitiennes ont évidemment une maitrise avérée du dossier dominicain. Mais, dans l'ensemble, les élites haitiennes on tourné le dos à la République Dominicaine. Pas un bureau d'études et de recherche avancées en Haiti sur la Republique Dominicaine. Pas un département spécialisé dans les questions dominicaines au sein de l'appareil d'Etat. C'hez les Dominicains, c'est l'inverse. Ils maitrisent Haiti et tout sur Haiti. Enfin, La République Dominicaine nous échappe intellectuellement.

La crise actuelle entre les deux pays était prévisible. Les Dominicains savaient qu'ils allaient en arriver là. Le consensus national est bien reel entre les élites intellectuelles, politiques et économiques dominicaines sur la dénationalisation des Dominicains d'ascendance haitienne et la mise au pas d'Haiti aux plans économique et politique. L'arrogance manifeste à tonalité raciste de la République Dominicaine à l'endroit d'Haiti est le resultat d'un "shift ", en fait d'un changement de paradigme dans les choix économiques stratégiques des élites dominantes de ce pays voisin. Ceci, depuis 2010. Les élites dominicaines sont convaincues qu'elles ont pris le large; qu'elles ont laissé à la traine, loin derrière elles, cette Haiti qu'ellles occupent et dominent sur tous les plans.

Ce "shift" se traduit par les initiatives dominicaines actuelles pour plus d'ouverture et d'association économique avec le reste de la Caraibe, Cuba et l'Amérique latine. Haiti, comme arrière-cour sous son controle parfait et sous la coupe d'élites politiques locales corrompues émargeant à ses caisses noires, est devenue trop petite, trop hébétée ( entatad !), trop inoffensive, trop faible, trop insignifiante pour la République Dominicaine et la République Dominicaine trop grande, trop puissante, trop méconnue, méconnaissable,et insaisissable pour Haiti.

Admonestant les eltites tapageuses de son pays, Charles de Gaulle disait : " Il faudra bien un jour que cesse l'irresponsabilité des élites francaises ". Je me permets aujourd'hui d'emprunter les mots de Gaulle pour interpeller les élites haitiennes sur le dossier dominicain et leur dire : " vous, élites d'Haiti, il faudra bien un jour que cesse votre irresponsabilité à l'endroit d'Haiti et dans le dossier dominicain". La crise actuelle, c'est la faute aux élites haitiennes !

Mettons-nous à l'étude de la République Dominicaine ! La guerre qu'il nous faut livrer à ce voisin incontrolable et apparemment incorrigible est avant tout d'ordre intellecuel. Ouvrons des Centres de Recherche ! Développons des curricula de spécialisation universitaire sur la République Dominicaine. Modernisons l'Etat en le dotant de structures intellectuelles et techniques d'information et de renseignement stratégique sur ce voisin fort militairement et en pleine expansion économique.

Peuple d'Haiti, armez-vous de généraux intellectuels ! Les généraux militaires n'y pourront rien. Cette guerre froide avec la République Dominicaine ne peut se gagner qu'avec de puissantes armes de l'esprit. La puissance intellectuelle est fongible. Elle peut se fondre aisément en puissance économique et militaire...

Daly Valet
Photo source: Acento