Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Sam08172019

Last update12:57:33 AM

Actualités

Appel à la résistance patriotique : Aux candidat-e-s à la présidence du secteur démocratique

DE L’ESPACE DE RESISTANCE PRATRIOTIQUE Aux candidat-e-s à la préesidence du secteur démocratique

 Objet : Appel à la résistance patriotique

  Le 9 Août 2015, de la manière la plus cynique et révoltante qui soit, le droit de vote du peuple haïtien a été confisqué. Le 25 octobre 2015, annoncé avec grand renfort de publicité, ne sera dans sa production que l’aboutissement logique d’un projet porté depuis plus de trente années par les oligarchies traditionnelles alliées à un secteur de la communauté internationale.

Le bilan pour le pays se résume à deux composantes principales:

1.Une misère plus miséreuse pour la population

2.Une dépendance accélérée du pays par rapport à l’étranger

Messieurs et Dames Candidat-e-s à la présidence.

A un moment aussi grave de la vie nationale où l’avenir immédiat de la société est plus que menacé, les résistants réunis au sein de L’ESPACE DE RESISTANCE PATRIOTIQUE vous adressent la correspondance du jour. Ils espèrent que le geste accompli résonnera comme un cri patriotique en vous. Il vous indiquera le comportement magnanime et salvateur capable d’une part, d’épargner au pays la catastrophe annoncée et enlever toute complicité de votre part dans la réalisation du plan anti –démocratique pas trop savamment conçu d’autre part.

Le rêve du pouvoir bien manifeste de se perpétuer a été, pendant 4 années mis en échec par les démocrates et les forces vives du pays. Le CEP actuel, quoique façonné dans l’esprit d’une institution indépendante, est devenu un instrument de la cause des dirigeants actuels. Dans ce registre, le 25 octobre n’accouchera pas d’un élu mais bien d’un désigné, tout ceci contre l’intérêt national et la démocratie.

Messieurs et Dames Candidat-e-s a la présidence

Vous êtes libres de poursuivre dans la voie que vous avez choisie, surtout si vous avez les moyens de vous mesurer à armes égales avec ceux qui ont orchestré les exactions du 9 août 2015, ou si vous pensez pouvoir faire mieux qu’eux. Quelle satisfaction peut-il y avoir pour un démocrate à cautionner une telle comédie qui certainement va se révéler tragique pour notre pays, pour son peuple et pour son avenir?  Qu’est-ce qui peut bien pousser un démocrate, quelqu’un qui prétend vouloir instaurer un état de droit en Haïti, à ignorer tous les signes avant-coureurs qui indiquent clairement l’issue de cette catastrophe annoncée ? 

Avant de prendre la décision ou non de rejoindre la lutte du secteur démocratique conduite par l’Espace de Résistance Patriotique, il vous serait utile de vérifier et de prendre en considération certaines informations qui semblent être fiables et qui devraient pour le moins susciter de sérieuses interrogations chez vous et chez tous ceux qui observent et soutiennent ce processus.

1.Un document portant l’entête du parti du pouvoir établissant clairement les mises en place prévues et l’utilisation des finances publiques au service d’un;

2.Les déclarations d’un éminent acteur politique dénonçant l’impression de faux bulletins de vote par des proches du;

3.Le fait qu’un parti proche du pouvoir disposerait de plus de 600.000 cartes d’identification nationales collectées à travers le pays sous couvert d’œuvres sociales, cartes qui devraient être utilisées dans différents bureaux de votes à travers le pays avec la complicité de l’appareil électoral.

4.La déclaration de Monsieur Pierre Louis Opont exigeant que des hommes lourdement armés en position de combat soient placés devant les centres de vote, signe avant- coureur de la réédition de la journée sanglante 29 novembre 1987.

L’Espace de Resistance Patriotique vous invite solennellement, Messieurs et Dames Candidats-tes à la présidence du secteur démocratique à retrouver le camp du peuple, de la démocratie et de la raison. Engagez vous dans le combat pour créer les conditions indispensables à la tenue de bonnes élections. Evidemment cela passe par l’annulation du coup d’état électoral du 9 août et la démission des membres du conseil électoral provisoire. Il est encore temps.

La patrie haïtienne vous sera bien reconnaissante d’avoir contribué avec intelligence et dépassement à éviter l’éclatement d’une crise qui ne manquera pas d’ébranler les assisses déjà trop fragiles de la société.

Dans l’espoir d’une considération positive de sa requête, l’Espace de Résistance Patriotique, vous prie de recevoir, Monsieur ou Madame, ses patriotiques salutations.         

 Port-au-Prince , le 19 octobre 2015