Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Actualités

En 6 heures de temps, Le CEP de Léopold Berlanger a perdu la confiance de l’opposition, son avenir est hypothétique

cep leopold berlanger carlos hercule marie france touthaiti

Alors que l’on pensait qu’avec Léopold Berlanger à la tête de l’institution électorale le pays allait prendre un souffle bien mérité. Mais, c’était « byen konte mal kalkile » comme on dit chez nous. Tout a basculé après que la population a attendu, plus de 6 heures de temps dans une atmosphère tendue et douteuse, la publication des résultats préliminaires des élections présidentielles du 20 Novembre 2016. Au cours de ces 6 heures, des rumeurs et intoxications les plus folles les unes des autres circulaient en Haiti et dans la diaspora sur le pourcentage de votes obtenu par les divers candidats.

Dans un premier temps, les rumeurs faisaient croire que le pourcentage était de 46% pour Jovenel Moise et 26% pour Jude Célestin donc on s’acheminait vers un second tour. Dans un deuxième temps, un autre résultat s’est propagé au niveau de la presse où on nous présentait un autre scenario ou Jovenel Moise recevait environ 55% et Jude Célestin environ 20%. Donc dans les coulisses, une lutte s’est déchainée entre ceux qui voulaient ou souhaitent le premier résultat et ceux qui étaient pour «  Yon sèl kout Kle ».

Les deux camps s’affrontaient et le camp du second tour avait réussi à avoir 4 conseillers qui réclamaient une réévaluation de certains procès-verbaux jugés douteux et qui faisaient pencher la balance en faveur d’un second tour, Léopold Berlanger était ardemment opposé à cette éventualité selon ce qu’a rapporté des acteurs de l’évènement. Et vint une défection surprise et suspecte dans le camp des 4 conseillers qui a fait pencher la balance en faveur du camp de Léopold Berlanger. Le conseiller en question est une femme qui selon ce que disent certains éléments impliqués dans les transactions a trahi le camp des progressistes et de la défense des droits de la femme. Les rumeurs sur les raison de cette « trahison » vont de la promesse d’une forte sorte d’argent par un représentant du secteur privé avec un nom à résonnance arabe qui appuie Jovenel et à des liaisons dangereuses au sein même du conseil. Tout Haiti, cependant n’est pas en mesure de confirmer ses dernières allégations persistantes.

A la fin de la journée le CEP vient de perdre la confiance de 3 des plus importants candidats dans la course qui rejettent le résultat partiel, ce qui laisse l’impression que le CEP de Léopold Berlanger à tort ou à raison travaille au profit du Candidat du secteur privé et poulain de Martelly. De plus, les relations entre Léopold, et ses alliés Boulos et Apaid ne jouent pas cette fois-ci en faveur de l’Homme de Vision2000. Parallèlement les 3 candidats sont informellement rentrés dans une alliance pour barrer la route à Jovenel Moise au risque de se débarrasser de ce énième CEP en maintenant la pression dans les rues ou les manifestations deviennent de plus en plus nombreuses et des fois violente .Il faut souligner que les partisans de Jovenel Moise dont Dimitri Craan (voir ici) font des menaces de mort sur les opposants face à la main basse des Tet Kale sur les élections. Aux dernières nouvelles, les trois candidats qui rejettent le résultat « yon sel kout kle » ont formellement déposé leurs contestations au BED de l’Ouest.

TH