Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Sam08242019

Last update12:57:33 AM

Analyses & Opinions

JJJ répond à Tout Haïti: - Les Jours de Laurent Lamothe sont-ils comptés face au combat Palais-Lamothe

Lamothe-Prez-Mur


Tout-Haiti : Qu'est ce qui explique l'éventuelle chute de Laurent Lamothe?

Jean-Junior JOSEPH - C’est trop tôt de parler de chute de Laurent Lamothe à moins de cent (100) jours  de son investiture comme Premier Ministre. En évaluant ses forces et ses faiblesses, l’on comprend très bien qu’il est un fusible que l’Exécutif Tèt Kalé peut sauter à n’importe quel moment sous de fallacieux prétextes car le Parlement le surveille du coin de l’œil à cause de son dossier de ratification qui était flou. Les vrais ennemis de Lamothe sont au Palais, ce depuis l’arrestation du Conseiller du Président Martelly impliqué de façon présumée dans un meurtre à la frontière haïtiano-dominicaine. D’où le changement du Ministre de la Justice à l’époque. Depuis lors, Lamothe est devenu la bête noire du clan Palais National et s’arrange pour gagner l’opinion publique (Conseil de Gouvernement Live sur la Télévision d’Etat) vers les futures présidentielles en projetant l’image du « Manager de l’alternative d’un Gouvernement soi-disant 2.0 » à son âge de 40 ans. Déjà, on le surnomme « Monsieur Résultats». « Résultats » est loin d’être un mot. Ca provient toujours d’une stratégie, d’une structure solide à partir des objectifs sciemment définis. Est-il membre du Parti Politique Tèt Kalé ? Je ne sais pas.

Pour son auto-chute, il a beaucoup à faire en évitant les propagandes de saupoudrage ou « kolé pyesé » et « tout voum se do ». L’état ne se construit pas en quelques mois mais surtout en se focalisant sur les réformes structurelles étatiques vers un gouvernement inclusif et non-clanique. Aussitôt que les contradictions internes s’amplifient, le Président va trancher en sa défaveur, car les mythes de jumeaux au pouvoir et/ou les meilleurs amis au timon des affaires finissent toujours mal. Lamothe est chaud et pressé. Martelly est chaud et pressé. Le clan anti-Lamothe va capitaliser sur sa boulimie de vouloir beaucoup faire « vite et pressé » et en profitera pour glisser en temps et lieu aux oreilles du Président que son « ennemi-successeur est à la Primature. » D’ailleurs, chaque camp tentera d’avilir l’un l’autre. A titre d’exemple, l’hebdomadaire Haïti-Observateur publie des articles où chaque clan glisse des fuites l’un contre l’autre. La bataille est corsée et le Président Martelly est dans ce sandwich.      

Tout-Haiti - Quelles en seront les conséquences pour l'avenir immédiat de Martelly?

JJJ - Le Président Martelly est élu pour cinq (5) ans. Plus de 80% de l’électorat de 4,7 millions n’ont pas été aux urnes. La large abstention aux urnes de mars 2011 devrait inquiéter tous ceux qui continuent de raconter au Chef de l’Etat que 83% approuvent sa politique. Rien qu’à observer les bracelets roses au niveau des masses, plusieurs se réclament de « Sweet Micky ». Ils ont cet amour du chanteur mais ma crainte c’est surtout face aux contraintes de tout pouvoir en Haïti où « la bureaucratie, les paperasseries, la corruption » mettent toujours des embuches « à la volonté exprimée de tout chef d’Etat » du pays très pauvre de notre hémisphère.  En Haïti, seule la volonté du Président ne suffit pas, cet espace facile de l’influence dynamique  de l’Internationale. Si le Président Martelly consultait en secret tous les anciens chefs d’Etat vivants ils découvriraient humblement qu’il n’a pas encore toutes les réponses de ses rêves de changement.

D’ailleurs, comment le très populaire Aristide a-t’il du quitter le Palais en 2004 ? Brièvement, Martelly n’a qu’à se pencher quotidiennement sur la stabilité sociopolitique et surtout se concentrer sur l’institutionnalisation des programmes sociaux de base qu’il veut lancer sans se soucier des résultats immédiats. Aucune maison n’est construite en deux jours. Autrement, la bataille Lamothe-Palais va le bloquer et il risque de se laisser distraire par des luttes internes. Il va se porter juge ou arbitre de temps à autre quand le pays souffre encore et a soif d’un vrai changement. Le peuple attend les « cortèges avec Terios comme il a promis lors des campagnes ».

Tout-Haiti – Martelly, a-t’il intérêt à créer une nouvelle crise ?

JJJ - Martelly n’a aucun intérêt à se laisser embobiner dans une crise de plus comme une spirale. En deux occasions, il a failli faire ses valises : n’était-ce le backup de la Communauté Internationale qui est venu à sa rescousse? Suivez mon regard. L’affaire Belizaire et l’affaire de double nationalité, notamment, ce soi-disant Michael J. Martelly au lieu de Michel J. Martelly. Cette fois-ci, le Conseil Supérieur du Pouvoir Judicaire (CSPJ) vient de péter un autre abcès  vers la création d’un Conseil Electoral Permanent qui est déjà sous béquilles.
Objectivement, il faut comprendre le Président Martelly. Si l’on laisse passer le Conseil Electoral Provisoire, c’est un piège en devenir que lui tendent les parlementaires vers les prochaines sénatoriales. Si, de son coté, il persiste sur le CE Permanent, c’est qu’il se renforce dans la logique de l’amendement qu’il a republié.
L’erreur fondamentale du CSPJ, c’était de ne pas faire téléviser le vote contesté des trois (3) membres, en tenant compte des douze (12) finalistes triés au volet. Le vote pourrait avoir été secret même si télévisé mais la nation redonnerait au CSPJ sa crédibilité et son intégrité du début. L’erreur de l’Exécutif, ils se montrent psychologiquement trop intéressés par la décision largement contestée du Président du CSPJ.

Le CSPJ et ses 4 votes sur huit (8) créent une crise même si on raconte que le vote a été repris et a donné cinq (5) voix sur neuf (9). Personne ne veut avaler cette sale salade. C’est du n’importe quoi. Quand même! La création du CE Permanent  avec six (6) membres est encore porteuse de crise. Il y a un manque de transparence ou un jeu de malins sournoisement, d’où les palabres et des grognes dans la presse, ca risque d’atteindre les rues sous d’autres excuses. C’est ça Haïti. Le Président, aura-t-il besoin de l’Internationale pour éviter le pire ? Observons de préférence. C’est aussi ça Haïti.

 

Tout Haiti :
La rédaction de Tout Haiti remercie Mr Jean-Junior Joseph pour nous avoir accordé cette interview

 

Pour plus d’information sur Jean-Junior Joseph  visiter sa page Qui est Jean-Junior Joseph ou suivez le on Twitter : @jeanjuniorj