Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Economie

Plainte formelle contre René Préval, Michel Martelly, Jean Max Bellerive, Laurent Lamothe, Marie Carmelle Jean-Marie, Wilson Laleau, Charles Castel, Klaus Oberwein et consorts suite au rapport de la Cour Supérieure des Comptes (CSCCA)

martelly preval lamothe herve day bellerive

Mes. Newton Louis St Juste et André Michel de la Plateforme JISTIS ont déposé ce mercredi 1er avril 2015 une plainte dénonciatoire au Parquet de Port-au-Prince contre René Préval, Michel Martelly, Jean Max Bellerive, Laurent Lamothe, Marie Carmelle Jean-Marie, Wilson Laleau, Charles Castel, Klaus Oberwein  et consorts et contre les Firmes de construction de Félix Bautista suite au rapport de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA)  rendu public le mardi 24 mars 2015 sur la situation financière du Pays et l’efficacité des dépenses publiques pour l’exercice 2013-2014, remontant jusqu’au mandat de l’ancien Président René Préval et établissant des faits de corruption, de blanchiment, de détournement voire de dilapidation systématique des fonds publics en général et de ceux du Petro Caribe en particulier.

 Cette plainte concerne plusieurs dossiers de corruption et de blanchiment d’argent sur le régime Tet Kale.

 En voici la teneur :

 Port-au-Prince, le 1er avril  2015

 Au Commissaire du Gouvernement

Près le Parquet du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince

Me. Kherson Darius CHARLES

En son bureau.-         

Monsieur le Commissaire du Gouvernement,

 Les Citoyens Newton Louis St Juste et André Michel, dénonciateurs, propriétaires, demeurant et domiciliés au Vir Bonus, Cabinet d’Avocats Associés, sis au # 74, Rue S. Archer, Pétion-Ville,  à coté du Conseil Electoral, vous présentent leurs compliments et s’empressent de vous soumettre en annexe et aux fins d’enquête le rapport de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA)  rendu public le mardi 24 mars 2015 sur la situation financière du Pays et l’efficacité des dépenses publiques pour l’exercice 2013-2014, remontant jusqu’au mandat de l’ancien Président René Préval et établissant des faits de corruption, de blanchiment, de détournement voire de dilapidation systématique des fonds publics en général et de ceux du Petro Caribe en particulier, imputables à René Préval, Michel Martelly, Jean Max Bellerive, Laurent Lamothe, Marie Carmelle Jean-Marie, Wilson Laleau, Charles Castel, Klaus Oberwein  et consorts ainsi qu’au Firmes de construction de Felix Bautista.

 Monsieur le Commissaire du Gouvernement,

 De ce rapport il ressort :

 1. Violation la loi sur les marchés publics par attribution de contrats faramineux à des Firmes dominicaines appartenant en Grande partie à Félix Bautista représentant 68% des marchés attribués à partir des fonds Petro Caribe.

2. Inefficacité des dépenses publiques: selon la Cour seuls 38% des projets sont efficaces.  Dès lors, les 62% de ces fonds mal dépensés ont servis à alimenter les caisses de la corruption. 

3. Inefficacité des programmes sociaux, car les dépenses ne peuvent être justifiées et les effets sont quasiment nuls. Il s’agit encore de la corruption.

4. Bon nombre de fonds ont été décaissés à plus de 60% alors que les travaux n’ont jamais débuté réellement.

 

Monsieur le Commissaire du Gouvernement,

 Les Citoyens Newton Louis St Juste et André Michel  vous demandent notamment d’ouvrir une information sur :

1-      Les Fonds collectés illégalement par la BRH et la Firme Suisse, Société Générale de Surveillance S.A (SGS) au nom du CONATEL sur les appels et transferts internationaux du 1er juin 2011 à date, estimés à prés de 500 Millions de dollars américains.

2-      Les fonds du Pétro Caribe utilisés de 2011 à nos jours, estimés à près de 2 milliards de dollars américains.

3-      Les Fonds du Petro Caribe et du Trésor Public mis à la disposition du fils du Président de la République Olivier Martelly pour la construction de stades à travers tout le Pays.

4-      Les fonds du Petro Caribe et du Trésor Public octroyés à l’épouse du Président de la République, Sophia St Rémy Martelly, pour ses prétendus programmes sociaux et ses activités de Première Dame.

5-      Les contrats de construction conclus clandestinement avec les compagnies dominicaines, notamment Estrella, Contructora HADOM, Constructiones y Disenos RMNSA, Constructora Rofi SA.

6-      Les  432 Millions de Dollars américains décaissés pour venir en aide aux victimes de l’ouragan  Sandy mais détournés par le Régime Martelly/Lamothe.

7-      Les 3.4 millions américains octroyés à Haïti par l’Uruguay, dilapidés par Laurent Lamothe et consorts.

8-      Les fonds du Carnaval National des Cayes de 2012  remis directement au trafiquant de drogue notoire Evinx Daniel sur ordre du Président de la République Michel Joseph Martelly.

9-      Tous les fonds généralement quelconques détournés et dilapidés dans l’opération de propagande électorale GOUVENMAN LAKAY OU.

 

Salutations respectueuses.
Newton Louis St Juste, Av.  
André Michel, Av.
Photo credit: Avokapepla

Haïti/Corruption/Petro Caribe : Plainte formelle contre Félix BAUTISTA, René Garcia PREVAL, Jean Max BELLERIVE, Laurent Salvador LAMOTHE, Jude Hervé DAY, la UNIBANK