Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Mar05222018

Last update12:25:26 AM

Analyses & Opinions

Sénatoriales 2017: LE NORD FACE A SON DESTIN (2ième partie)

théodore saintilus touthaiti

Très tôt, ce 30 janvier 2017, Le candidat au Sénat de Pitit Dessalines pour le département du Nord, Théodore Saintilus, s’est présenté devant la presse du département du Nord pour anticiper sa victoire au scrutin tenu la veille. C’est de bonne guerre puisque les rumeurs vont bon train que les jeux sont déjà faits et que les dés seraient pipés en faveur de son adversaire.

A en croire Mr Saintilus, il va rejoindre à coup sûr Mme Luma et Mr Marcellus au Grand Corps pour forger le futur d’un département en panne de leadership. D’après lui, des procès-verbaux déjà collectés lui confortent et lui garantissent même une avance considérable. En présence de Moise Jean-Charles, le ‘’majὸ jon’’ de Pitit Dessalines, visiblement satisfait de la performance du dernier de ses candidats en lice, l’ancien député de Plaisance a, avec maints détails et précisions, démontré que sa victoire est inévitable.

Sa seule préoccupation constitue le Centre de Tabulation où se tiennent en général les tergiversations et les magouilles. Où les victoires se vendent au plus offrant. Car, chez nous, les élections, c’est la guerre.

Le député de l’Acul du Nord, Rodney Charles, par sa présence à cette conférence de presse, a apporté tout son soutien à Dὸdὸ qui se bat certainement comme un forcené pour tenir vivante la plate-forme. Car il a travaillé, pratiquement sans grands moyens pour se porter à ce deuxième tour. Contrairement à son adversaire qui sans aucun doute dispose de l’appui inconditionnel et financier du secteur corrompu des affaires. A présent, les yeux avisés du département du Nord sont rivés sur le CEP veillant au grain en attendant les résultats préliminaires prévus pour le 3 février 2017.

L’itinéraire du futur Sénateur montre clairement qu’il est un homme d’équipe prêt à se sacrifier pour la survie de son clan politique. Il se dévoue à la cause haïtienne par vocation et par choix contrairement à ceux qui s’activent sur la scène politique par pure ambition ou par accident.

Je persiste à croire que Théodore Saintilus, dit Dôdô, fort de son expérience comme député de la 47ième législature ou de militant politique bien connu du département, reste et demeure le moindre mal dans ce macabre bal des Sénatoriales de Janvier 2017. Attendons les résultats officiels pour confirmer notre souhait de voir le Nord représenté par ses authentiques fils.

Davidson Alcimé
Journaliste/Présentateur
Cap-Haitien