Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Actualités

Jerry Tardieu : Comment transformer les $1.50 de la diaspora en $150 millions pour des Universités et des Lycées de référence

jerry tardieu ny-500

Prélèvement $ 1.50 sur transfert : Une proposition originale de Jerry Tardieu alimente de nouveau le débat

New York 2 Septembre 2021 --- S’il est un sujet qui intéresse au premier chef les haïtiens vivant à l’étranger, c’est bien celui du prélèvement controversé par l’état haïtien de US$ 1.5 sur chaque transfert. La frustration de la diaspora est notamment liée à l’opacité qui semble entourer l’utilisation faite par l’état de ces fonds qui sont théoriquement destinés au Fonds national d’éducation (FNE) mais qui en fait aliment le compte du trésor au ministère des finances.

Sur ce sujet qui fait polémique, l’ex député Jerry Tardieu s’est exprimé le 29 Aout dernier à New-York lors du lancement du mouvement « En Avant » dans la diaspora. Une vidéo de son intervention à Long Island est virale sur le net depuis quelques jours et alimente de nouveau le débat sur la meilleure utilisation des 28 millions de dollars générés s chaque année par ce prélèvement.

Tardieu insiste sur la nécessité de revoir complètement le montage financier en cours. Il préconise une stratégie financière audacieuse et quasi révolutionnaire ou l’Etat utiliserait les rentrées annuelles de $28 Millions pour réaliser une levée de fonds de 150 millions de dollars. Le modèle financier présenté par Tardieu, également entrepreneur et économiste, montre qu’il serait possible d’émettre des bons garantis par la BRH pour négocier ce montant de $150 Millions. Ce montant permettrait de financer la construction de cinq grandes universités régionales, 50 écoles professionnelles et techniques et dix lycées de référence.

La rédaction de TOUT HAITI vous invite à prendre connaissance de cette proposition originale de Jerry Tardieu, leader du mouvement « En Avant », qui semble aller dans le sens d’une rationalisation de l’utilisation des $1.50 prélevés  sur les transferts de la diaspora.