Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Dim10212018

Last update02:58:29 PM

Actualités

Amendement Constitutionnel: Elimination du poste de Premier Ministre et Avancée significative pour la diaspora

30 propositions jerry tardieu

Petion Ville, 28 Aout 2018, Tout Haiti --- C’est dans une salle pleine à craquer que le député de Petion ville Jerry Tardieu le président de la commission Spéciale sur l’amendement de la constitution de la chambre des députés a ouvert la cérémonie de restitution des travaux et propositions finales d’amendement. Au grand complet, La commission composée de 9 députés dont une femme a présenté a tour de rôle les différents aspects du travail réalisé.

Mais le plat de résistance a été servi quand le député de Petion Ville passait en revue les différentes propositions d’amendement. Ce qui a particulièrement retenu l’attention de l’assistance c’est le choix de la commission de proposer l’élimination du poste de Premier Ministre et son remplacement par un vice-président élu en même temps avec le président. La justification d’une telle démarche s’articule autour du fait que dans la pratique et historiquement c’est le président qui s’est présenté devant le peuple et généralement il se trouve handicapé s’il n’a pas eu une majorité au parlement pour imposer son propre premier ministre pour l’accompagner dans la réalisation de ses promesses de campagne. Et de plus, la commission veut responsabiliser le président qui dans la constitution actuelle est considéré comme mineur en dépit du fait qu’il détient le pouvoir réel et est en fait le véritable ordonnateur.

D’un autre côté, la commission propose une élection unique de 5 ans pour tous les élus, la réduction du nombre de députés à 42 et un sénateur par département. Cette dernière proposition a été chaudement applaudie par l’assistance et également, ironiquement, par le fameux Joseph Lambert président du Senat de la république qui était au nombre des invités.

La diaspora a eu la part du lion dans la présentation quand le député a déclaré que les fils du pays qui sont détenteurs d’un autre passeport auront le droit de se faire élire à tous les postes électifs à l’exception de président de la république. Cette proposition est une avancée considérable pour la diaspora eut égards au fait que certains éléments de la diaspora qui pour une raison ou une étaient obligés d’avoir un autre passeport sont maintenant invités à apporter leurs expertises et surtout le capital nécessaire au développement du pays. De plus, la commission a proposé 6 députés pour la diaspora dont un les Etats unis, 1 pour le Canada, 1 pour l’Europe, l’Afrique, 1 pour le Mexique l’Amérique du sud 1 pour et les caraïbes 1 pour la république Dominicaine. Et également,  un Sénateur pour la diaspora.

En fin, les interventions des présidents des deux chambres pour clôturer la présentation n’a pas été sans remous tant certaines personnes dans l’assistance n’ont pas digéré les interventions des deux barons du parlement.

 TH

LES DERNIERES NOUVELLES