Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Mer11142018

Last update03:29:29 AM

Actualités

La manifestation de l’Opposition est maintenue, malgré l’appel de Martelly

aba-martelly-manifestation

L'organisation populaire Force patriotique pour le respect de la constitution (FOPARC) maintient son intention de manifester dans les rues de Port-au-Prince, le 18 novembre, date commémorant la Bataille de Vertières, alors qu'avant son départ mercredi, pour la Jamaïque, le président de la République, Michel Martelly, avait lancé un appel au calme et au dialogue.

Le porte parole de la FOPARC, Rony Timothée, a indiqué que les revendications demeurent les mêmes : le départ du chef de l'Etat, la libération des prisonniers politiques.

Aussi, au cours de cette manifestation, les protestataires exigeront la révocation de l'actuel commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Franscisco René.

Rony Thimotee dénonce, par ailleurs, certains membres du gouvernement, qui se préparaient à perturber la manifestation du 18 novembre.

Le porte-parole de la FOPARC informe qu'avec ou sans ou l'autorisation de la Police, la manifestation aura lieu.

« La mobilisation ne s'arrêtera pas, nous sommes déterminés à mener la lutte jusqu'au bout », a conclu M.Timothée.

Pour sa part, le comité de mobilisation du mouvement patriotique de l'opposition démocratique (MOPOD) indique appuyer sans réserve la manifestation lancée par plusieurs groupes de l'opposition politique pour réclamer entre autres le départ du chef de l'Etat.

Le MOPOD appelle la population à se déplacer en masse pour venir crier leur raz-le-bol aux responsables de l'Etat.

Par ailleurs , le MOPOD appelle à la levée de l'interdiction de départ émise contre Me André Michel, qui vient de bénéficier mercredi d'un sursis. Ce dernier faisait l'objet d'un mandat d'arrêt depuis plusieurs semaines.

La manifestation partira devant l'église Notre-Dame du perpétuel secours à Bel-Air, et passera dans les communes Delmas et Petionville et enfin pour aboutir au Champ de Mars sur la place de la constitution.

Source: Hpn

A Lire Aussi: