Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Analyses & Opinions

Que vaut une Constitution en Haïti ?

marvel-dandinVeut-on vraiment évoluer dans un Etat de Droit ?

« Konstitisyon se papye, bayonèt se fè » ! C’est à ce vieil adage qu’on pense immédiatement en cherchant la réponse à une telle question. Notre histoire de peuple est tristement marquée par le feu et le sang !

Poser aujourd’hui la question de l’amendement constitutionnel soulève celle, plus essentielle, de la place que nous décidons finalement d’accorder à la Constitution et aux Lois dans notre vie de tous les jours, dans l’accomplissement du plus simple au plus complexe de nos actes.

Lire la suite...

Un défi trop grand pour Martelly et nos médias

frantz-duvalDans un message défilant au bas de l'écran, les téléspectateurs de la Télévision nationale d'Haïti (TNH) ont appris vendredi que c'est grâce au président Michel Martelly que le peuple haïtien pourra visionner les matchs de l'Euro. Sur recommandation de la présidence, le droit exclusif détenu par la TNH s'étend à une brochette de stations de télévision qui peuvent, en captant les images de la TNH, servir leur clientèle. Ce ne sont pas les menaces maladroites du média d'Etat contre les stations de télévision contrevenantes qui inquiètent, mais la reprise d'une idée datant de 1974.

Lire la suite...

Président, Premier Ministre et Ministres en direct à la Télé : « Showbiz » ou Transparence ?

Les Conseils des Ministres et de Gouvernement en direct à la Télé ont été bien accueillis par ceux qui ont le privilège de disposer d’un téléviseur et de l’électricité.

Est-ce du marketing, du « showbiz » ou du « show médiatique » ?

La réponse à cette question sera négative si et seulement si les nouvelles autorités décident d’aller au-delà d’une simple présentation à la Télé, pour signifier leur volonté de pratiquer la transparence. Car, pour « spectaculaire » que puisse être une « performance en direct, cela ne suffit pas à convaincre de la volonté de transparence des « acteurs », dans le cas qui nous préoccupe.

D’abord, une telle démarche comporte deux limitations majeures :

Lire la suite...

La « politicaillerie » : un mal qui répand la « terreur » !

Pratiques et conception, sources de calamité politique et sociale

Les récentes déconvenues de la plateforme politique INITE sont, à plus d’un titre, des symptômes d’un mal profond qui ronge la République depuis sa fondation : la « politicaillerie ».

Alors que le Comité exécutif de l’ex-plateforme présidentielle a cru mettre de l’ordre en son sein en sanctionnant deux de ses dirigeants pour leurs dérives connues de tous, voilà qu’elle est menacée d’explosion ou d’implosion.

On pourrait vous fournir d’autres exemples pour illustrer le fait qu’on soit en pleine « politicaillerie ».

Lire la suite...

Pour le Drapeau, pour la Patrie : Haïti avant tout est beau !

18 mai 2012 : 209ème anniversaire de la création du Bicolore national !

La commémoration du Drapeau devrait cesser d’être l’occasion d’un simple rituel de parade, de vœux pieux, de grandiloquence stérile et de moquerie cynique à l’endroit de notions sacro-saintes telles que celles de patrie et de nation.

Lire la suite...

Exit!

Quand, sur l’échiquier international, la Brasserie nationale d’Haïti tient haut l’honneur du pays avec notre bière « Prestige », nos brasseurs de politicaillerie, au Parlement, font le déshonneur de la République en tirant vers le bas son prestige. La décence mise en bière. Au-delà de la ratification méritée d’un jeune loup de la politique haïtienne comme Premier ministre – Laurent Lamothe s’est investi dans le processus corps, âme et poche aussi, peut-être – il s’agit d’un glissement de la démocratie représentative vers l’autoritarisme. La tendance est lourde et les démocrates doivent commencer à sérieusement s’inquiéter. Le Parlement haïtien est devenu le lieu où prennent forme, désormais, les assauts contre la démocratie. Si les sénateurs Simon Dieuseul Desras et Maxime Roumer ont déçu, c’est parce que beaucoup avaient cru voir en eux, pendant longtemps, des agents promoteurs de l’Haïti nouvelle et des remparts contre cette dérive du Parlement.

Lire la suite...