Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Mer04252018

Last update06:56:19 PM

Actualités

Blanchiment et Traffic de drogue : Ces hommes qui nous dirigent sont-ils au-dessus de tout soupçon ?

 

 

 

cholzer-jovenel-youri-control pouvoir-blanchiment traffic-touthiti

Les résultats définitifs des élections présidentielles sont connus et Jovenel Moise est bel et bien le 58ème président élu d’Haïti. Au niveau du parlement, tout marche pour le mieux. Il y a eu la validation du pouvoir des nouveaux députés et sénateurs, et aussi l’élection du bureau au niveau de la chambre basse et du Sénat de la république. Le parti AAA a gagné la présidence du bureau de la chambre des députés ainsi que le bureau du Sénat. Youri Latortue a réussi un coup de maître. Si les nouvelles autorités sont aux anges de leur succès, peut-on dire qu’ils sont au-dessus de tout soupçon ?

Après l’arrestation de Guy Philippe, beaucoup de compatriotes se demandent si tous les parlementaires au niveau du parlement sont immaculés. Des voix se sont élevées pour dénoncer le comportement de certains parlementaires qui semblerait-il seraient des bandits, des gens impliqués dans le trafic de la drogue et le blanchiment d’argent. Pierre Esperance du RNDDH n’a pas mâché ses mots pour dire que le parlement est un repaire de bandits et de drogues dealers.

Jovenel Moise, le président élu a été indexé dans un rapport de l’UCREF (voir ici) comme quelqu’un qui serait impliqué dans des transactions douteuses comme le blanchiment d’argent. Nous avons appris de sources combinées que le rapport de l’UCREF concernant Jovenel Moise a été transféré au cabinet de l’instruction. C’est le juge Breddy Fabien qui s’occupe de ce dossier. Un président de la république devrait inspirer confiance. Jovenel Moise a beaucoup à se reprocher si l’on s’en tient au rapport de l’UCREF. Nous nous demandons bien pourquoi c’est à un mois de l’investiture de Jovenel Moise que l’on décide de soulever le dossier de l’UCREF. Est-ce qu’il y a urgence en la demeure ? Le peuple haïtien doit être vigilant sur ce dossier. Il doit mettre la pression sur les autorités judiciaires afin qu’ils puissent mettre des moyens à la disposition du juge instructeur Breddy Fabien pour qu’il puisse mener à bien son enquête. Nous souhaitons que ce dernier ne va pas céder à la pression des membres influents du parti PHTK et des membres du secteur privé qui ont bel et bien investi dans la campagne de Jovenel Moise à renfort de millions. Nous devons rappeler à nos lecteurs que d’après Me Newton Saint Juste, le juge Serge Joseph avait été assassiné lorsqu’il enquêtait sur la femme du président Michel Martelly, Sophia Martelly. Nous espérons que l’Etat haïtien et les autorités compétentes prennent des mesures appropriées pour protéger le juge Breddy Fabien et permettre qu’il mène à bien son enquête.

De son côté, le nouveau président du Sénat, le sénateur Youri Latortue avait été accusé comme étant un élément lié au milieu mafieux en Haïti. Plusieurs câbles de l’Ambassade Américaine durant les années 2000 mentionnent le nom du Sénateur Youri Latortue comment étant lié au secteur de la drogue (voir ici). Plusieurs officiels haïtiens sous couvert de l’anonymat ont indexé le sénateur Latortue comme un caïd de la drogue en Haïti. Youri Latortue a également un surnom de l’homme de 30%. Le deuxième homme le plus puissant du pays aujourd’hui réclamait 30% sur tous les contrats publics et les faveurs du gouvernement selon ce qu’a rapporté le journaliste Thierry Oberlin dans un article du journal le Figaro le 21 Décembre 2001.

Que peut-on attendre d’un homme sur qui planent de gros doutes ? On l’accuse d’avoir été membre d’escadrons de la mort sur le régime militaire durant le coup d’état de 1991. Youri, selon plus d’uns a beaucoup à se reprocher. Est-ce que le leader du parti AAA a coupé les liens avec le milieu mafieux pour présenter une image plus ou moins potable de sa personne ? Nous ne sommes pas en droit de porter quelconque jugement sur le nouveau président du sénat, mais nous aimerions bien que les faits dont on le reproche puissent être éclaircis afin que le peuple haïtien puisse avoir la conscience claire.  

Bien d’autres parlementaires sont indexés comme des hommes louches liés au trafic des stupéfiants. A quand y aura-t-il un système de justice où l’on pourra enquêter en profondeur sur les hommes et femmes politiques avant même qu’ils accèdent au pouvoir pour s’assurer de leur intégrité ? Nous savons que Youri Latortue est un type très intelligent et un politicien madré. Nous souhaitons qu’il va s’arranger de manière à projeter une image soignée de sa personne et travailler de manière à permettre au parlement d’être sur la balle et de contribuer effectivement à l’instauration d’un état de droit en collaboration avec le pouvoir exécutif.

Le pays est livré à des bandits qui ne cachent pas leurs liens avec des malfrats, des trafiquants de cocaïne et des blanchisseurs d’argent. Les hommes qui nous dirigent ne sont pas au-dessus de tout soupçon. Nombre sont accusés de trafic illicite de la drogue et de blanchiment d’argent. Ce qui est certain est que le pays ne peut pas continuer à vivre à genoux. Nous pouvons ne pas combattre tous les dirigeants pointés du doigt, mais le dossier de l’UCREF de Jovenel Moise doit être éclairci. Nous encourageons le juge Breddy Fabien à s’armer de courage pour enquêter sur le président élu et fournir un rapport exhaustif. Le parlement doit être un haut lieu de débat où de grandes décisions doivent être prises, des lois doivent être votées pour le bien-être de tous. Nous souhaitons que Cholzer Chancy et Youri Latortue accordent leur violon de manière à offrir à la majorité nationale le meilleur d’eux-mêmes et faire taire les mauvaises langues de par leurs actions pour renforcer le parlement a conclu un amant de la politique haïtienne qui continue de se faire des illusions de l’avènement d’une Haiti nouvelle.