Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Analyses & Opinions

Le chemin du provisoire

Le président de la République a gardé un profil bas à l’expiration du délai accordé au Parlement et au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire pour la désignation de leurs représentants au Conseil électoral permanent. Aucun communiqué de la présidence ni aucune déclaration de porte-parole n’ont, jusqu’à aujourd’hui, annoncé une quelconque décision sur ce dossier brûlant de l’actualité. En agissant ainsi, le chef de l’Etat a vite compris qu’une décision du pouvoir exécutif de combler le vide créé par les représentants du Parlement au sein de cette importante institution enfoncerait davantage le couteau dans la plaie. Martelly a  intérêt à trouver un consensus sur la formation d’un Conseil électoral provisoire, pour boucler la boucle, au lieu d’engager un bras de fer avec le corps législatif sur la formation d’un Conseil électoral permanent.

Lire la suite...

Martelly : sa sécurité, notre tranquillité

polaris-mately-1Le président Michel Joseph Martelly bouge beaucoup. Son train de vie actuel ressemble à celui du « président du compas en tournée », de la star adulée, incapable de se passer du contact dopant de la foule. Le congé des caméras, des plateaux de télé, des magnétophones, des unes de journaux n’est pas accepté. On doit parler de lui. C’est l’homme. C’est aussi le politique sans majorité au Parlement, qui montera peut-être une structure politique ou qui  supportera éventuellement des candidats aux prochaines sénatoriales.  

Lire la suite...

A propos du « cri » de Milot:Sérénité et solennité de la fonction présidentielle

marvel-dandinPatrimoine et politique :la Citadelle

Le président de la République, chargé d’assurer le bon fonctionnement des institutions, a le droit d’être en colère. Et d’exprimer son mécontentement. Cependant, tout est dans la manière de faire.

Lire la suite...

Du Taiwan de la Caraïbe à Ayiti Dekole : plusieurs déclinaisons d’un seul et même projet.

haiti-dkolePar Pati James -- Au cours de la décennie 70 du siècle dernier, Baby doc  rêvait de faire d’Haïti le Taiwan de la Caraïbe. Au lieu   de devenir  le  Taiwan   tropical, Haïti, à la fin du règne de Jean-Claude Duvalier, allait s’affirmer comme le plus grand  producteur de boat people dans la zone Amérique. Le << miracle asiatique >> sous les tropiques  n’aura pas lieu.

Lire la suite...

L'indécence domine

heidi-fortuneQue l'exercice du pouvoir corrompe, ce n'est pas nous qui avons inventé la formule. Qu'il sénilise au point de faire perdre tout bon sens, cela n'est pas nouveau non plus…mais s'il est une chose que la réalité nous démontre aujourd'hui, c'est que nous sommes au cœur d'une société de l'indécence et de la honte sans nom. Et quelque soit le domaine, la vulgarité choque. Le changement n'a pas lieu…Tout au contraire ! Nous sommes toujours au règne de la continuité, de l'impunité et de la démagogie. La morale est devenue complètement absente de nos vies. Maintenant, on a peur de reprouver le fait qu'un proche du pouvoir soit un incendiaire ou un revendeur de drogue… C'est presque le Magistrat enquêteur le fautif. L'indécence se compte désormais par légions dans ce petit pays au corps social en décomposition avancée et profondément gangrenée.

Lire la suite...

La malédiction d’Haïti !

MIAMI, 12 Juillet – Après le séisme de janvier 2010, une certaine presse française a pris l’habitude de nous attribuer à tort et à travers un nouveau qualificatif : ‘Haïti la maudite.’

Toute la question est de savoir quelle serait la cause de cette malédiction ?

Est-ce que l’Indonésie où un tsunami a tué presque la même quantité de ‘chrétiens vivants’ que le 12 janvier 2010 est pour autant un pays maudit ?
Est-ce que l’Allemagne qui a provoqué la mort brutale de 6 millions de juifs, est pour cela maudite ?

Lire la suite...