Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Mer04252018

Last update06:56:19 PM

haitidabord-desbas-banner-630-v1

Haiti d'Abord

Audio - Haitel: Laurent Lamothe indexé, l’État haïtien est hostile aux investissements - Interview de Franck Ciné au micro d’Edens Desbas

edens-desbas-franck-cine

« 'Haiti is open for business' est un slogan creux qui n'a aucun contenu » a argumenté Franck Franck Cine le PDG de la Haitel. Il a illustré sa déclaration par le traitement que l'état haïtien, au delà des gouvernements, a réservé à sa compagnie, la première compagnie privée de téléphone mobile en Haïti.

Haitel a évolué dans des conditions extrêmement difficiles avec un état hostile aux investissements. Il n'a pas su créer les conditions nécessaires au développement des entreprises privées d'envergure. Cette hostilité est d'autant plus accentuée quand il s'agit des entreprises créées par les éléments de la classe moyenne noire. A titre d'exemple il a cité ses prédécesseurs victimes comme lui, Clemard Joseph Charles, Thomas Desulmé.

Franck Cine a fait remarquer que la Haitel n'a jamais reçu de franchises douanières. Ce qui est contraire à la loi. Ce manque a mis la compagnie dans une situation de compétition désavantageuse par rapport à la concurrence étrangère de DIGICEL.

Pour Franck Cine l'état haïtien sous la présidence de René Préval a asphyxié la Haitel en jetant injustement son PDG en prison pendant 2 ans. Le gouvernement Martelly-Lamothe essaie de lui donner le coup de grâce. Mais les actionnaires de la Haitel ne se laisseront pas faire car toutes les options sont sur la table pour résister et reprendre en main la compagnie.

Haiti Observateur a dit la vérité sur les tentatives de Laurent Lamothe

Répondant à la question sur les allégations d' Haïti Observateur suivant lesquelles Laurent Lamothe aurait cherché à vendre la Haitel, Franck Cine a confirmé que Haïti Observateur a dit la vérité. A plusieurs reprises Charles Antoine Forbin l'actuel Consul Général de la République d'Haïti à New York, un ancien démarcheur de la compagnie NO PIN, dont Franck Cine et Laurent Lamothe étaient des actionnaires l'a approché pour lui proposer au nom du Premier Ministre de vendre la Haitel.

Avec de pareilles pratiques, il n'y a aucun signe de changement à l'horizon avec le pouvoir actuel. Le PDG de la Haitel ne voit pas comment des investisseurs étrangers habitués à prendre des risques calculés et à la compétition dans leurs pays vont venir risquer le capital de leurs actionnaires en Haïti.

Tout Haiti vous invite à écouter la totalité de l'interview réalisé par le journaliste Edens Desbas

Le 29 mars 2013

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

 A ecouter Aussi: