Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Ven11162018

Last update02:00:03 AM

Economie

Combien d’emplois ont été créés en Haiti depuis la présidence de Jovenel Moise ? L’économie Américaine a ajouté 201,000 emplois pour le mois d’Aout –

aout-2018-usa-taux-chomage

 

New York, 7 Aout 2018 ((Tout-Haiti)) - A chaque premier Vendredi du mois à 8 :30 A.M (EDT) le Ministère du travail américain (Labor département) publie religieusement les chiffres pour le mois précèdent sur le nombre d’emplois crées ou perdus dans l’économie américaine ainsi que le taux d’emploi et celui du chômage de la population active à la recherche d’un emploi.

Le mois dernier (Aout 2018) les agents économiques on ajouté 201,000 emplois à l’économie américaine un chiffre supérieur aux 190,000 emplois projetés par les économistes. En conséquence, le taux de chômage est resté constant à 3.9% ce qui se traduit par un taux d’emploi de l’ordre de 96.1% une situation de quasi plein emploi au sens classique du terme.

En Haiti par contre, la question de la publication du nombre d’emplois créés ou perdus ne se pose même pas. Donc, les autorités politiques n’ont aucune obligation de créer directement des emplois ou de créer les conditions nécessaires pour l’éclosion de la capacité créative des haïtiens ni d’attirer les investissements directs étrangers en vue de résorber le chômage endémique qui pousse la jeunesse du pays vers un exil économique soit en République dominicaine soit en Amérique latine (chili, Brésil) ou en Amérique du Nord et en Europe.

On est cependant en droit de poser cette question combien d’emplois ont été créées depuis l’accession au pouvoir de Jovenel Moise avec son régime PHTK 2.0 ? La dernière fois qu’un journaliste en Haiti avait posé cette question à un responsable de l’état fut la question de Valery Numa à Wilson Laleau qui pince sans rire avait déclaré que le régime Tèt Kale 1.0 du comédien Sweet Micky avait créés 400,000 emplois. Il faut rappeler jusqu’à date que le professeur d’université de son état et actuel chef de cabinet de Jovenel Moise n’a jamais pu donner la preuve de ces 400,000 emplois fantoches qu’il avait pourtant dit détenir la preuve. (voir article Tout-Haiti: Audio invité du jour: Portrait de Wilson Laleau, nouveau ministre des finances, Le prestidigitateur des 400,000 jobs à l'oral de Martelly)

OU PAKA PEDI SI W PA KONN KOTE W PRALE !

En refusant de fixer un taux d’emploi et de chômage acceptable pour le pays par exemple «  Haiti veut qu’au moins 90% de sa population active ait un emploi » les autorités ont choisi de n’avoir aucune obligation pour travailler à atteindre cet objectif, faire reculer le chômage tout en augmentant l’assiette fiscale pour pouvoir dégager les ressources nécessaires pour construire les infrastructures et offrir du service de qualité à la population. En fait en Haiti, les politiques n’ont aucune obligation et contrainte pour atteindre un objectif (taux d’emploi) défini et accepté par l’ensemble de la population. Au contraire, l’article 136 de la constitution attribue au président de la république l’obligation de s’assurer de la bonne marche des institutions et la continuité de l’Etat. Nous ne sommes pas au courant d’une quelconque loi qui fait obligation aux responsables de l’état de s’assurer du plein emploi. Aux Etats Unis par contre le congrès Américain a donné entre autre comme principales fonctions à la Fédéral Reserve Bank l’obligation de mener la politique monétaire du pays en s’assurant la croissance économique du pays par la poursuite du plein emploi et la gestion intelligente de l’inflation.

Il est donc un impératif pour le pays de prendre la décision stratégique de fixer un taux d’emploi acceptable qui pourra soutenir un taux de chômage que le pays pourra effectivement supporter et qui permettra une croissance soutenue pour le développement du pays.

 TH

LES DERNIERES NOUVELLES